Archives de Tag: Peugeot

Peugeot Sochaux : Petit débrayage avant les congés

Montbéliard. « Dommage d’en arriver là pour se faire entendre !». « Là » ? C’est-à-dire stopper des lignes de montage sochalienne. Ce mardi, durant une demi-heure le matin, puis une demi-heure l’après-midi, la production des portes de la nouvelles 308 a été perturbée. Selon la CFDT, à l’origine de ce mouvement surprise de débrayage, une vingtaine de salariés (sur une équipe de quarante, dont des intérimaires) ont temporairement cessé le travail.

photo-archives-er-illustration

«La productivité que veut réaliser PSA avec le nouveau véhicule est très mal supportée», explique Guy Miseré, responsable syndical à la CFDT et élu au CE. « Les postes sont trop chargés déjà actuellement et les salariés sont inquiets de la suppression de aides sur ces lignes prévue à la rentrée». « ça fait deux mois qu’on fait remonter ses problèmes sans être entendus, ni même écoutés», s’indigne-t-il.

Lire la suite

Renault, Peugeot : même galère !

« C’est pas  bon ce qui s’annonce » Francis travaille à l’usine de Flins depuis 30 ans, il n’a pas le moral. « Ce qu’ils sont en train d’annoncer ça fait froid dans le dos » nous explique-t-il. Le plus dur pour l’ouvrier qui a passé 33 ans à l’usine de Flins c’est de « voir partir les usines automobiles à l’étranger, ça nous fait mal «  nous confie Francis. Il est surtout inquiet pour ses  enfants, « comment vont-ils s’en sortir, ça craint. »

Renault2-600x337

« Renault, Peugeot : nous sommes tous frères »

Ce matin, grande scène de fraternisation, au cri de « Renault Peugeot nous sommes tous frères ». 200 ouvriers grévistes de PSA Aulnay ont rejoint derrière la grille de l’usine de Flins (Yvelines) les 500 salariés de Renault qui avaient arrêté le travail. Ils débrayaient pour protester contre le projet d’accord de compétitivité du constructeur. Renault a annoncé la semaine dernière son intention de supprimer 8.260 postes d’ici fin 2016. La direction prévoit aussi de rendre obligatoires des mobilités entre les sites, d’augmenter temps de travail, et un gel des salaires pour 2013. Selon les syndicats de Renault, la direction aurait menacé mardi de fermer deux usines en France si le projet d’accord de compétitivité n’était pas signé.

Lire la suite

La vérité sur l’empire Peugeot

Tract CGT PSA Mulhouse :

La vérité sur l’empire Peugeot

Le gigantisme du groupe Peugeot et la nullité des « experts » de Sartorius.

Le cabinet Sartorius de soi-disant experts gouvernementaux a conclu que les licenciements seraient inévitables dans le groupe PSA. Ces « experts » qui n’ont regardé que les comptes de PCA (la branche automobile) ont « oublié » beaucoup de choses.

Quand PCA dit aller mal, ses filiales directes Faurecia, Gefco, PSA Finance font tous des bénéfices records… Bizarre, non ? Ca ne ferait pas vases communicants ?

PCA : 92 millions de pertes en 2011.
Faurecia: 651 millions de bénéfices en 2011.
GEFCO: 223 millions de bénéfices en 2011.
Banque PSA Finance: 532 millions de bénéfices en 2011.

Lire la suite

Vendredi 23 mars : réunion du Comité de Groupe Européen de PSA

Tract de la CGT PSA Aulnay du 14 mars 2012 :

 Vendredi 23 mars : réunion du Comité de Groupe Européen
Avenue de la Grande Armée

A la demande de la CGT, suite à l’annonce de l’alliance GM-PSA, va se tenir vendredi 23 mars, une réunion extraordinaire du Comité de Groupe Européen au siège parisien de PSA, Avenue de la Grande Armée.

C’est l’occasion pour les salariés de PSA Aulnay de se faire entendre et de revendiquer une nouvelle fois les garanties écrites du maintien de tous les emplois.

Concernant la production, voilà ce que prévoit l’accord signé entre PSA et GM :

Chaque constructeur règle de son côté ses problèmes de surcapacité en Europe.
Commentaire CGT : PSA s’occupe de fermer ses usines et Opel les siennes. On sait que pour Aulnay la direction le prévoit pour 2014.

Lire la suite

De Calvet à Varin : L’évolution de leurs profits et nos salaires

En 1989, le Canard Enchaîné avait dévoilé la feuille d’impôt de Jacques Calvet, alors PDG de Peugeot, il gagnait environ 3 millions de…francs soit 450 000 €. En 2010, les revenus de Philippe Varin, PDG du même groupe (PSA), sont de 3,3 millions d’euros. Pour donner une idée de ce que signifie cette somme, cela revient à un revenu quotidien de 9.000 euros !

Grosso modo, le salaire de Calvet et celui de Varin sont identiques, à ce détail près : le premier est de 3 millions de francs, le second de plus de 3 millions d’euros.

Imaginons que nous, travailleuses et travailleurs, ayons eu la même évolution pour nos salaires. En 1989, le SMIC brut mensuel était de 5.054,74 francs et il atteint péniblement 1.365 euros en 2011… on est très loin d’approcher les 5.000 euros mensuels !

Lire la suite

PSA : Réactions syndicales au plan de suppressions de postes

L’Alsace, 26 octobre 2011 :

Comme de juste, les mesures annoncées hier par PSA hérissent les organisations syndicales du groupe.

Pour la CGT, le Sochalien Bruno Lemerle estime que PSA devrait plutôt « se développer » dès lors que « sa situation financière est bonne ». Pour lui, il n’y a aucune raison d’aller vers des suppressions d’emploi car « les conditions de travail étant déjà assez surchargées comme ça, on n’a pas besoin d’une réduction des effectifs ». Julien Wostyn (CGT Mulhouse) parle, lui, d’une « déclaration de guerre contre l’emploi », d’autant que l’entreprise se porte bien financièrement, à l’image des 270 millions d’euros de dividendes versés aux actionnaires.

Lire la suite

PSA prévoit 5.000 suppressions de postes en Europe

Le Télégramme, 26 octobre 2011 :

PSA Peugeot Citroën pourrait réduire de 10% ses effectifs ne participant pas à la production de véhicules en Europe, soit environ 5.000 postes. Le groupe PSA emploie actuellement 50.000 personnes en Europe dans des fonctions qui ne sont pas liées à la production, 42.000 d’entre elles relevant des effectifs en propre du groupe, tandis que 8.000 supplémentaires viennent de sociétés externes.

Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën envisage de supprimer 10% de ses effectifs non dédiés à la production en Europe. C’est le président du directoire de PSA, Philippe Varin, qui vient de l’annoncer.

Lire la suite