Archives de Tag: Relecq-Kerhuon

Au siège du Crédit Mutuel Arkéa : Grève reconduite jusqu’à mardi

Ouest-France, 7 octobre 2011 :

Environ 600 grévistes manifestaient encore ce vendredi matin devant le siège du Crédit Mutuel Arkéa, au Relecq-Kerhuon, près de Brest. Au 10e jour de grève, les salariés ont décidé de reconduire le mouvement, au moins jusqu’à mardi, jour de manifestations sur le thème de l’emploi et du pouvoir d’achat.

La direction de ce groupe de 8 700 salariés propose aux salariés des agences bancaires (6 500 personnes) une prime de 1 000 €, une augmentation de l’enveloppe des promotions ou encore un abondement au plan épargne entreprise. Mais le mouvement intersyndical (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, Unsa) ne veut pas de ces avantages ponctuels. Ce qu’il demande, c’est une hausse des salaires d’environ 150 € par mois pour les plus bas salaires. Un peu moins pour les tranches supérieures. Une façon de contrer la politique de l’entreprise qui tend à favoriser la part variable dans les rémunérations depuis quelques années.

Lire la suite

Crédit Mutuel : La lutte continue pour les salaires

Le Télégramme, 6 octobre 2011 :

Exceptionnelle mardi , la mobilisation des salariés du Crédit Mutuel-Arkéa, en grève depuis huit jours, n’a pas atteint pareil seuil hier. Mais elle est restée très forte. Ils étaient encore 800 au siège du Relecq-Kerhuon à réclamer le soutien des administrateurs.

Le Conseil d’administration (CA) du groupe bancaire a, hier, dans une motion réaffirmé «sans la moindre réserve sa confiance pleine et entière à l’équipe dirigeante, face au mouvement social sans précédent que connaît le Crédit Mutuel Arkéa».

Lire la suite

Crédit mutuel Arkea : Mobilisation sans précédent ce matin au Relecq-Kerhuon

Le Télégramme, 4 octobre 2011 :

Au Crédit mutuel Arkea -devant le siège duquel plus d’un millier de salariés manifestent en ce moment même- on entre dans la deuxième semaine de grève. La banque bretonne vit le conflit le plus dur de son existence. Il a tout d’un choc des cultures à l’heure du centenaire du mutualisme.

Mobilisation impressionnante ce matin devant les grilles du siège du Crédit mutuel-Arkéa, au Relecq-Kerhuon. Plus d’un millier de salariés provenant de toute la région assistent à l’assemblée générale. Un car de salariés rennais, tombé en panne le long de la voie express, vient de les rejoindre.

Lire la suite

La lutte continue au Crédit Mutuel

Ouest-France, 1 octobre 2011 :

Le mouvement social est reconduit pour demain. Hier, plusieurs centaines d’employés se sont rassemblés devant le siège du groupe bancaire, installé au Relecq-Kerhuon, près de Brest.

Vendredi, quatrième jour de grève. Au Relecq-Kerhuon (Finistère), plusieurs centaines de personnes font bloc devant le siège du Crédit mutuel Arkea (Bretagne, Sud-Ouest et Massif Central). La direction annonce 25,72 % de grévistes sur le groupe, 40 % en Bretagne.

Lire la suite

Troisième jour de grève au Crédit mutuel-Arkéa à Brest

Ouest-France, 29 septembre 2011 :

Après avoir passé la nuit dans les locaux du siège au Relecq-Kerhuon (Finistère), les grévistes ont bloqué ce matin l’entrée des parkings du site avant de les ouvrir en vue d’une nouvelle assemblée générale. Mot d’ordre : ouverture des négociations sur la base d’une revalorisation salariale. Ils ont ensuite pénétré dans la salle du conseil d’administration où se tenait une réunion en présence de Jean-Pierre Denis, le président. Ils sont restés mobilisés toute la matinée. Les délégués syndicaux ont refusé une ouverture de « discussion », estimant qu’il faut « une réelle négociation ».