Archives de Tag: métalurgie

Lutte pour les salaires en Allemagne : Grève d’avertissement à Telekom demain

Après une série de grèves d’avertissement dans les services publics qui ont touché les différents Ländern et hier pour la première fois les aéroports, les négociations reprennent en cette fin de semaine sur les salaires dans la fonction publique. Les salariés réclament 6,5% et un minimum de 200 euros d’augmentation et le syndicat Verdi a déjà annoncé qu’en cas de refus des revendications, on pourrait passer des grèves d’avertissement à une grève de plusieurs semaines dans le secteur.

Les revendications salariales ne concernant pas que les salariés des services publics, ce sont demain les salariés de Telekom qui sont appelé à une première série de grèves d’avertissement en Saxe, Thuringe et en Saxe-Anhalt, où les principales manifestations sont prévues à Leipzig, Magdebourg, Radebeul, Erfurt et Chemnitz. En Hesse, un appel à des débrayages de deux heures est lancé entre 7 et 17 h dans les entreprises Tekekom de Darmstadt, Eschborn, Francfort, Fulda, Gießen, Hanau, Heusenstamm, Kassel et Wiesbaden. En Rhénanie-Palatinat, le mouvement devrait toucher les villes de Mainz, Bad Kreuznach, Trier, Coblence, Kaiserslautern, Ludwigshafen et Neustadt. Dans le secteur des Télékom  aussi les salariés réclament 6,5% d’augmentation.

Lire la suite

Après deux semaines de grève, 10% d’augmentation des salaires pour les métallos sud-africains

Des dizaines de milliers de métallurgistes sud-africains ont mis fin dimanche à une grève de deux semaines après avoir obtenu une hausse de 10% des salaires. Les salariés du secteur pétrolier envisagent pour leur part d’amplifier leur mouvement de grève, ont déclaré des représentants syndicaux. Le syndicat national des métallurgistes d’Afrique du Sud (Numsa) et la Fédération sud-africaine de la sidérurgie et de la construction mécanique (SEIFSA), sont tombés d’accord sur une augmentation des salaires de 10%. « Par conséquent, les travailleurs reprendront le travail dans les prochaines 48 heures à compter de lundi », a déclaré le porte-parole de la Numsa, Castro Ngobese. Dans le secteur pétrolier, le syndicat Solidarité a déclaré dimanche que la plupart des ouvriers qualifiés du groupe pétrochimique Sasol (SOLJ.J: Cotation) rejoindraient la grève en cours dans ce secteur. Des centaines de pompes sont déjà à sec à travers le pays. (Tiisetso Motsoeneng, Audrey Minelli pour le service français)

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLDE76G09J20110717