Archives de Tag: PSA Trémery

L’Inspection du travail refuse le licenciement d’Isabelle Kryvenac

Nouvelles de la pétition Change, 8 septembre 2015 :

Vendredi 4 septembre, l’Inspection du Travail de Metz a refusé la demande de la direction de PSA de licencier Isabelle Kryvenac. Après le refus des élus des CE des usines PSA de Metz-Borny et de Trémery, c’est un nouveau désaveu pour la direction qui avoue elle-même qu’elle n’a rien à reprocher au docteur Kryvenac à part des « difficultés relationnelles ».

Le Docteur Kryvenac tient à exercer son métier en toute indépendance et c’est cela que la direction de PSA n’accepte pas.

Lire la suite

Publicités

PSA : Non au licenciement du Dr Isabelle Kryvenac !

Pétition adressée à Philippe Dorge, DRH du groupe PSA, et Franck Mulard, DRH France du groupe PSA

Non au licenciement du Dr Isabelle Kryvenac ! Pour le respect du principe de l’indépendance de la médecine du travail !

Un véritable scandale social et déontologique se déroule en ce moment dans les usines PSA de Metz-Borny et de Trémery, en Moselle.

Le Code du travail dispose qu’un médecin du travail doit exercer ses fonctions en toute indépendance, avec pour seul objectif la santé des salariés. Ce n’est pas la vision de la direction locale de PSA.

Lire la suite

Le grand show médiatique de PSA et de François Hollande

Communiqué de presse CGT PSA Trémery :

Le grand show médiatique de PSA et de François Hollande :
Combien de millions d’aides publiques ?
Pour combien d’emplois créés ?

Pour la CGT, l’arrivée d’un nouveau moteur s’inscrirait dans la continuité : une ligne de production de moteurs essence existe à Trémery depuis quatre ans et ce nouveau projet n’est qu’une « évolution naturelle du produit ».

Dans un contexte de hausse du chômage sans précédent, PSA a maintenu délibérément la peur chez les salariés, en jouant au chantage à l’emploi, pour encore obtenir des subventions publiques. La mise en concurrence artificielle des usines PSA de Vigo (Espagne) et de Trémery a servi à faire monter les enchères.

Lire la suite

Détail des débrayages sur le groupe PSA

Mercredi 18 septembre, la CGT appelait à des débrayages sur l’ensemble des usines du groupe PSA contre l’accord de compétitivité que la direction veut imposer aux travailleurs. En tout 2.300 ouvriers ont participé à des débrayages.

Voilà le nombre d’ouvriers qui ont participé à des débrayage par site :
Vesoul (avec FO ) : 600
Sochaux (avec CFDT) : 600
Poissy : 350

Lire la suite

PSA : Débrayages dans les usines de Trémery et Poissy

Selon les informations collectées par la CGT PSA Aulnay, des débrayages ont eu lieu le 16 septembre sur les sites PSA de Trémery et Poissy contre l’accord de compétitivité.

A Trémery, 100 grévistes ont débrayé et l’usine était presque à l’arrêt. A Poissy, 120 salariés ont débrayé pendant 2 heures et ont fait le tour du montage pour appeler à la mobilisation le mercredi 18 septembre.

PSA : Face aux suppressions d’emplois aux usines de Trémery et à Metz-Borny

Le Républicain Lorrain, 14 juillet 2012 :

Les 52 suppressions de postes à Trémery et 42 à Metz-Borny ont été confirmées aux représentants des comités d’entreprises, hier.

Les comités d’entreprise des sites de Trémery (fabrication de moteurs, 4 000 emplois) et de Metz-Borny (boîtes de vitesses, 1 900 emplois) se sont réunis hier matin. La direction du groupe a remis au personnel les documents détaillant le plan de suppression de postes engagé au niveau national.

Comme nous vous le révélions hier, 52 emplois seront supprimés à Trémery et 42 à Borny. Il devrait s’agir de départs volontaires et non de licenciements secs. Mais les conditions de départ doivent encore être précisées, lors d’une prochaine réunion programmée le 26 juillet.

Lire la suite