Archives de Tag: mouvement ouvrier

7ème jour de révolte en Macédoine. Trois témoignages de manifestant-es pour « Solidarité Ouvrière »

7ème jour de révolte en Macédoine a connu des nouvelles manifestations, pas seulement dans la capitale mais dans toutes les villes à travers le pays.

Le risque de violence. Le collectif « les citoyens pour la défense de la Macédoine », plus connu comme « les patriotes » ultra-nationaliste et pro-gouvernemental qui organisait des contre-manifestations depuis le début afin d’intimider les manifestant-es et provoquer les conflits avec des « minorités » d’autres nationalités, a d’abord annoncé qu’il abandonnait toute nouvelle mobilisation, surement faute de « combattants ». Néanmoins, ce matin le régime, malgré le risque d’escalade de violence, appelle à des contre-manifestations jeudi 21 avril au même moment où le mouvement social avait prévu de descendre dans les rues comme tous les jours depuis 13 avril. 

montagerevoltemacedoine

Président Ivanov a aussi annoncé ce week-end des nouvelles élections pour le 5 juin afin de calmer les manifestants, ce que le parti principal d’opposition a refusé. Mais c’est surtout la rue, avec un mouvement qui ne faiblit pas et se propage à travers le pays, qui envoie un signal clair : la démission du président n’est pas négociable.

Le blog « Solidarité Ouvrière » a reçu des témoignages des manifestant-es, retranscrits ci-dessous, qui illustrent  l’état d’esprit.

Lire la suite

Publicités

Bosnie : grand rassemblement ouvrier de plusieurs usines à Tuzla

Tuzla, Bosnie, aujourd’hui 1er décembre 2014: le rassemblement des ouvrier-e-s de plusieurs usines et… une forte présence policière.
Les paroles de l’ouvrière face aux flics venus en force protéger le bâtiment du gouvernement local : « Vous ne m’arrêterez pas ! Je suis prête à mourir ici aujourd’hui, pour que mon enfant ait de quoi manger demain. »

Les revendications concernent : l’arrêt de fermeture et privatisation d’usines, le paiement de salaires en retard (pour certaines entreprises jusqu’à 18 mois de retard), meilleurs conditions de travail, etc.

Egypte : La répression anti-ouvrière continue

Le site « Ahram online » indique le 8 juin que les travailleurs égyptiens sont descendus dans les rues pour défier la nouvelle loi anti-grève et revendiquer de meilleures conditions de travail, mais la police est intervenues pour les empêcher de s’exprimer.

Lire la suite

18 Mars 1871 : Les ouvriers prennent le pouvoir à Paris

« Le philistin social-démocrate a été récemment saisi d’une terreur salutaire en entendant prononcer le mot de dictature du prolétariat. Eh bien, messieurs, voulez-vous savoir de quoi cette dictature a l’air ? Regardez la Commune de Paris. C’était la dictature du prolétariat. » (F. Engels)

Il y a 140 ans, le 18 mars 1871 était proclamée la Commune de Paris. pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, la classe ouvrière prenait le pouvoir politique.

Extraits de l’analyse de Marx sur la Commune de Paris, « La guerre civile en France » :

À l’aube du 18 mars, Paris fut réveillé par ce cri de tonnerre : Vive la Commune ! Qu’est-ce donc que la Commune, ce sphinx qui met l’entendement bourgeois à si dure épreuve ?

Les prolétaires de la capitale, disait le Comité central dans son manifeste du 18 mars, au milieu des défaillances et des trahisons des classes gouvernantes, ont compris que l’heure était arrivée pour eux de sauver la situation en prenant en main la direction des affaires publiques… Le prolétariat… a compris qu’il était de son devoir impérieux et de son droit absolu de prendre en main ses destinées, et d’en assurer le triomphe en s’emparant du pouvoir.

Mais la classe ouvrière ne peut pas se contenter de prendre tel quel l’appareil d’État et de le faire fonctionner pour son propre compte.

Lire la suite

Acharnement sur la famille du militant ouvrier Mansour Ossanlou

Mansour Ossanlou sur son lit d'hôpital

Révolution en Iran, 15 mars 2011 :

Selon INA, Afshin Ossanlou, frère du dirigeant syndical Mansour Ossanlou, a fait continuellement face à des mauvais traitements durant son incarcération. Afshin Ossanlou, qui a été arrêté en novembre, est actuellement détenu à la célèbre section 209 de la prison Evin de Téhéran, habituellement réservée aux prisonniers politiques au cours d’interrogatoires par le ministère des renseignements.

Selon Rahana, Afshin Ossanlou, qui n’a jamais été politiquement actif, a été arrêté au terminal sud de la gare routière de Téhéran par les forces de sécurité. Selon ces rapports, il a été battu et torturé par les forces de sécurité puis emprisonné à Evin.

Lire la suite

D’Egypte aux Etats-Unis : une seule classe ouvrière !

Alors qu’un formidable mouvement révolutionnaire enflamme déjà tout le Maghreb et tout le Moyen-Orient, au Wisconsin (Etats-Unis), par dizaines de milliers, les travailleuses et les travailleurs manifestent contre le projet de rigueur budgétaire et d’austérité du gouverneur Scott Walker et sa volonté de remettre en cause la convention collective et les droits syndicaux des salarié(e)s de la fonction publique. Samedi 19 février, ce sont, selon la presse, 68.000 travailleurs et travailleuses qui ont manifesté à Madison, la capitale de l’Etat. Sur les pancartes ils avaient des slogans comme « Hosni Walker », « Un dictateur au tapis, un autre à abattre », avec la photo de Walker à côté de celle de Moubarak apparus après que Scott Walker ait menacé de faire appel aux gardes nationaux pour disperser les manifestants.

Le 20 février, Kamel Abbas a lancé un message de solidarité au nom des syndicats indépendants d’Egypte aux travailleurs du Wisconsin :

Traduction de l’intervention (d’après la traduction anglaise) :

Je vous parle depuis un lieu très proche de la Place Tahir au Caire, la « Place de la Libération », qui était le coeur de la révolution en Egypte. C’est une place où de nombreux de nos jeunes ont payé de leurs vies et avec le sang la lutte pour nos justes droits.

Depuis cette place, je veux que vous sachiez que nous sommes à vos côtés comme vous avez été à nos côtés.

Je veux que vous sachiez qu’aucun pouvoir ne peut faire face à la volonté des gens lorsqu’ils croient en leurs droits. Lorsqu’ils lèvent fortement et clairement leurs voix et luttent contre l’exploitation.

Lire la suite