Archives de Tag: Moscou

1er Mai internationaliste en Russie

Nous avions déjà publié des informations sur les manifestations de l’extrême-gauche à l’occasion du 1er Mai en Russie, manifestations organisées par différentes organisations anarchistes, marxistes révolutionnaires, féministes, de lutte contre l’homophobie, etc. Alors que l’Ukraine, où 30 personnes viennent d’être tuées par des nationalistes ukrainiens à Odessa, sombre peu à peu dans la barbarie et l’hystérie nationalistes dans l’affrontement entre fractions pro-russes et pro-occidentales de la classe dirigeante, quelques images et vidéos supplémentaires sur les manifestations des internationalistes en Russie à l’occasion de la journée internationale des travailleurs.

– Iaroslav :

« Le pouvoir aux millions, pas aux millionnaires »

– Moscou : vidéo de la manifestation de l’extrême-gauche que des réactionnaires religieux ont tenté de perturber.

Lire la suite

Publicités

1er Mai internationaliste contre la guerre et pour les libertés en Russie

Les médias se sont focalisés pour ce 1er Mai sur la marche organisée par Poutine et ses alliés sur la Place Rouge de Moscou, marche à la gloire non seulement comme sous le régime stalinien anti-ouvrier, du pouvoir en place mais surtout du nationalisme grand-russe. A Moscou comme dans d’autres grandes villes du pays, l’extrême-gauche (anarchistes, marxistes révolutionnaires et autres internationalistes) a organisé ses propres manifestations contre le régime en place. Avec des slogans comme «Никакой войны кроме классовой» (Pas de guerre sauf la guerre de classe) ou «Мир хижинам, война дворцам» (Paix aux taudis, guerre aux palais), les manifestants ont dénoncé les logiques de guerre, les nationalismes et le militarisme qui menacent de faire basculer l’Ukraine dans un bain de sang. Ces manifestations ont aussi été l’occasion, comme à Moscou et à Saint-Pétersbourg, de dénoncer l’homophobie et de revendiquer l’égalité des droits pour les gays et lesbiennes.

– Irkoutsk :

Lire la suite

Moscou : Cortège radical au sein de la manifestation contre la guerre

Entre 50.000 et 70.000 personnes ont manifesté le 15 mars dans les rues de Moscou contre l’occupation de la Crimée par l’armée russe. Au sein de la manifestation, une centaine de personnes ont manifesté dans le cortège radical où se trouvaient les anarcho-communistes de l’Action Autonome, sous des mots d’ordre internationalistes comme « Pas de guerre entre les peuples, pas de paix entre les classes », « Aucune guerre sauf la guerre de classe », « Paix aux taudis, guerre aux palais », « Des jardins d’enfants, pas des chars et des missiles », « Non au capitalisme, non au capitalisme », etc.

Lire la suite

Manifestation à Moscou contre « l’occupation » de la Crimée

1

Des manifestants portant les drapeaux de la Russie et de l’Ukraine rassemblés contre la politique russe en Crimée, le 15 mars 2014, à Moscou. | AFP/DMITRY SEREBRYAKOV

La société civile russe ne reste pas inactive face aux menées de Vladimir Poutine en Ukraine. Des dizaines de milliers de Russes manifestaient, samedi 25 mars à Moscou, contre l’« occupation » de la Crimée et la politique du Kremlin, tandis qu’un rassemblement d’organisations nationalistes défendait au même moment la ligne officielle près de la place Rouge.

Au nombre d’environ 50 000, les manifestants d’opposition constituent une mobilisation rarement vue depuis les grandes manifestations qui avaient précédé et suivi le retour de Vladimir Poutine au Kremlin en 2012. « Pour votre et notre liberté ! », lisait-on sur une large banderole en tête du défilé d’opposition, parti de la place Pouchkine en direction de l’avenue Sakharov. La police avait cité au début du défilé le chiffre de 3 000 personnes. Lire la suite

Rassemblement contre la guerre à Moscou

Environ 300 personnes se sont regroupées, malgré l’intoxication nationaliste par les médias gouvernementaux et les menaces de répression, le 7 mars Square Novo Pouchkine à Moscou (Новопушкинский сквер) pour dénoncer la menace de guerre en Ukraine. La banderole principale indiquait « Soldats russes, rentrez à la maison », de nombreuses personnes sont venues avec des pancartes où on pouvait lire « non à la guerre » ou « je suis pour la paix ». Une pancarte signée par la section russe du Comité pour une Internationale Ouvrière (trotskistes) faisait le lien entre la guerre et les politiques d’austérité. On pouvait y lire « Il y a de l’argent pour la guerre en Crimée, mais pas pour les jardins d’enfants ».

Mosc1

Lire la suite

Images de la lutte contre la guerre en Russie

Après la décision, samedi 1 mars, de l’Etat russe d’intervenir militairement en Crimée, la lutte contre la guerre et le militarisme s’organise en Russie. Nous avons à ce propos déjà publié deux déclarations, l’une signée de plusieurs organisations anarchistes d’Ex-URSS, et l’autre d’une organisation trotskiste russe. Dimanche 2 mars, des manifestations contre la guerre ont été réprimée à Moscou et à Saint-Pétersbourg, tandis que dans d’autres villes, des piquets et des rassemblements spontanés se sont tenus pour dénoncer la guerre en Ukraine. Contre les oligarches nationalistes, qu’ils siègent à Kiev ou à Moscou, il va de soi que notre solidarité va aux travailleurs de la région qui n’ont rien à gagner mais tout à perdre dans cette escalade nationaliste, et aux militants qui défendent les principes de l’internationalisme.

Graffiti à Saint-Pétersbourg, « Non à la guerre », 3 mars :

Leningrad

Répression de la manifestation à Saint-Pétersbourg, 2 mars :

Peter Lire la suite

Répression de manifestations contre la guerre en Russie

Ce dimanche 2 mars, des débuts de manifestations contre la guerre et l’intervention militaire en Ukraine ont été réprimés à Moscou et à Saint-Pétersbourg.

A Moscou, un millier de personnes ont tenté de manifester contre la guerre. Selon la police, 50 personnes ont été arrêtées, tandis que des organisations de défense des droits humains parlent de plus de 100 interpellations. Dès que les manifestants ont scandé des slogans comme « non à la guerre », les forces de répression sont intervenues pour procéder à des interpellations.

Lire la suite