Archives de Tag: Ramonville-Saint-Agne

ProCME : les ouvriers réclament justice

La Dépêche, 18 février 2014 :

Jeudi, le conseil des Prud’hommes de Toulouse aura à se prononcer sur la légalité des licenciements d’une quarantaine de travailleurs portugais, anciens employés de la société ProCME, installée à Ramonville.

Protestation d’ouvriers de Procme en avril 2011

En janvier 2012, la direction de la multinationale avait divisé la société ProCME en quatre nouvelles entreprises. «Cette stratégie patronale est très courante dans le secteur de la construction, affirme le syndicat local bois et aménagement CGT 31. Elle permet de multiplier les manœuvres comptables, de créer des situations artificielles de cessation de paiement et de pouvoir engager une procédure de liquidation judiciaire».

Lire la suite

Publicités

Appel à tous les travailleurs et syndicalistes du Groupe PROCME

Chers camarades

Depuis le lundi 30 janvier 2012, 90% des ouvriers de l’entreprise PROCME (Travaux publics) sont en lutte en France.
Une centaine d’entre eux se sont dirigés, avec leurs camions, sur le site de Ramonville près de Toulouse.

Le mardi 31 janvier, ils ont manifesté avec une vingtaine de camions pour aller informer les travailleurs de GRDF (GDF-Suez) et ERDF. Ils voulaient ainsi dénoncer ces deux multinationales françaises qui utilisent les ouvriers de PROCME comme sous-traitants dans la réalisation des canalisations de gaz et d’électricité. Ces groupes français laissent faire depuis des années malgré les dénonciations de l’inspection du travail.

Lire la suite

Toulouse : Nouvelle de la lutte des ouvriers de ProcME

Notre Temps, 8 février 2012 :

Une centaine des 150 salariés portugais de ProcME, entreprise lusitanienne de travaux publics travaillant pour ERDF et GRDF, ont exigé et obtenu mercredi dans les locaux occupés de leur antenne toulousaine la reprise du dialogue avec la direction sur leur droits sociaux.

A l’issue d’une journée à rebondissements, après intervention de la secrétaire générale de la préfecture et de la vice-consule du Portugal, ils ont obtenu que 35 d’entre eux puissent partir dès jeudi tous frais payés au Portugal pour cinq jours de repos et que le directeur des relations humaines du groupe vienne renouer le dialogue dans l’après-midi à Toulouse.

Lire la suite

Grève des travailleurs portuguais de l’ex société Procme

Toulouse Infos, 1 février 2012 :

Les anciens salariés de l’entreprise de construction industrielle Procme, située à Ramonville étaient en grève ce lundi. Ils se sont rendus dans les locaux de ERDF du 26 rue de Sébastopol dans la matinée de mardi afin d’engager le dialogue avec les donneurs d’ordre.

Procme est une entreprise qui recrute des travailleurs portuguais depuis six ans. Elle agit en qualité de prestataire de service pour GDF-Suez. En 2011, cette société entendait réduire ses effectifs en utilisant le statut de travailleur détaché de son personnel. L’intervention d’élus de l’agglomération toulousaine ont alors permis de trouver un accord qui maintient l’emploi des travailleurs concernés.

Lire la suite

Une centaine de salariés portugais en grève près de Toulouse

AFP, 30 janvier 2012 :

Une centaine de salariés portugais d’une entreprise de travaux publics travaillant pour ERDF et GRDF se sont mis en grève lundi près de Toulouse, à Ramonville-Saint-Agne, pour la défense de leurs droits sociaux liés à leur statut, a-t-on appris de source syndicale.

Protestation d'ouvriers portugais de Pocme en avril 2011

La succursale du groupe portugais Procme à Ramonville recrute au Portugal des salariés envoyés comme main doeuvre bon marché dans le sud de la France sans leur donner les droits auxquels ils peuvent prétendre, selon un communiqué de la Fédération nationale des salariés de la construction – bois – ameublement (FNSCBA).

Lire la suite