Archives de Tag: nationalisme

7ème jour de révolte en Macédoine. Trois témoignages de manifestant-es pour « Solidarité Ouvrière »

7ème jour de révolte en Macédoine a connu des nouvelles manifestations, pas seulement dans la capitale mais dans toutes les villes à travers le pays.

Le risque de violence. Le collectif « les citoyens pour la défense de la Macédoine », plus connu comme « les patriotes » ultra-nationaliste et pro-gouvernemental qui organisait des contre-manifestations depuis le début afin d’intimider les manifestant-es et provoquer les conflits avec des « minorités » d’autres nationalités, a d’abord annoncé qu’il abandonnait toute nouvelle mobilisation, surement faute de « combattants ». Néanmoins, ce matin le régime, malgré le risque d’escalade de violence, appelle à des contre-manifestations jeudi 21 avril au même moment où le mouvement social avait prévu de descendre dans les rues comme tous les jours depuis 13 avril. 

montagerevoltemacedoine

Président Ivanov a aussi annoncé ce week-end des nouvelles élections pour le 5 juin afin de calmer les manifestants, ce que le parti principal d’opposition a refusé. Mais c’est surtout la rue, avec un mouvement qui ne faiblit pas et se propage à travers le pays, qui envoie un signal clair : la démission du président n’est pas négociable.

Le blog « Solidarité Ouvrière » a reçu des témoignages des manifestant-es, retranscrits ci-dessous, qui illustrent  l’état d’esprit.

Lire la suite

Extrême-droite : Congrès « pour la reconquête »

Réunie en congrès en ce week-end de Pâques, la fine fleur de l’extrême-droite, où l’on trouvait entre autres des représentants du Front National, des Identitaires, de la Sainte Fraternité pour l’Inquisition et la Reconquête Catholique et du Mouvement pour la Défense de l’Identité de la Moitié Nord de la Grand Rue de Castelmoron-d’Albret, a publié ce lundi les conclusions de sa plate-forme « pour la reconquête, contre l’arabisation de la France ».

Pour Fabrice Robert des identitaires, l’occupation du chantier de la mosquée de Poitier « n’était qu’un début », et qu’il « faut désormais retirer toute trace de l’occupation arabo-musulmane sur notre sol national ». Marine Le Pen a ajouté que cette plate-forme se trouve « dans la tradition du courage politique de Martin Bormann qui a su imposer l’écriture normale dès 1941 lorsque fut découvert le caractère cosmopolite non-germanique de l’écriture gothique ».

Lire la suite

Zagreb a dit « NON » aux fascistes !

Après une mobilisation de plusieurs jours et deux jours de manifestations intenses dans les rues de Zagreb, le collectif « Ujedinjeni protiv fasizma » (« uni-e-s contre le fascisme ») a prouvé pourquoi Zagreb porte le nom de « la ville invaincue » en virant encore une fois les organisations fascistes hors de la ville.

Le parti néo-nazi croate « HCSP » (le parti de droit et de purification croate) a organisé, samedi le 14 avril 2012, une conférence internationale des organisations de l’extrême droite européenne en invitant à Zagreb, la capitale de Croatie, entre autres : VMRO bulgare, NDP allemand, VOORPOSTEN belge, JOBBIK hongrois et le FN français. Cette conférence devait être suivie d’une marche à travers  Zagreb en soutien à des « Généraux croates » qui sont à extrader ou actuellement jugés pour des crimes de guerre au TPI pour l’ex-Yougoslavie.

Même si la conférence et la marche fasciste avaient été d’abord autorisées par le gouvernement croate et la préfecture de  police, face à une forte mobilisation des organisations antifascistes croates organisées en collectif  « Uni(e)s contre le fascisme », le pouvoir croate a été finalement obligé d’interdire, vendredi matin, cet événement ainsi que les contre-manifestations antifascistes.

Lire la suite