Archives de Tag: Montceau-les-Mines

Appel à la grève ce mardi chez Michelin Blanzy

Le Journal de Saône-et-Loire, 8 avril 2013 :

Ce lundi matin, l’intersyndicale (CGT, FO, Solidaires 71 et FSU 71) a mené une action à la sortie du poste de travail, vers midi, en direction des salariés de Michelin. Par le biais d’un tract, l’intersyndicale a appelé à la grève ce mardi 9 avril, alors que le projet de loi dit de «sécurisation de l’emploi» sera présenté au vote à l’assemblée nationale. L’intersyndicale a également appelé les salariés à rejoindre la manifestation qui se tiendra ce mardi à 16 h 30, place de la mairie de Montceau-les-Mines.

«Ces actions sont mises en place pour dénoncer voire empêcher la transposition de cette loi dans le monde du travail, une loi qui va plonger le salarié dans une récession sociale sans précédent et faciliter les restructurations» confiait Serge Allègre, délégué CGT Michelin Blanzy et représentant du CE. La principale crainte réside dans la flexibilité et la mobilité «imposée» dans cet accord mais aussi la réorganisation des Instances Représentatives des Personnels (IRP).

Lire la suite

Publicités

Montceau-les-Mines : Le ras-le-bol des salariées de Domisol

Le Journal de Saône-et-Loire, 26 janvier 2013 :

« Les salariés de Domisol dénoncent la politique du Conseil Général et le management de l’association » : tel est le titre d’un long communiqué de presse du syndicat CGT de Domisol, une association de services d’aides à la personne.

Pourquoi le Conseil Général ? « Parce que c’est le principal financeur. Il est de gauche mais il veut remettre en question un des rares accords hors convention que l’on a, à savoir une indemnité kilométrique que l’on a pour le premier déplacement, s’il est de plus de 5 km. Et l’indemnité est de… 0,17 euros du kilomètre ! »

Lire la suite

Montceau-les-Mines (71) : la centrale Lucy bloquée par des grévistes

La centrale thermique est arrêtée depuis cette nuit. Pour manifester leur mécontentement à sa fermeture (annoncée pour 2014), des grévistes ont décidé de bloquer le site jusqu’à mercredi 12 décembre à 5h. 

La centrale Lucy III de Montceau-les-Mines devrait fermer en 2014

La centrale Lucy III de Montceau-les-Mines devrait fermer en 2014

La centrale à charbon Lucy III de Montceau-les-Mines en Saône-et-Loire a été arrêtée lundi 11 décembre au soir par des salariés en grève. Ils demandent à pouvoir faire fonctionner le site jusqu’en 2015 et non 2014 comme annoncé par la direction. Cet arrêt de la production n’entraîne pas de perturbation dans la distribution d’électricité a annoncé le directeur de la centrale.

Le mouvement de grève a commencé après la tenue d’une réunion hier entre la direction France du groupe E.On (propriétaire de la centrale thermique) et des personnes de la région (préfet, élus et syndicalistes). Le but de cette réunion était de faire le point sur la fermeture annoncée de la centrale en 2014.
Le 3 décembre dernier en effet, la direction du groupe E.On avait confirmé la fermeture de la centrale à charbon Lucy III, en 2014 (et non plus 2015 comme l’imposait la législation européenne GIC), en arguant du fait que l’établissement ne serait plus viable après le 1er janvier prochain. E.On refuse de céder ce site à une PME (Sparkling Capital) qui avait proposé de reprendre cette activité, le projet manquant de « professionnalisme et de sérieux » estime le groupe allemand. Un projet de centrale à biomasse est évoqué.

Lire la suite

Montceau-les-Mines : La lutte continue chezTerex

Le Journal de Saône-et-Loire, 3 septembre 2011 :

Pour les 100 salariés grévistes de l’usine Terex, la période de vaches maigres a assez duré, place à la lutte sociale. Le face-à-face oppose une équipe de jeunes représentants du personnel (…) et une multinationale dont le siège est aux États-Unis, personnifiée par François Truffier, directeur général du site de Saint-Vallier depuis trois ans et demi.

Débarqué d’Allemagne jeudi matin au troisième jour de grève (M. Truffier est aussi directeur général de l’entreprise allemande Demague, depuis février 2011, une des « compagnies sœur » de Terex), le P.dg assure n’avoir « aucune marge de manœuvre sur les salaires », mais promet de travailler sur des problèmes relationnels en interne. Hier matin, les grévistes décident alors de bloquer les camions de livraisons, empêchant toute entrée ou sortie de matériel. La mesure, qui se veut une preuve de la radicalisation du mouvement côté salariés, ne semble en revanche pas inquiéter la direction. « Ils peuvent bien rester là trois mois, nous sommes dans un contexte de surproduction », glisse François Truffier au maire de Saint-Vallier, lors d’une discussion improvisée sur le parking.

Lire la suite

Montceau-les-Mines : Grève chez Terex pour les salaires

Le Journal de Saône-et-Loire :

« Des sous des grues, pas de sous pas de grues », répètent les grévistes postés sur le parking de l’usine Terex, continuellement envahi par une épaisse fumée noire. Depuis hier 10 heures, une centaine de salariés sont en grève pour revendiquer des augmentations de salaires. « Puisque les carnets de commandes sont pleins, nous demandons à récupérer les sacrifices qui ont été faits depuis 2009 », déclare M. Mercier de l’Union départementale CGT. Selon les grévistes, les salaires ont été bloqués pendant deux ans et la hausse de 3 % du début de l’année 2011 est loin de couvrir l’augmentation du coût de la vie. Après les vagues de chômage partiel (entre juin 2009 et janvier 2011), la direction demande aujourd’hui d’effectuer des heures supplémentaires, c’est ce qui, semble-t-il, a mis le feu aux poudres.