Archives de Tag: Mérignac

Mouvements de grève en Gironde : perturbations chez Veolia, Transgironde et TBM

Sud Ouest, 13 juin 2016 :

Le ramassage des ordures ménagères est perturbé ce lundi sur les centres de Bègles, Mérignac et Pompignac. Des perturbations sont annoncées sur les lignes de cars, de bus et de tramway pour la journée de mardi.

La grogne sociale continue, plusieurs grèves sont attendues ce mardi 14 juin en Gironde. Le point.

Lire la suite

Les postiers de Mérignac reconduisent la grève pour demain 7 décembre

Sud Ouest, 6 décembre 2013 :

Les propositions de la direction ne donnent toujours pas satisfaction aux salariés grévistes qui restent mobilisés.

Les salariés en grève de la plate-forme de préparation et de distribution du courrier de Mérignac ont rencontré ce jeudi la direction de La Poste.

Lire la suite

Mérignac: les salariés de Cofinoga dans la rue

La Croix, 14 mars 2012 :

Entre 1000 et 1500 salariés de l’établissement de crédit à la consommation ont manifesté mardi 13 mars à Mérignac (Gironde) pour réclamer de «véritables» négociations sur le plan de suppressions de postes sur le site girondin, a constaté un photographe de l’AFP.

Fin janvier, la direction de LaSer Cofinoga , détenu à parts égales par BNP Paribas et Les Galeries Lafayette, a décidé de supprimer 433 postes, dont 397 à Mérignac, 44 à Paris, 19 en agences sur rue et deux à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques).

Lire la suite

Cofinoga : la grève se poursuit

France 3 Aquitaine, 13 mars 2012 :

Les salariés dénoncent l’absence de propositions de reclassement pour les 433 postes supprimés.

Les cadres aux côtés des employés…

95% des salariés étaient en grève lundi et ont reconduit leur mouvement mardi. « Nous avons bloqué les accès des parkings dès 6h du matin, laissant la possibilité aux salariés d’aller embaucher à pied », a indiqué au nom de l’intersyndicale Jean-Luc Gayon (CGT).

Un millier de grévistes lundi et sûrement autant mardi… Du jamais vu sur le site de Mérignac, d’autant que les cadres supérieurs soutiennent les personnels. C’est donc ensemble qu’ils ont défilé mardi matin pour mettre la pression sur les actionnaires alors qu’un conseil d’administration se tient à Paris.

Lire la suite

Cofinoga Mérignac: salariés en grève

AFP, 12 mars 2012 :

Quelque 95% des salariés de LaSer Cofinoga à Mérignac (Gironde) étaient en grève aujourd’hui pour dénoncer l’absence de propositions de reclassement pour les 433 postes supprimés et ont reconduit leur mouvement lors d’une assemblée générale, a-t-on appris de source syndicale.

« Nous avons bloqué les accès des parkings dès 6 heures du matin tout en laissant la possibilité aux salariés d’aller embaucher à pied », a indiqué au nom de l’intersyndicale Jean-Luc Gayon (CGT). Dans la matinée, une délégation de l’intersyndicale a rencontré le chef d’établissement et la direction des ressources humaines du site, a indiqué M. Gayon, s’exprimant au nom de l’intersyndicale CFDT-CFTC-SNB-CGT-FO-Unsa-CGT.

Lire la suite

Nouveau suicide à France-Télécom : A bas le régime social qui engendre de pareilles horreurs !

