Archives de Tag: Papeete

Tahiti : Grève au port autonome effective ce samedi soir à minuit

Tahiti Info, 7 mai 2016 :

Le préavis de grève au port autonome et à manutention portuaire a été déposé lundi dernier par le syndicat CSTP-FO. Il sera effectif ce soir à minuit. Huit points de revendications ont été mis en exergue.

Si l’intersyndicale continue ses rencontres avec le gouvernement pour le préavis de grève général, la CSTP-FO a pour sa part, déposé un préavis de grève, lundi dernier au port autonome et à manutention portuaire. Un préavis qui sera effectif ce soir à minuit.

Lire la suite

Publicités

Préavis de grève à la Brasserie de Tahiti

La Dépêche de Tahiti, 24 novembre 2015 :

Cela fait maintenant plusieurs semaines que les bruits provenant de la Brasserie de Tahiti annoncent un mouvement social d’ampleur. Ce mardi, trois syndicats ont déposé un préavis de grève auprès du directeur général de la société, Jean-Pierre Fourcade. Peut-être le premier préavis d’une série de mouvement sociaux alors que les négociations par branches sont en cours et que certaines d’entre-elles s’annoncent très tendues.

A ti’a i mua, O oe to oe rima et Otahi ont déposé un préavis dans toutes les implantations de la Brasserie : Le siège de Papeete, l’usine de la Punaruu, le dépôt de la Punaruu, le dépôt de Arue, le dépôt de Moorea et ceux de Huahine, Bora Bora et Raiatea. La grève dans la société débutera le lundi 30 novembre si syndicats et direction ne trouvent pas d’accord.

Lire la suite

Préavis de grève déposé au Centre Hospitalier de Polynésie Française

Tahiti Infos, 29 mai 2015 :

PAPEETE, le 28 mai 2015. Une intersyndicale a déposé jeudi un préavis de grève générale au CHPF.

Il prendra effet le mercredi 3 juin à 0 heure si aucun accord n’est trouvé d’ici là. Les principales revendications concernent l’organisation du travail et le fonctionnement de l’établissement. En parallèle, la grève des radiologues se poursuit. Ceux-ci réclament notamment la mise en place de deux heures de réduction du temps d’exposition (RTE).

Quatrième jour de grève des agents communaux de Polynésie

Tahiti Infos, 21 mars 2014 :

Jour quatre de la grève des agents communaux. A deux jours du premier tour des élections municipales, les négociations piétinent alors que le président Flosse n’a pas souhaité recevoir les représentants du mouvement ce vendredi matin, pour cause d’agenda chargé.

Une rencontre pourrait avoir lieu lundi 24, selon une information communiquée vendredi soir par la Présidence.

Les manifestants annoncent un durcissement de leur mouvement à partir de samedi. Ils restent vagues sur leurs projets, évoquent de possibles blocages routiers, et donnent rendez-vous aux grévistes à 7 heures au QG de leur mouvement, au pied du Monument aux morts de l’avenue Pouvanaa’a Oopa, face au Haut-commissariat à Papeete.

Lire la suite

Polynésie : Grève illimitée des agents communaux

Les Nouvelles, 20 mars 2014 :

Le mouvement de grève des agents communaux a pris une autre ampleur. Hier, il a été renforcé par de nouveaux manifestants qui se sont rendus à l’assemblée de la Polynésie pour obtenir une audience auprès du président et député, Édouard Fritch. Après une deuxième journée, la grève est maintenue dans les communes et pourrait encore aller plus loin : “Tout est possible, les opérations escargot et ça peut aller jusqu’à une émeute”, a déclaré le vice-président de la Cosac, Vatea Heller.

Le mouvement s’est renforcé avec près de 600 agents communaux venus manifester à Papeete.

Lire la suite

Forte mobilisation des agents communaux en Polynésie

20 Minutes, 20 mars 2014 :

Environ 500 personnes, selon la police, manifestaient contre la réforme de la fonction publique communale…

Une manifestation a dégénéré en échauffourées devant le monument aux morts de Papeete, mercredi (ce jeudi à Paris).

Lire la suite

Polynésie : 1er mai, Journée internationale de solidarité et de revendications avec les syndicats

Ce mardi 1er mai 2012, les cinq organisations syndicales représentatives du Pays, à savoir la CSTP-FO, CSIP, A TIA I MUA, OTAHI et O OE TO OE RIMA invitent leurs adhérents et sympathisants ainsi que l’ensemble des travailleurs et citoyens du Fenua soucieux de défendre leur liberté et leurs droits démocratiques à participer à cette journée internationale de solidarité et de revendications.

En ces temps de crise profonde du système capitaliste, libéral et financier, les organisations syndicales tiennent à réaffirmer haut et fort leur soutien aux salariés qui résistent et se battent pour défendre leurs conditions de travail, leurs revendications et leurs droits.

Durant cette période d’entre deux tours de campagne électorale, les organisations syndicales du Pays souhaitent que le maintien du caractère républicain de notre société soit l’une des premières responsabilités du futur gouvernement.

A ce titre, elles revendiquent d’une même voix, le maintien et la défense de l’ensemble des services publics, en commençant par l’éducation à travers la défense des élèves Capésiens Polynésiens, mais également par la mise en place d’une Fonction Publique Communale respectueuse des droits fondamentaux des agents communaux, par la défense et la sauvegarde du statut des agents de la Fonction Publique du Pays ainsi que celui des ANFA. Enfin, elles soutiennent la mise en place de la retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP) pour les agents de l’Etat en Polynésie française déjà fortement éprouvés par la récente réforme de l’Indemnité Temporaire de Retraite (I.T.R) ainsi que l’arrêt de la RGPP.

Lire la suite