Archives de Tag: Park Hyatt

Forte hausse de salaire pour les femmes de chambre du Park Hyatt à Paris

liberation.fr, 23 SEPTEMBRE 2014

Après trois jours de grève, les femmes de chambre, gouvernantes, équipiers et valets, salariés de la sous-traitance de l’hôtel Park Hyatt Paris-Vendôme ont obtenu de fortes hausses de salaires, alignés sur ceux des palaces, a annoncé mardi la CGT.

Des employés de l'hôtel Park Hyatt Vendôme à Paris, agitent des drapeaux de la CGT, le 19 septembre 2014 (Photo Thomas Samson. AFP)

Des employés de l’hôtel Park Hyatt Vendôme à Paris, agitent des drapeaux de la CGT, le 19 septembre 2014 (Photo Thomas Samson. AFP)

«C’est un accord historique, nous avons obtenu de 380 à 420 euros par mois en comptant les primes. On demandait l’alignement sur les salaires des palaces: pour les femmes de chambre, valets et équipiers 1.870 euros brut et pour les gouvernantes 2.200 euros brut», a affirmé à l’AFP Claude Levy de la CGT des hôtels de prestige et économiques (HPE). Lire la suite

Publicités

Paris : Les salariés des hôtels parisiens Park Hyatt en grève

20 Minutes, 19 septembre 2014 :

Les salariés des hôtels parisiens Park Hyatt Madeleine et Park Hyatt Paris Vendôme sont appelés ce vendredi à cesser le travail pour durée illimitée, afin d’obtenir notamment l’embauche au sein du groupe des femmes de chambre salariées en sous-traitance, a annoncé la CGT, confirmant une information du Parisien.

«Il est inacceptable de constater dans un 5 étoiles des violations quotidiennes du Code du Travail et un statut social aussi bas», affirme la CGT dans un communiqué.

Lire la suite

Hyatt : les femmes de chambre en grève

Le Figaro, 19 septembre 2014 :

Paris : Un an après leur dernière grève quasiment jour pour jour, et à l’appel de la CGT, une petite centaine de femmes de chambre cesseront le travail dès ce matin, 8 heures, pour manifester rue de la Paix (IIe arrondissement) devant le Hyatt Paris Vendôme, selon une information du Parisien-Aujourd’hui-en-France. Une trentaine d’autres se réuniront devant le Hyatt Madeleine (VIIIe).

Les femmes de chambre réclament leur embauche au sein de l’hôtel et l’arrêt de la sous-traitance qui contribue, selon elles, à leurs mauvaises conditions de travail, explique le journal. Elles demandent également l’installation de pointeuses pour les heures supplémentaires ou encore la mise en place d’une mutuelle santé. Le président de la CGT des hôtels de prestige et économiques, Claude Lévy dénonce également la différence de salaires entre hôtels. « Au George V ou au Bristol, une femme de chambre gagne jusqu’à 2200 euros par mois, souligne-t-il. Chez Hyatt, c’est à peine 1200 euros ».

A l’hôtel Park Hyatt, les femmes de chambre obtiennent gain de cause

Les 65 femmes de chambre et valets, salariés d’un sous-traitant de l’hôtel Park Hyatt à Paris, qui dénonçaient leurs conditions de travail, ont partiellement obtenu gain de cause, mardi 24 septembre, avec notamment une prime de fin d’année, selon la CGT.

Devant l'hôtel Park-Hyatt à Paris, le 24 septembre.

Devant l’hôtel Park-Hyatt à Paris, le 24 septembre.

Les salariés étaient en grève illimitée depuis vendredi et avaient organisé un défilé de mode alternatif devant le palace parisien à l’occasion du début de la « fashion week » à Paris. Les employés dénonçaient des « conditions de travail déplorables »et demandaient l’embauche par le groupe Hyatt, un 13e mois et le paiement des heures supplémentaires. Lire la suite