Archives de Tag: Montupet

Film – « Tête haute : huit mois de bagarre » – 8 mois de lutte de la Fonderie du Poitou Aluminium

« TETE HAUTE » tel est l’intitulé du film relatif aux 8 mois de lutte de la Fonderie du Poitou Aluminium (septembre 2011 à avril 2012), entreprise du groupe Montupet.

Afin de vous replonger dans cette difficile période de l’histoire de l’entreprise, la solidarité des femmes et des hommes, des relations humaines fortes une détermination de tous les instants nous ont permis, ensemble, d’aboutir au sauvetage de notre entreprise.

Je vous invite à regarder la diffusion de ce film 58’ :

Mardi 9 septembre
France 2 – émission Infrarouge 22h40

Yves Gaonac’h, réalisateur poitevin, a suivi le conflit durant huit mois. Il met en avant l’intelligence des syndicalistes, leur humour, leur force de conviction.. PHOTO/Photo Majid Bouzzit

Yves Gaonac’h, réalisateur poitevin, a suivi le conflit durant huit mois. Il met en avant l’intelligence des syndicalistes, leur humour, leur force de conviction.. PHOTO/Photo Majid Bouzzit

charentelibre.fr, 6/09/2014

France 2 diffuse mardi « Tête haute », un film documentaire sur le conflit de la Fonderie du Poitou Alu à Ingrandes (Vienne) à l’automne 2011 (1). Durant une grève interminable, les ouvriers avaient refusé que leur patron ampute leur salaire d’un quart et avaient ferraillé contre un dirigeant qu’ils jugeaient voyou. Yves Gaonac’h, réalisateur poitevin, a suivi les hommes et femmes qui ont mené ce combat durant huit mois. Il raconte leur lutte courageuse qui a permis non seulement de sauver leurs revenus, mais aussi de sauver l’entreprise d’une mort programmée. Aujourd’hui, Saint-Jean Industries maintient le navire à flot (lire encadré). Lire la suite

Les ouvriers de la Fonderie du Poitou Alu votent une grève illimitée

L’Usine Nouvelle, 24 novembre 2011 :

Le conflit a repris ce jeudi 24 novembre dans l’usine de Montupet. Les salariés dénoncent la baisse des commandes de leur principal client, Renault.

Le précédent conflit a pris fin il y a un mois à peine. Il avait duré deux mois. Quelle sera l’issue cette fois-ci pour la Fonderie du Poitou Alu ? Réponse le 30 novembre prochain lors de l’audience au tribunal de Nanterre.

En effet, ce 24 novembre, l’administrateur judiciare Hélène Bourbouloux a indiqué qu’elle envisageait de demander le placement en liquidation judiciare avec poursuite d’activité, lors de cette audience.

Lire la suite