Archives de Tag: Moukalla

Yémen : Sept manifestants, dont un enfant, tués par la police

Le Parisien, 13 mars 2011 :

La contestation populaire ne faiblit pas au Yémen, où l’on déplorait samedi cinq nouveaux morts, tombés sous les balles des policiers. De source médicale, un écolier de 12 ans a été tué par des tirs de la police à Moukalla, dans le sud-est du pays, lors d’une manifestation de plusieurs centaines d’élèves contre le régime.
A Sanaa, un manifestant a été tué dans l’attaque du sit-in réclamant le départ du président Ali Abdallah Saleh. Un troisième manifestant a été tué dans l’après-midi par les tirs d’un sniper alors qu’il tentait de se joindre à ce sit-in avec d’autres jeunes.

En fin de journée, on apprenait de source hospitalière un quatrième décès à Aden, provoquant la colère de centaines de personnes qui ont incendié un poste de police dans le quartier de Dar Saad. La police a répliqué pour disperser les manifestants touchant mortellement l’un d’eux. Deux autres personnes blessées lors de la dispersion sont décédées dimanche, ce qui porte à sept le nombre de victimes.

Lire la suite

Publicités

Nouvelle victime de la répression au Yémen

Libération, 12 mars 2011 :

Deux manifestants, dont un écolier de 12 ans, ont été tués et des dizaines blessés par les tirs des forces de l’ordre à Sanaa et à Moukalla, dans le sud-est, lors de rassemblements demandant le départ du président Ali Abdallah Saleh.

Un manifestant anti-gouvernemental est évacué à Sanaa le 12 mars 2011

A Sanaa, la police a lancé un assaut à l’aube contre les manifestants qui campent depuis le 21 février sur la place de l’Université, tirant à balles réelles et lançant des grenades lacrymogènes.

Lire la suite

La révolte se propage jusqu’à Oman

20 minutes, 27 février 2011 :

Le vent de contestation dans les pays arabes n’a pas faibli ce week-end. Il souffle toujours du Yémen au Maroc en passant par Bahreïn et l’Irak et a atteint le sultanat d’Oman, où deux manifestants ont été tués et cinq blessés dimanche par des tirs de la police.

Dans ce sultanat voisin du Yémen, des violences se sont produites alors que des manifestants tentaient d’attaquer un poste de police, selon une source des services de sécurité. Ces incidents s’inscrivent dans le cadre d’un rassemblement de chômeurs à Sohar, à 200 km au nord de la capitale Mascate. Les quelque 250 contestataires (NdR : 2.000 selon Al Jazeera) ont scandé des slogans demandant des emplois, de meilleurs salaires et des mesures de lutte contre la corruption. D’autres manifestations ont eu lieu dimanche à Salalah, dans le sud de ce petit pays de trois millions d’habitants où les partis politiques sont interdits.

Lire la suite

Yémen : La mobilisation contre Saleh se renforce

L’Express, 25 février 2011 :

Des échauffourées avec la police ont fait un mort et trente blessés vendredi dans le sud du Yémen, qui a connu une journée de forte mobilisation contre le président Ali Abdallah Saleh.

Sanaa, 23 février

Des marches massives à Sanaa, Aden (sud), Taez (sud) et Moukalla (sud-est), ont rassemblé plusieurs centaines de milliers de manifestants, selon les organisateurs, qui ont annoncé le « début de la fin » pour le président Saleh, au pouvoir depuis 32 ans.

Jusque tard dans la soirée, de violents affrontements opposaient à Aden, principale ville du Sud, des milliers de manifestants aux forces de l’ordre qui ont tiré à balles réelles pour les disperser, faisant un mort et trente blessés, selon des sources hospitalières.

Lire la suite