Archives de Tag: Northam

Afrique du Sud : la répression fait un mort près d’une mine de platine en grève

AFP, 7 février 2014 :

Des heurts avec la police et des vigiles privés dans une localité minière proche d’un site d’American Platinum (Amplats), premier producteur mondial de platine, ont fait un mort vendredi en Afrique du Sud, a-t-on appris de source policière.

Selon la police, leurs agents ont répliqué après avoir été agressés alors qu’ils enquêtaient sur des fumées provenant des résidences de mineurs à Northam, une localité du Limpopo voisine du bassin minier de Rustenburg où environ 80.000 mineurs font grève depuis le 23 janvier.

Lire la suite

Publicités

Afrique du Sud : Grève prolongée dans le secteur du platine

584796-pres-3000-mineurs-reunis-pres

Les conséquences des grèves dans le secteur minier sud-africain se font sérieusement sentir. Northam Platinum Limited, un géant du pays dans le secteur du platine vient d’annoncer que cette crise lui aura fait perdre environ 20 millions de dollars. En effet, dans le cadre d’une grève pour l’amélioration de leurs conditions de travail et surtout l’augmentation des salaires, des milliers d’employés ont suivi les consignes des syndicats en arrêtant de l’exploitation dans la mine de platine. Les estimations de Northam affichent des arrêts de plus de 7000 postes de travail.

Dans ce mouvement social, c’est aussi bien la compagnie que les employés qui perdent financièrement. Etant donné que les dirigeants de l’entreprise n’ont pas encore trouvé de compromis avec les syndicats, la grève se poursuit et franchit déjà la barre des 2 semaines après le débrayage du six  novembre courant. Lire la suite

Afrique du Sud : La grève continue à la Mine de platine Northam

Xinhua, 8 novembre 2013 :

Le Syndicat national des mineurs (NUM) a annoncé jeudi qu’il va poursuivre sa grève à la Mine de platine Northam parce que l’entreprise a refusé d’accepter la demande des travailleurs.

« Nos membres sont opposés à une augmentation par pourcentage et sont en faveur d’une augmentation par quantique», a déclaré le NUM dans un communiqué.

Lors d’entretiens avec le NUM, l’entreprise a proposé des offres suivantes qui comprennent une version révisée d’une augmentation salariale de 7,5% pour les travailleurs non stratégiques et 8,5% pour les travailleurs de base et 8% pour l’ indemnité de vie.

Lire la suite

Afrique du Sud : les grévistes d’Amplats refusent la nouvelle offre

AFP, 10 novembre 2012 :

Les salariés d’Anglo American Platinum (Amplats) ont rejeté la nouvelle offre du numéro un mondial du platine, touché par une grève qui paralyse ses sites sud-africains de Rustenburg et Northam (nord) depuis huit semaines et se sont dits prêts à poursuivre leur mouvement.

Des milliers de mineurs se sont rassemblés samedi dans un stade de Rustenburg, sous la surveillance des forces de l’ordre, assistées par un hélicoptère.

Personne ne reprend le travail, la grève continue, a déclaré Evans Ramokga, un représentant des mineurs d’Amplats.

Les salariés ne sont pas satisfaits des conditions et donc personne n’accepte la (nouvelle) offre parce qu’il n’y a même pas d’augmentation, a-t-il ajouté.

Lire la suite

Afrique du Sud : La crise sociale dans les mines n’est pas terminée

Press Afrik, 2 novembre 2012 :

Dernière grande compagnie touchée par le mouvement de grève dans le secteur minier sud-africain, Anglo-American Platine (Amplats), n°1 du platine dans le monde, a dû reconnaître que ses sites de Rustenburg et Northam (nord) restent paralysés par la grève qui a débuté il y a maintenant sept semaines.

L’offre d’Anglo-American Platine n’a eu aucun succès auprès des grévistes. Le groupe avait proposé aux mineurs de reprendre le travail mardi contre le paiement d’une prime et la réintégration des 12 000 personnes déjà licenciées suite à ce conflit. Mais il n’est toujours pas question d’augmentation de salaire, la demande clé des grévistes.

Pour le patron d’Anglo-American Platine, le secteur du platine en Afrique du Sud est aujourd’hui en perdition. « On ne peut pas négocier dans l’anarchie », a-t-il ajouté. La compagnie minière estime que de fortes augmentations de salaires risquent de se traduire par des pertes d’emploi.

Lire la suite

Afrique du Sud : Le patronat face à la vague de grèves dans les mines

Le Figaro, 11 octobre 2012 :

Après avoir joué du bâton, en licenciant des milliers de grévistes, le patronat accepte de revoir les grilles de salaires. L’enjeu est crucial pour le pays dont le secteur minier, paralysé depuis des semaines, représente 20% du PIB.

Le patronat des mines sud-africaines fait un petit pas en avant, alors que des grèves sauvages affectent toujours plusieurs sites à travers le pays. La Chambre des mines, qui centralise la négociation salariale dans les mines d’or, a annoncé très tard mardi soir qu’elle avait «revu les conditions pour les salaires de base et les autres catégories».

A l’issue d’une journée de négociations, la Chambre s’est dit prête à une série de mesures: hausse du salaire des ouvriers les moins payés, «allocation pour les foreurs», «amélioration de la rémunération» d’autres catégories de salariés. Plus symbolique encore, le patronant «reconnaît des anomalies qui méritent d’être traitées». Pour le NUM, syndicat majoritaire, il s’agit d’une première victoire. Son porte-parole, Lesiba Seshoka, précise toutefois qu’ «il n’y a pas d’accord, c’est encore une proposition». Le NUM doit en effet consulter la base, notamment à Carletonville où une mine d’or du groupe sud-africain Gold Fields est paralysée par une grève sauvage depuis le 9 septembre.

Lire la suite