Archives de Tag: pompiers

Martinique : Les pompiers veulent plus de moyens

Martinique 1ere, 11 février 2016 :

Les sapeurs-pompiers de Martinique se mobilisent, ce jeudi (11 février). Ils dénoncent un manque chronique de moyens humains et matériels dans les dix-neuf casernes de l’île.

Les sapeurs-pompiers de Martinique se mobilisent, ce jeudi (11 février). Ils dénoncent un manque chronique de moyens humains et matériels dans les dix-neuf casernes de l’île.

Lire la suite

La CGT pompiers bloque la caserne de Kerallan

Ouest France, 18 janvier 2016 :

La CGT pompiers appelait à la grève, vendredi, et a bloqué la caserne de Kerallan durant toute la journée. Une action ponctuelle de 24 heures entreprise « par rapport aux sanctions concernant trois collègues de Concarneau, dont deux sont délégués du personnel et membres du CHSCT, explique le syndicat.

sp29

La direction invoque des raisons de service pour justifier la mutation de ces personnes, deux à Quimper et une à Brest. Nous, nous considérons que ce sont des sanctions et on ne l’admet pas. » La CGT déplore aussi « la rétrogradation d’une personne à Brest afin de libérer la place pour l’un des Concarnois, et un manque de dialogue social avec la direction. » Hier, un blocage des services administratifs (livraisons, courrier, cantine) a été mis en place, les interventions se faisant par ailleurs normalement.

Les pompiers de Caen manifestent

Le Figaro, 5 janvier 2015 :

Entre 120 et 150 pompiers ont manifesté aujourd’hui à Caen, où les sapeurs qui se disent « sursollicités » sont en grève depuis plus d’une semaine.

« Avec 30 postes en moins en 2015 et la fermeture la nuit d’une des trois casernes de Caen depuis le 1er septembre, les sapeurs sont sursollicités. Les arrêts-maladies ont augmenté de 50% par rapport à la normale, même la psychologue est en arrêt », a affirmé Gaëtan Lechevalier, sapeur CGT. Caen compte 400 pompiers professionnels, selon lui.

Lire la suite

SDIS du Puy-de-Dôme : les pompiers en grève interrompent une réunion

France 3 Auvergne, 5 janvier 2016 :

Toujours pas d’issue en vue dans le conflit qui oppose les sapeurs-pompiers professionnels du Puy-de-Dôme à la présidence du SDIS, le service départemental d’incendie et de secours. Les grévistes ont interrompu la présentation d’un audit aux représentants du personnel lundi 04/01, dans la soirée.

« Au bout d’un moment, il faut arrêter de faire les agneaux ! Qui veut renter dans l’Algéco ? », lance un pompier en colère à ses collègues qui patientent devant le bâtiment depuis 1 h 30. Dans la nuit froide, les mains se lèvent. Il est 19 h 30.

Lire la suite

Les sapeurs-pompiers du Calvados poursuivent leur mouvement de grève

Paris Normandie, 4 janvier 2016 :

Les sapeurs-pompiers professionnels du Calvados sont actuellement en grève pour dénoncer « l’absence de dialogue social » avec leur direction et le président du Conseil départemental Jean-Léonce Dupont (UDI), un mouvement prévu pour durer au moins jusqu’à demain, mardi 5 janvier. Selon Gaëtan Lechevalier, le secrétaire du syndicat CGT du SDIS 14, « 100 % des sapeurs-pompiers professionnels de l’agglomération caennaise » étaient en grève la veille du Nouvel An et le mouvement, appelé par une intersyndicale CGT, CFTC et Autonomes, touchait également les services d’incendie et de secours d’autres villes du département, comme Falaise ou Cabourg.

« Mal-être et harcèlement »

La grève, qui a démarré en début de semaine dernière à Caen, n’a toutefois pas affecté les secours pour la soirée du réveillon de la Saint-Sylvestre, car les gardes et les interventions étaient normalement assurées par du personnel réquisitionné.

Lire la suite

Iran : Un nouveau chapitre pour les protestations ouvrières

Informations du Comité International de Solidarité Ouvrière – Iran, 1 janvier 2016 :

Les protestations ouvrières de ces deux dernières semaines sont un signe de la force et du développement des protestations ouvrières et même d’un nouveau chapitre dans les luttes ouvrières. On peut dire que des milliers de travailleurs ont participé aux luttes ces deux dernières semaines et que ces luttes s’étendent. Ce qui est spécifique à ces luttes ce sont le militantisme, la continuité, la durée et la mise en place d’ultimatums pour organiser de larges manifestations, et tout cela dans un contexte social dynamique. Ainsi, la place devant le parlement (Téhéran) est devenu le lieu de rassemblements quotidiens des ouvriers et de la population. Un point important est que ces luttes se développent dans des secteurs clefs de l’économie et des complexes de grandes concentrations ouvrières comme l’industrie pétrolière et des industries des services avec de nombreux clients. Cela donne un large poids social et politique à ces protestations. En plus d’être une résistance face aux attaques du régime contre les conditions de vie et les moyens de subsistance des travailleurs, ces luttes sont un puissant « non » au gouvernement Rouhani, à ses promesses, et à ses mesures d’austérité comme le « paquet économique de 6 mois pour sortir de la récession », le sixième plan de développement économique et affrontent ainsi l’ensemble de l’appareil d’Etat.

Iran16a

Cet espace de luttes et de protestations a donné un poids important au mouvement ouvrier dans les conditions politiques actuelles de la société. Et les protestations ouvrières, comme arène permanente de la lutte dans la société, jouent aujourd’hui plus que jamais un rôle crucial dans l’affrontement entre les luttes de la population et le pouvoir, avec des revendications tant immédiates que générales. Il suffit de jeter un coup d’oeil sur les principaux exemples de ces protestations pour avoir une image claire de ce qui se passe et pour mieux comprendre la force de ces luttes.

Lire la suite

Lille: les pompiers, agents du département et de la santé annoncent une importante manifestation, jeudi

La Voix du Nord, 30 novembre 2015 :

Protestant contre les économies imposées ou annoncées, plusieurs milliers de pompiers nordistes et français, mais aussi des agents du département, de la santé, et de l’administration pénitentiaire sont attendus jeudi après-midi dans les rues de Lille. Ils s’opposent à toute diminution de budgets qui reviendrait à « brader le service public ».

Retour des pompiers en colère, ce lundi matin, à la caserne de Lille-Bouvines, à Fives. Dix jours après la démission de leur ex (et contesté) président de conseil d’administration, Joël Wilmotte, les syndicats reviennent à la charge, ce matin sur le fond : un conflit avec leur principal financeur, le conseil départemental, à propos du budget. Jean-René Lecerf, président du Département, estime que le Sdis coûte trop cher, et étudie l’idée d’une réduction de son enveloppe annuelle d’environ 4 millions d’euros.

Lire la suite