Archives de Tag: Rabion

Leroy-Somer : un second réveillon dans le froid ?

Charente Libre, 29 décembre 2014 :

Comme le scandent les gars de Zebda(*) dans leur chanson, ils ne lâchent rien. Les grévistes de Leroy-Somer sont toujours là. Jamais à un plus d’un mètre d’un brasero où se consument quelques bûches, parce que le froid est terrible en ces jours de fin d’année.

Le mouvement, lancé à l’appel de la CGT, a débuté le 17 décembre dernier. Les grévistes réclament la mise en place d’un treizième mois pour remplacer un intéressement devenu au fil des ans erratique puis inexistant. Ils demandent aussi le versement d’une prime de 740 euros pour les un peu plus de 2000 salariés charentais du fabricant de moteurs, ainsi qu’une augmentation de salaire de cent euros.

Lire la suite

Grève à Leroy-Somer : la pression monte encore

Sud Ouest, 23 décembre 2014 :

La direction de Leroy-Somer est sortie de son silence sans pour autant répondre aux attentes des salariés grévistes de plus en plus déterminés.

Sixième jour de grève et toujours l’impasse ce mardi en fin d’après-midi.

Est-ce la perspective d’un Réveillon sous les piquets de grève, brandie par les grévistes ? Toujours est-il que, la direction, silencieuse ces derniers jours, s’est exprimée dans un communiqué. Elle y pointe « l’environnement économique dégradé qui concerne l’ensemble du secteur industriel ». Mais aussi « une baisse du chiffre d’affaires », traduite « par une baisse du résultat qui n’a pas permis d’atteindre le seuil de déclenchement prévu par le contrat d’intéressement aux bénéfices et donc de verser les sommes prévues dans ce cadre ».

Lire la suite

Charente : les 300 grévistes de Leroy-Somer « ne se dégonflent pas »

Sud Ouest, 22 décembre 2014 :

Près de 300 salariés se relaient sur les piquets de grève depuis six jours. Après une opération coup de poing lundi matin aux Agriers, les grévistes bloquent toujours la fonderie et le site de Rabion.

« On ne se dégonfle pas. On est en train de voir qui peut rester le soir du Réveillon, en fonction des enfants. Si on ne ne peut pas faire autrement, on passera Noël ici ».

Lire la suite

Charente : grève chez Leroy Somer

Sud Ouest, 18 décembre 2014 :

Les salariés sont près de 250 à occuper le site de Rabion à Angoulême où ils ont passé la nuit de mercredi à jeudi. En grève depuis 24 heures, ils réclament le maintien d’une prime d’intéressement équitable.

Ils sont près de 250 ce jeudi à bloquer les accès du site de Rabion, au sud d’Angoulême. Un choix stratégique parmi les six sites que compte Leroy Somer en Charente car il assure les livraisons d’un client stratégique qui inflige des pénalités de retard. C’est à la suite d’une grande réunion, mercredi en début d’après-midi, concernant notamment les primes d’intéressement que les salariés ont décidé de débrayer. Bloquant d’abord le site de Champniers ils se sont ensuite rabattus sur Rabion, où une trentaine d’entre eux ont passé la nuit.

Lire la suite