Archives de Tag: Mashhad

Nouvelles des protestations ouvrières en Iran

Nouvelles des protestations ouvrières collectées par nos camarades en Iran du 2 au 12 octobre 2015 :

Les protestations ouvrières continuent et se développent quotidiennement en Iran. Les luttes des enseignants de ces 10 derniers jours ont été un exemple pour ces protestations. A l’occasion de la journée internationale des enseignants, les enseignants se sont rassemblés dans plusieurs villes et ont réitéré leurs revendications comme la libération de leurs collègues emprisonnés. Parmi les slogans de ces assemblées, on notera « les prisonniers politiques doivent être libérés ». Les enseignants demandent aussi que leurs salaires dépassent le seuil de pauvreté. Le gouvernement a annoncé que le seuil de pauvreté était fixé à 3 millions de Tomans. Et cela alors que les salaires des enseignants, des ouvriers, des infirmières et de larges proportions de travailleurs salariés sont bien en dessous. Il y a trois ans déjà, une campagne pour des hausses de salaires avaient recueillies les signatures de 40.000 ouvriers. En plus, les retraités et les infirmières ont manifesté l’année dernière pour des hausses de salaires. Alors que ces protestations continuent, la protestation à l’échelle nationale des enseignants a un effet important sur l’espace politique dans de nombreuses villes. Et à ces manifestations, il faut ajouter les protestations dans plusieurs usines contre les salaires impayés, les licenciements, les contrats précaires, etc.

Irann

– Les ouvriers de trois importants centres pétrochimiques à Arvand, Tondgooyan et Mah-Shahr ont été respectivement 10 jours, 3 jours et 2 jours en grève. Après une rencontre le 12 octobre avec la direction de la compagnie du Holding du Golfe Persique, ces travailleurs ont suspendu leur grève. Ils revendiquent la mise en place d’une grille de salaire, une hausse de 30% du salaire minimum et de 35% de la prime de nuit des travailleurs intérimaires. Les ouvriers ont annoncé qu’ils se remettraient en grève si les promesses qui leur ont été faites ne sont pas tenues.

Lire la suite

Publicités

Femmes d’Iran contre le voile obligatoire

En Iran, le port du voile est obligatoire pour les femmes. Sortir sans porter le hidjab c’est risquer une peine de 60 jours de prison et de 70 coups de fouet. plus qu’un simple signe religieux, le voile est devenu le symbole de l’apartheid sexiste instauré par le régime islamique. Depuis le début du mois, courageusement, des femmes iraniennes publient des photos d’elles sans voile sur les réseaux sociaux comme à cette adresse sur facebook. En refusant le voile obligatoire, les femmes revendiquent la liberté et l’égalité des droits contre les réglementations misogynes et moyen-âgeuses des mollahs.

Ira

Téhéran

Téhéran

Lire la suite

Petite histoire du 1er Mai en images

Retracer, même dans les grandes lignes, l’histoire du 1er Mai, c’est retracer l’histoire des luttes de la classe ouvrière sur les cinq continents. Gabriel Deville, socialiste français, écrivait ainsi en 1896 dans son « Historique du 1er Mai » : «  » Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !  » ont écrit Marx et Engels, et le Premier Mai est la consécration de cette union. » Et effectivement, le 1er Mai est le jour où, de Oslo à Pretoria, d’Islamabad à Buenos Aires, les travailleuses et les travailleurs descendent dans les rues, brandissent des mêmes drapeaux rouges et dans des conditions différentes, parfois malgré une répression sanglante, défendent leurs revendications.

1maiAUSTRa

Plaque commémorative à Melbourne de la décision des ouvriers de la construction de lancer un mouvement en avril 1856 pour les 8 heures

Rosa Luxembourg souligne les origines australiennes du 1er Mai dans un article paru en 1894 dans la Sprawa Robotnicza : « Les travailleurs y décidèrent en 1856 d’organiser une journée d’arrêt total du travail, avec des réunions et des distractions, afin de manifester pour la journée de 8 heures. La date de cette manifestation devait être le 21 avril. Au début, les travailleurs australiens avaient prévu cela uniquement pour l’année 1856. Mais cette première manifestation eut une telle répercussion sur les masses prolétariennes d’Australie, les stimulant et les amenant à de nouvelles campagnes, qu’il fut décidé de renouveler cette manifestation tous les ans. »

Lire la suite

Protestations contre la misère et le régime en Iran

Dans un communiqué publié le 3 octobre sur Rowzane, le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran informe que des milliers de personnes ont manifesté ce mercredi à Téhéran et qu’il y a aussi eu des protestations à Mashhad et à Tabriz contre la misère et le régime islamique.

A Téhéran, les protestations ont commencé au marché où les gens ont exprimé leur colère face à la misère et à l’inflation. Des slogans ont commencé à être lancés contre les prix élevés, la pauvreté, les criminels au pouvoir et la République Islamique.

Selon les rapports reçus, les protestations au marché se sont amplifiées et ont gagné d’autres zones comme le métro Saadi, la Place Ferdowski, la Place de l’Imam Khomeiny, etc. Le nombre de manifestants n’a pas cessé de croire pour atteindre plus de 15.000 personnes. Dans la manifestation, des slogans ont été lancé comme « Mort à Khamenei », « Mort à Ahmaninejad », « Mort au dictateur », « Mort à la République Islamique » et « Mort au capitalisme ».

Lire la suite

Protestations contre la vie chère en Iran

Le 23 juillet, la population de Mashhad a protesté contre la hausse des prix, en particulier celui du poulet qui monte à 8.000 ou 9.000 tomans :

Des protestations ont eu lieu le même jour à Nishapur :

Lire la suite

L’hypocrisie du régime iranien : vidéo d’un mollah se frottant à une femme dans un bus

France 24, 10 juillet 2012 :

Sur cette vidéo amateur, un membre du clergé islamique iranien est filmé en train de tripoter avec insistance une femme dans un bus. Selon notre Observatrice, une étudiante iranienne, ce genre de comportement lubrique est fréquent en Iran de la part des religieux. Elle-même en a fait les frais.

Filmée en gros plan par un passager du bus, la vidéo n’est pas claire pendant la première minute. Pourtant, à 0’54 seconde, on comprend que le religieux frotte ses doigts à travers sa robe contre le bas ventre d’une passagère du bus qui se trouve à côté de lui. Le visage de la femme n’apparaît pas et à aucun moment on entend sa voix, il est donc difficile de dire si ces derniers se connaissaient, ou encore si la femme était ou non consentante. Selon la description de la vidéo sur YouTube, la scène a été filmée dans un bus de la ville de Masshad, au nord-est du pays. Nos Observateurs iraniens confirment que l’accent des passagers du bus est bien celui des habitants de la région.

Lire la suite

Mouvement contre le voile obligatoire en Iran

Site de Maryam Namazie, 24 novembre 2011 :

Aujourd’hui est le début en Iran du mouvement anti-hidjab 5 sur 5.

A partir d’aujourd’hui, tous les jeudis (jeudi se dit ‘panjshbabeh’ en perse et le chiffre 5 dans son nom) à 17 heures, les femmes retireront leurs voiles pendant cinq secondes dans les villes iraniennes de Téhéran, Mashhad et Chiraz.

Sur le panneau : "Porter le voile islamique est obligatoire"

Comme le voile est obligatoire en Iran, ce temps court permet une action de masse sans de nombreuses arrestations. Les organisatrices ont appelé les femmes des autres villes à se joindre à elle.

Lire la suite