Archives de Tag: précarité sociale

Le nombre de SDF a augmenté de 44% depuis 2001, des conditions de vie plus difficiles

huffingtonpost.fr, 9/11/2014

En 2012, ils étaient plus de 100.000 sur tout le territoire. L’Insee révèle dans son portrait social de la France, publié ce mercredi 19 novembre, que « dans les agglomérations métropolitaines d’au moins 20.000 habitants, on compte 81.000 adultes et 31.000 enfants sans domicile ». Un chiffre qui a augmenté de 44% entre 2001 et 2012.

-

Confrontés à la difficulté de les recenser, les deux auteurs de l’étude (Françoise Yaouancq et Michel Duée) se sont intéressés aux personnes qui sont utilisateurs de services d’hébergement ou de distribution de repas. Ils ont donc pris en compte toutes « les personnes privées de logement personnel, dormant dans un endroit non prévu pour l’habitation ou bien hébergées en urgence, ou pour une durée plus longue, par un organisme d’aide ou une association ». Lire la suite

DIJON : Mort d’un SDF, ses amis le pleurent, la ville défend ses agents

Michal avait 27 ans, il s’est donné la mort au lendemain  d’une altercation avec des policiers municipaux. Du côté de la ville de Dijon, les élus de majorité « témoignent toute leur solidarité » envers la police municipale. Une marche blanche est organisée samedi à 18 heures.

IMAG0666-817x1024

infos-dijon.com, 3/09/2014

Michal (surnommé « Mika »), 27 ans, avait atterri à Dijon avec son chien il y à quelques mois. Passé par Mulhouse, Perpignan, etc., après être arrivé de Tchécoslovaquie, le jeune homme, sans domicile fixe, semblait, comme c’est souvent le cas pour ceux qui sont dans cette situation, être immensément attaché à son chien, un beauceron de type dobermann.
Mercredi dernier, rue de la Liberté, une altercation l’a opposé aux policiers municipaux, chargés de faire appliquer les arrêtés municipaux. Ensuite, les versions divergent.
Emmenés au commissariat, puis ressorti le lendemain, Michal n’avait plus de nouvelles de son chien. Lire la suite

BAR-LE-DUC : SURENDETTÉE ET EN GRÈVE DE LA FAIM

Depuis hier en milieu de matinée, Lætitia Petel, 31 ans, a entamé une grève de la faim et de la soif sur la voie publique, assise en tailleur sur un banc posé à l’angle des rues Bar-la-Ville et Exelmans, au cœur de la Bar-le-Duc. Elle envisageait d’y passer la nuit, et plus encore, jusqu’à ce que sa situation se débloque avec sa banque, la Banque postale, qui ne répond plus à ses attentes.

laetitia-(a-gauche)-a-entame-une-greve-de-la-faim-hier-matin-mireille-sa-compagne-s-inquiete-pour-son-etat-de-sante

Arrivée de Seine-Maritime en juillet dernier dans la cité des Ducs, Lætitia Petel s’est retrouvée au chômage il y a tout juste un an, à la fin de son CDD en qualité de serveuse, au Havre. Elle a également été chargée de clientèle pour une filiale d’EDF/GDF. Pacsée avec sa compagne, Mireille Marie, qu’elle a rencontrée à Fécamp, il y a douze ans, dans un foyer de jeunes travailleurs, elle est surendettée. Un dossier a d’ailleurs été transmis à la Banque de France de Rouen, en juin dernier. Lire la suite

En 2013, 454 sans-abri sont morts en France, dont 15 enfants

Au moins 454 personnes vivant dans la rue sont décédées en 2013, dont 15 enfants, selon le collectif Les Morts de la Rue.

Un sans-abri dans une rue de Strasbourg, le 25 novembre 2013.  Crédit : AFP PHOTO / FREDERICK FLORIN

Un sans-abri dans une rue de Strasbourg, le 25 novembre 2013.
Crédit : AFP PHOTO / FREDERICK FLORIN

Le collectif les Morts de la Rue a indiqué qu’au moins 454 personnes sans domicile fixe, dont 15 enfants de moins de 15 ans, étaient mortes en France en 2013.

Ce recensement n’est pas exhaustif, souligne le collectif, qui recueille les informations via les associations, les services du 115 ou du samu social, les foyers d’hébergement, les pompiers, les travailleurs sociaux, certains services de police, les particuliers, les hôpitaux, les mairies ou encore les pompes funèbres. Lire la suite

« On meurt autant à la rue l’été que l’hiver »

« On meurt autant à la rue l’été que l’hiver »

Sans titreMalgré un hiver très doux, la rue tue toujours autant. 44 SDF sont morts depuis le début de l’année, presque un décès par jour, selon le Collectif des morts de la rue. Surtout, c’est autant que l’an dernier, où l’hiver a été beaucoup plus rigoureux.

Jeudi 17 octobre, une journée pour lutter contre la précarité sociale

Donner la parole aux personnes en situation de précarité. C’est l’objectif de la Journée mondiale du refus de la misère. En Mayenne, elle est organisée par le Comité du 17 octobre. Deux rendez-vous sont proposés : mercredi 16 octobre et jeudi 17 octobre.

Les associations veulent lutter contre les préjugés sociaux.

Créé en 2009, le Comité réunit douze associations caritatives mayennaises. Au quotidien, chacune accueille, conseille et aide des personnes en situation de précarité. Pour elles, la pauvreté et la misère amènent souvent à l’exclusion sociale. Jugés sur leurs revenus, leur logement, ou leur situation familiale, certaines personnes subissent des discriminations quotidiennes. Lire la suite