Archives de Tag: Népal

Le Qatar refuse un congé aux ouvriers népalais pour aller enterrer leurs morts

rts.ch, 25/05/2015

Les ouvriers népalais sur les chantiers de la Coupe du Monde 2022 au Qatar n’ont pas le droit de rentrer chez eux pour enterrer leurs morts après le séisme, selon le Guardian et le Nouvel Observateur.

Le chantier du stade Al-Wakra au Qatar, photographié le 4 mai 2015. [AP Photo/Maya Alleruzzo]

Le chantier du stade Al-Wakra au Qatar, photographié le 4 mai 2015. [AP Photo/Maya Alleruzzo]

Le ministre du travail népalais a demandé aux entreprises qataries d’accorder à ses compatriotes un congé spécial après le séisme qui a fait plus de 8000 morts au Népal le 25 avril dernier. Mais l’autorisation de quitter le territoire leur a été refusée en raison de « la pression pour terminer les projets à temps ».

Lire la suite

Quatrième série de photos du 1er Mai 2014

Quatrième série de photos des manifestations du 1er Mai 2014 à travers le monde (voir la 1ere, 2ème et 3ème série de photos) :

– Accra (Ghana) :

a1m_Accra

– Ankara (Turquie) :

TOPSHOTS-TURKEY-MAY1-LABOUR-PROTEST

Lire la suite

Première série d’images du 1er Mai 2014

Première série de photos des manifestations du 1er Mai 2014 à travers le monde :

Bagdad (Irak) :

Bagdad

Berlin (Allemagne) :

Berlin

 

Lire la suite

Népal : Bras de fer entre gouvernement et sherpas

Courrier International, 24 avril 2014 :

Une “haute délégation de tourisme s’envolera pour l’Everest pour terminer la crise”, titre le quotidien. Le ministre du Tourisme Bhim Acharya tente d’empêcher une grève des guides népalais après l’avalanche meurtrière qui a tué 16 personnes le 18 avril dernier.

La catastrophe “a éveillé le mécontentement sous-jacent des sherpas sur leur salaire, leurs indemnisations et leurs primes”. Alors qu’une “saison entière d’escalade et mise en doute, le gouvernement prend des mesures d’une urgence inhabituelle”. Mais “les discussions seront délicates. Les sherpas n’ont pas de leader unique et les raisons de leur grève varient”, note le journal.

Everest : les sherpas font la grève

AFP, 22 avril 2014 :

Les guides népalais ont annoncé mardi à l’AFP qu’ils avaient décidé de ne pas gravir l’Everest cette saison en hommage à leurs seize collègues tués vendredi dans une avalanche, mettant fin aux projets d’ascension de centaines d’alpinistes étrangers.

Les sherpas apportent une aide cruciale à toute ascension du plus haut sommet du monde, en transportant tentes et approvisionnement mais aussi en réparant les échelles et en fixant des cordes pour aider leurs clients à atteindre le sommet de 8.848 mètres.

Lire la suite

Népal : Les sherpas menacent de se mettre en grève

Le Figaro, 22 avril 2014 :

Guides népalais et responsables d’expéditions menaçaient lundi de ne plus gravir l’Everest, faute d’un soutien financier solide du gouvernement pour les familles des sherpas tués vendredi dans l’avalanche la plus meurtrière de l’histoire de ce sommet.

Des centaines de sherpas, pour beaucoup en pleurs, accompagnés par des moines, ont rendu hommage à leurs treize collègues lors d’une procession funèbre dans Katmandou lundi. Les guides en deuil ont aussi adressé une liste de demandes à l’intention du gouvernement népalais, lui donnant sept jours pour les satisfaire, faute de quoi ils menacent d’annuler toute expédition vers le sommet le plus haut du monde.

Lire la suite

Plus de 400 travailleurs népalais morts dans les chantiers du Qatar

Les conditions de travail des ouvriers au Qatar continuent d’inquiéter les ONG. Selon un rapport du comité de coordination népalais Pravasi, plus de 400 migrants népalais sont morts sur des chantiers qataris, alors que le pays se prépare à accueillir la Coup du monde de football en 2022.
Un tel chiffre pose également la question de savoir combien de travailleurs immigrés sont morts sur les chantiers de la Coupe du monde depuis que le Qatar a été désigné comme pays hôte de cette compétition internationale, en 2010. Comme le souligne le quotidien britannique The Guardian, les Népalais représentent 20 % de la main-d’œuvre immigrée au Qatar.

Le Qatar avait déjà été pointé du doigt pour ses pratiques condamnables vis-à-vis de sa main-d’œuvre : en septembre, The Guardian avait ainsi révélé la mort de 44 ouvriers népalais sur les chantiers du Qatar. En conséquence, une délégation syndicale internationale avait été chargée d’enquêter sur les conditions de travail des ouvriers immigrés dans ce pays.