Tract du 1 Mai de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Ce n’est pas au Kurdistan, ni en Tunisie ou en Algérie que ça s’est passé, mais à Mérignac, non loin de Bordeaux, en France. Ce n’était pas un chômeur, mais un salarié qui n’en pouvait plus de subir des conditions de travail de plus en plus insupportable. Le 26 avril, un employé de France-Télécom âgé de 57 ans s’est suicidé sur le parking de son lieu de travail en s’immolant par le feu. La violence de ce suicide est le reflet de la violence du management, de la dégradation des conditions de travail, des suppressions de postes et des pressions hiérarchiques. Le suicide par immolation par le feu est encore trop souvent l’échappatoire de jeunes femmes du Kurdistan et d’Afghanistan face à une vie faite de violences, de mariages forcés et d’oppression indescriptible. En décembre dernier, à Sidi Bouzid, c’est ainsi que Mohamed Bouazizi, un jeune chômeur a mis fin à ses jours après que les flics, en lui confisquant les quelques marchandises qu’il vendait pour survivre, lui ont retiré le pain de la bouche. Ensuite, c’est ainsi qu’en Algérie plusieurs jeunes condamnés au chômage et à la misère se sont tués. Et maintenant, c’est un salarié de France qui en se tuant par immolation par le feu montre à quel point la vie qu’on nous impose est devenue insupportable.

« Il n’y a pas de suicide, il n’y a que des meurtres » disait Elsa Triolet. Le suicide est toujours l’expression d’une souffrance, souffrance imposée par l’oppression machiste pour ces jeunes femmes du Kurdistan et d’Afghanistan, souffrance de la misère et du chômage pour ces jeunes de Tunisie et d’Algérie, souffrance de l’organisation actuelle du travail pour l’agent de France-Télécom, bref souffrances imposées par l’ordre actuel du monde, un ordre qui écrase chaque jour des millions et des millions d’êtres humains pour le profit d’une infime minorité. Et du Kurdistan à l’Aquitaine, en passant par le Maghreb, le suicide par immolation par le feu indique à quel point cette souffrance est intense.

Lire la suite

France-Télécom : le salarié qui s’est suicidé avait écrit à la direction en 2009

Le Monde, 29 avril 2011 :

Le salarié de France Télécom-Orange qui s’est immolé par le feu, mardi 26 avril, avait adressé un courrier à sa direction en septembre 2009, dans lequel il affirmait : « Je suis en trop. » La direction du groupe a confirmé cette information jeudi 28 avril, après la publication d’extraits de la lettre par Mediapart (payant).

« Cette lettre ouverte a été reçue le 18 septembre 2009 par le président du CNHSCT (Comité national d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) », a indiqué un porte-parole du groupe, qui était alors en pleine crise sociale en raison d’une vague de suicides depuis 2008. « Elle a été immédiatement transmise à la directrice des ressources humaines France de l’époque, qui était en charge de centraliser, de dispatcher les nombreux courriers préoccupants que nous recevions à cette époque. Elle l’a immédiatement transmise aux responsables locaux », a précisé le porte-parole.

Lire la suite

Rassemblement après le suicide d’un salarié

France 2, 27 avril 2011 :

300 personnes se sont rassemblées mercredi devant le siège de France Télécom où un salarié s’est suicidé à Mérignac.

Le salarié de 57 ans s’était immolé par le feu mardi à Mérignac.

Sa femme et ses enfants se sont recueillis pendant une minute aux côtés d’employés de France Télécom-Orange parmi lesquels nombre de ses collègues.

« La raison de son suicide, c’est clairement la manière dont France Télécom-Orange a fait dérouler sa carrière », a déclaré l’un des quatre fils du du salarié.

Lire la suite

France Télécom : un salarié s’est suicidé en s’immolant par le feu

AFP, 26 avril 2011 :

Un salarié de France Télécom-Orange âgé de 57 ans s’est suicidé mardi 26 avril au matin en s’immolant par le feu sur le parking de l’agence entreprise de Mérignac, près de Bordeaux, a annoncé la direction du groupe, qui s’est déclarée « bouleversée ».

« Les secours arrivés sur place n’ont pu que constater le décès de ce salarié âgé de 57 ans », a précisé la direction, ajoutant avoir monté une cellule psychologique, et annonçant le déplacement « immédiat » sur les lieux de la directrice exécutive d’Orange France Delphine Ernotte et du directeur des ressources humaines Bruno Metling.

Lire la suite