Archives de Tag: Osnabrück

Allemagne : Fin de la grève chez AMEOS

Après 12 semaines de grève, les employés des cliniques AMEOS à Osnabrück et Hildesheim ont repris le travail ce 10 août 2016.

A 91,7%, les salariés ont voté la reprise et accepté les dernières propositions patronales soit :

Lire la suite

Publicités

Dix semaines de grève aux cliniques Ameos

Ce 27 juillet, cela fait 10 semaines que les salariés des cliniques Ameos à Osnabrück et Hildesheim (Basse-Saxe) sont en grève pour des hausses de salaires et contre l’emploi précaire.

600 personnes contre le racisme à Osnabrück

600 personnes ont manifesté vendredi 4 septembre en fin d’après-midi à Osnabrück (Basse-Saxe) contre le racisme et en solidarité avec les réfugiés.

osnabr1osnabr2 Lire la suite

Osnabrück : Nouvelle expulsion annulée par la mobilisation

Le jeune syrien Basel devait être expulsé mardi matin du Foyer pour Demandeurs d’Asile de la Bremer Straße à Osnabrück pour être envoyé en Italie. Selon la réglementation européenne, en effet, lorsqu’un réfugié est passé par un pays de l’Union Européenne, il y est automatiquement renvoyé lorsqu’il demande l’asile dans un autre pays de l’espace Shengen. Mais plus d’une centaine d’habitants de la ville se sont mobilisés dès 6 heures 30 pour manifester leur solidarité devant le foyer.

Aussi, l’expulsion de Basel a été annulée. Depuis le début de l’année, c’est la sixième expulsion de demandeur d’asile qui est annulée grâce à la mobilisation à Osnabrück (Basse Saxe).

Osnabrück : Grève des conducteurs de bus pour 24 heures

Ce matin, les conducteurs de bus d’Osnabrück ont cessé le travail à 4 heures du matin. La grève durera jusqu’à demain, jeudi, 4 heures. Les travailleurs des transports en commun ont cessé le travail dans le cadre des mobilisations des salariés de la fonction publique à travers l’Allemagne pour une hausse de 100 euros et de 3,5% des salaires.

Allemagne: 50.000 métallos en grève

Challenge, 2 mai 2013 :

« Près de 50.000 salariés issus de plus de 100 entreprises ont pris part aux premières actions et grèves d’avertissement », a déclaré le puissant syndicat IG Metall dans un communiqué.

Ouvriers en grève à l’usine Volkswagen d’Osnabrück

L’Etat régional du Bade-Wurtemberg (sud-ouest) a été de loin le plus mobilisé, avec environ 26.500 grévistes dans 50 entreprises, dont 9.000 employés au sein de l’usine de Sindelfingen du constructeur automobile Daimler et 3.000 chez Porsche à Zuffenhausen.

Les Länder du centre, de l’ouest et du nord de l’Allemagne ont également répondu à l’appel du syndicat. A Osnabrück, en Basse-Saxe (nord-ouest), 1.200 salariés de Volkswagen ont ainsi cessé le travail pendant une heure, selon le communiqué.

Lire la suite