Archives de Tag: No Borders

L’Europe Forteresse tue à nouveau – 17 morts en 48h dont 11 enfants

Hier, mardi 8 décembre 2015, les medias ont transmis la découverte de corps de 6 enfants, dont un bébé, morts noyés au large de Turquie en essayant d’atteindre les îles grecques .
Aujourd’hui, mercredi 9 decembre, selon Reuters, les gardes cotes grecs annoncent qu’une embarcation en bois avec des réfugiés à bord a coulé au large de l’île de Farmakonis. 11 corps ont été découverts dont 5 enfants. 13 personnes sont toujours portées disparues.
L’UE a envoyé ses forces policières FRONTEX pour aider la Grèce à contrôler les frontières Sud d’Europe, et a versé 3 milliards d’euros à la Turquie pour gérer les siennes, condamnant encore plus les réfugiés à risquer leur vie en essayant d’atteindre l’Europe par la mer.

image

Publicités

Vandamme : un nouveau squat de 12 000 m2 pour les migrants de Calais

nordlittoral.fr, 12/07/2014

Le nouveau squat Vandamme : un coup de force des No Borders dans l’espoir d’ouvrir un nouveau dialogue concernant l’accueil des migrants. Mercredi soir, les activistes affirmaient y passer leur première nuit.

1325113344_B973139541Z.1_20140712215026_000_G442Q651F.2-0

Minuit trente, dans la nuit de mercredi à jeudi. Une berline foncée, avec quatre No Borders à bord, et un membre associatif calaisien, prend la direction du centre-ville. L’associatif va assister à l’installation du squat Vandamme, ancien site de recyclage de ferraille Gallo Littoral, en vue de rédiger une attestation servant aux No Borders pour justifier qu’ils occupent la maison depuis plus de 48 heures afin d’éviter l’expulsion d’office (lire ci-desous). Après ce délai, la demande d’expulsion doit passer par voie de justice. « Même q uand on fournit un contrat EDF en preuve comme pour le dernier squat rue Colbert, on nous vire ! », peste une activiste. Ce mercredi soir, l’équipe s’apprête donc à y dormir, à prendre ses quartiers pour de bon dans ce nouveau squat ouvert depuis plusieurs semaines. « c’était notre plan de repli après l’évacuation des deux campements le 28 mai. Les gars ont voulu s’installer sur l’aire de distribution. On n’impose rien. Là, c’est la situation d’urgence… » Lire la suite