Archives de Tag: Raqqa

De Raqqa à Cologne, des camps de Liban à la « jungle » de Calais, en finir avec la violence faite aux femmes

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Les violences, physiques et psychologiques, contre les femmes sont le leitmotiv de la société, en France, en Europe comme partout dans le monde et tout au long de l’année. Il est utile de préciser que l’écrasante majorité de ces violences est le fait de l’entourage immédiat des victimes, des proches. A Cologne par exemple, cette ville allemande d’environ un million d’habitant-es, il y a en moyenne plus de 800 plaintes pour les agressions sexuelles enregistrées chaque année. A plus de 90% des cas la victime connaissait l’agresseur. En France, et selon les chiffres minimalistes, 84 000 femmes sont victimes de viols, tentatives de viols et autres agressions sexuelles, 223 000 femmes subissent des violences de leurs actuels ou anciens partenaires, et tous les trois jours une femme succombe à ces violences. En général, on retrouve ces actes sexistes dans la rubrique « fait divers » qualifiés simplement de « drames conjugaux » ou de « crimes passionnels » ou autres termes. Le caractère sexiste de ces violences n’est jamais reconnu.

Et quand il ne s’agit pas des « conflits conjugaux » alors c’est tout simplement « l’alcool » ou « une fête qui dérape ». Le caractère massif de ces violences pendant les festivités et soirée n’est donc pas isolé, non plus. Juste pour l’Allemagne, les organisations féministes dénoncent depuis des années maintenant des actes sexistes et misogynes et des viols, par exemple pendant Oktoberfest à Munich. Récentes violences sexistes à Cologne ont mis également en lumière un nombre important des agressions sexuelles lors des éditions 2014 et 2015 d’un festival pour les adolescents en Suède. En Grande Bretagne c’est un véritable fléau depuis des années et un bon nombre d’initiatives a vu le jour pour mettre un terme aux agressions mais aussi au silence complice des organisateurs, comme par exemple la campagne de « White Ribbon Music Project » ou de #ThisDoesn’tMeanYes.

Lire la suite

Publicités

Témoignage depuis Raqqa, capitale de l’Etat Islamique

Street Press, 20 novembre 2015 :

Raqqa, capitale de l’Etat Islamique – « J’ai découvert les attentats de Paris sur Facebook », raconte Mohammed, 27 piges. Le bouche-à-oreille se met en marche et « l’information circule très rapidement », témoigne le jeune commerçant. Quelques jours après les tragiques événements qui ont touché Paname, il décrit à StreetPress l’ambiance de cette ville, otage de Daesh. La terreur permanente des « civils » et les fanfaronnades des troupes armées promettant d’autres « opérations plus larges en Europe ».

C’est par l’intermédiaire du Raqqa Post, un site d’info proche de l’armée syrienne libre, que StreetPress est entré en contact avec Mohammed. L’un de ses journalistes, basé en Turquie, lui a filé nos questions. C’est aussi par son intermédiaire que nous parviennent les réponses. Pour ce simple témoignage, tous les 2 risquent leur peau. Nous ne publions donc ni leur nom, ni les différents éléments qui nous ont permis de confirmer la présence de Mohammed sur place. L’ensemble des photos illustrant cet article nous a également été envoyé par ces deux sources.

Lire la suite

Offensive jihadiste dans la ville kurde de Kobanê

L’Orient le Jour, 17 janvier 2015 :

Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont lancé vendredi, pour la première fois depuis un mois, une offensive d’envergure dans la localité kurde de Kobané, après une série de revers dans cette ville du nord de la Syrie, selon une ONG.

« L’EI a initié vendredi une attaque à partir de quatre positions située dans le nord-ouest, le sud-ouest et l’est de Kobané. Durant les combats, 23 jihadistes et huit combattants des Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont trouvé la mort », a déclaré le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) Rami Abdel Rahmane. « L’attaque de vendredi est une tentative de l’EI pour stopper l’avance des YPG », a-t-il ajouté précisant que les Kurdes contrôlaient toujours 80% de la ville qui s’appelle en arabe Aïn el-Arab.

Lire la suite

Manifestation et répression en Syrie

AFP, 15 juillet 2011 :

Alors que de grandes manifestations ont lieu vendredi 15 juillet en Syrie, notamment dans les villes de Deir ez-Zor, Hama et Damas, pour demander la libération des détenus et la chute du régime, les forces de sécurité ont tiré à balles réelles à Damas, Deraa (sud) et à Idleb (nord-ouest), faisant quatorze morts, d’après un militant des droits de l’homme.

« Neuf personnes ont été tuées à Damas : six à Qaboune et trois à Roukn Eddine [noms de quartiers]. Trois autres ont été tuées à Idleb [nord-ouest] et deux à Deraa », ville du sud de la Syrie où est né le mouvement de contestation du régime syrien, a affirmé Abdel Karim Rihaoui, de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Les forces de sécurité ont également fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule, toujours selon la même source.

Lire la suite