Archives de Tag: Prijedor

Révolte sociale contre les dirigeants nationalistes

L’Humanité, 10 février 2014 :

Parti d’une manifestation de chômeurs, un mouvement qui traduit un immense ras-le-bol de la précarité, la mal-vie, des privatisations, déferle sur un pays ravagé par les orientations nationalistes et libérales de ses gouvernants.

Sous les symboles nationaux bosniaques, croates et serbes : "Un même but, une vie meilleure. Stop au nationalisme ! Les voleurs ne nous alièneront plus !

Sous les symboles nationaux bosniaques, croates et serbes :
« Un même but, une vie meilleure.
Stop au nationalisme !
Les voleurs ne nous alièneront plus !

Bosnie-Herzégovine, correspondance. «Qu’ils s’en aillent tous ! » Ce slogan fédère les dizaines de milliers de personnes qui manifestent depuis vendredi dans toute la Bosnie-Herzégovine. «Cela fait vingt ans que nous dormons, il est temps de se réveiller», expliquent des chômeurs de Tuzla. D’autres brandissent des pancartes : «Nous voulons le droit de nous soigner, le droit de manger, le droit de vivre.» Après les violents affrontements de vendredi, qui ont transformé les centres de Sarajevo et de Tuzla en véritables champs de bataille, des rassemblements pacifiques ont eu lieu durant le week-end, y compris dans de petites villes comme Konjic, Travnik, Bugojno ou Gornji-Vakuf. Partout, la revendication centrale est la même : la démission de l’ensemble des dirigeants du pays, à tous les échelons de pouvoir, des communes à l’État central.

Lire la suite

Bosnie-Herzégovine : les flammes de la révolte se propagent dans tout le pays

Le Courrier des Balkans, 6 février 2014 :

Une révolution sociale. Plusieurs milliers de protestataires en révolte contre la misère et le chômage se sont rassemblés ce jeudi dans les rues de Sarajevo, Tuzla, Zenica, Bihac et Prijedor pour un deuxième jour de manifestations. De nouvelles protestations sont prévues demain, notamment à Banja Luka.

« Que les gens de toutes les villes, de tous les cantons se lèvent et se battent pour leurs droits, il est temps de dire à ce gouvernement corrompu que ça suffit », a déclaré aux médias bosniens l’un des organisateurs des manifestations, Aldin Širanović, qui a aussi appelé les protestataires au calme. Jeudi en début d’après-midi, quelque 6000 manifestants se sont réunis devant le bâtiment du gouvernement cantonal de Tuzla. Des échauffourées ont éclaté avec la police faisant plusieurs blessés. Environ 2000 personnes se sont rassemblées à Sarajevo en signe de solidarité avec les manifestants de Tuzla. « C’est une révolution sociale », a déclaré le président du syndicat Polihema, Sakib Kopić.

Bosnie : « Banja Luka-Sarajevo, même combat ! »

BH Infos, 15 juin 2013 :

Environ 10.000 personnes ont manifesté mardi devant le Parlement à Sarajevo pour protester contre l’inaction et le manque de volonté des autorités de gouverner le pays de manière efficace. Cette manifestation anti-gouvernementale pacifique est une première de cette ampleur depuis 1992 lorsque les citoyens de Bosnie-Herzégovine, sortis dans la rue pour s’opposer à la guerre, étaient chassés par les premiers tirs de snipers.

C’est aussi la première manifestation qui se veut citoyenne, sans connotation ethnique, dans ce pays resté profondément divisé entre Bosniaques, Croates et Serbes depuis la fin du conflit en 1995. « A bas le nationalisme, vive la Bosnie-Herzégovine citoyenne », « Banja Luka-Sarajevo, le même combat », les slogans brandis fièrement en cyrillique et en latin de cette mini révolution se propagent progressivement depuis Sarajevo sur l’ensemble du pays. Malgré les interdictions des autorités de Republika Srpska, des milliers d’étudiants, de retraités et d’anciens combattants de Banja Luka ont manifesté mercredi. Après Banja Luka, le mouvement a également touché Mostar, Tuzla, Zenica, Prijedor et Brcko.

Lire la suite