Archives de Tag: mariage forcé

Une femme sur trois victime de violences conjugales dans le monde

RTL, 21 novembre 2014 :

Selon une étude, 70 millions de filles ont été mariées avant leurs 18 ans et 7% des femmes risquent d’être victimes d’un viol dans leur vie.

Une femme sur trois a déjà été victime de violences conjugales dans le monde, met en garde vendredi 21 novembre l’OMS dans une série d’études publiées dans la prestigieuse revue médicale The Lancet.

Lire la suite

Tiaret : une jeune fille se suicide pour rejeter le mariage forcé

Le Matin, 3 octobre 2014 :

Une jeune fille a préféré se donner la mort que de subir un mariage qu’elle n’a pas voulu.

Voilà un fait divers d’une brutalité inouie. Il renseigne si besoin est sur le sort fait aux femmes en général et aux jeunes filles en particulier en Algérie. Une jeune fille de 17 ans répondant aux initiales de B.M., résidant à Melakou, un petit village situé à une quinzaine de kilomètres de Tiaret, s’est donné la mort mardi dernier en se jetant sur la route qui mène de Medroussa à Melakou, depuis l’arrière d’un véhicule utilitaire de marque Mazda, en signe de protestation contre le mariage forcé dont elle allait faire l’objet du fait d’une décision unilatérale prise par sa famille.

Lire la suite

Le Liban prépare une loi inédite au Moyen-Orient contre les mariages précoces

AFP, 26 août 2014 :

A 13 ans, Samiha a quitté l’école et la pièce qu’elle partageait avec dix personnes, près de Baalbek dans l’est du Liban pour s’installer sous une tente avec son mari.

C’est son père qui a décidé du mariage avec un vitrier de 41 ans, originaire comme eux de la région de Qoussair, au centre de la Syrie.

«Je n’ai rien ressenti, je n’avais pas le choix», dit-elle. «Le premier soir quand je l’ai suivi dans la chambre j’étais terrorisée, je n’arrivais pas à bouger».

Lire la suite

CSW58: Des actions collectives pour réduire le mariage précoce

Sans titreNew York, 11 mars : Chaque jour, 39 000 mineures sont contraintes au mariage précoce dans le monde. Autant dire des vies gâchées car en sus d’être déscolarisées, ces filles sont projetées dans une vie adulte alors qu’elles n’y sont pas préparées physiquement, ni mentalement. Et dans les deux cas, les conséquences peuvent être graves tant pour leur santé que pour celle du bébé conçu. Or, il est possible d’en réduire le nombre par des actions concertées entre gouvernements, sociétés civiles et organisations internationales. Lire la suite

Maroc : les violeurs ne pourront plus épouser leurs victimes

Afrik.com, 10 janvier 2014 :

L’article 475 du code pénal marocain permettait, jusqu’à présent, aux agresseurs sexuels d’épouser leurs victimes afin d’échapper à la prison. Mais une loi proposée par le PAM met un terme à cette alternative.

Au Maroc, les violeurs n’auront plus la possibilité d’épouser leurs victimes. La commission de justice à la Chambre des représentants a adopté mercredi un amendement de l’article 475 du code pénal. Le groupe parlementaire du PAM avait déposé en ce sens un projet de loi pour la suppression de l’alinéa 2. Il permet aux agresseurs sexuels d’épouser leurs victimes comme solution alternative à la prison.

Lire la suite

Une petite cuillère dans la culotte contre les mariages forcés

En Grande-Bretagne, plusieurs jeunes filles qui devaient être mariées de force à l’étranger ont réussi à échapper à leur funeste sort en cachant une cuillère dans leurs sous-vêtements, rapporte le Guardian.

L’idée vient d’une organisation de soutien aux victimes de mariages forcés, Karma Nirvana, qui explique que cette cuillère ainsi dissimulée fera sonner le portique de détection des métaux. Emmenée dans un local dédié aux fouilles intimes, la jeune fille aura alors une dernière chance d’alerter le personnel de sécurité. L’association affirme que ces recommandations ont déjà sauvé plusieurs jeunes filles.

Lire la suite

“Plutôt mourir” : une jeune Yéménite fuit un mariage arrangé

 

hqdefault

Si la plupart des enfants populaires sur Internet le sont pour des raisons presque humoristiques (reprises de chansons attendrissantes ou étonnamment talentueuses, bévues et autres maladresses) c’est pour son courage et sa maturité exceptionnelle que Nada Al-Ahdal, fillette yéménite de 11 ans, fait le tour de la toile.

Lire la suite

Une ado saoudienne obtient le divorce de son mari octogénaire

Elle avait été mariée de force et s’était enfuie pendant sa nuit de noce pour se réfugier chez ses parents.

 0003687371

Une adolescente de 15 ans, mariée de force à un octogénaire saoudien, a obtenu le divorce après l’intervention d’une association de défense des droits de l’Homme dans le royaume, a annoncé ce groupe mercredi.

Dans un communiqué, Bandar Al-Ayban, président de l’association des droits de l’Homme en Arabie saoudite (gouvernementale), a précisé que son organisation était intervenue «après avoir appris le mariage d’une mineure avec un homme de 86 ans dans la région de Jazane», dans le sud-est, proche du Yémen.

Selon le journal Al-Hayat, la jeune fille, terrorisée avant la nuit de noces, s’était enfermée dans la chambre à coucher pendant deux jours, avant de fuir le domicile conjugal et de rentrer chez ses parents. M. Al-Ayban a précisé que son organisation avait «apporté une aide légale à la jeune fille».

Lire la suite

Grande-Bretagne : Pour la criminalisation du mariage forcé

Le 29 mars, un article de la BBC a relancé le débat sur la criminalisation du mariage forcé, une revendication que défend depuis des années nos camarades d’IKWRO (Iranian and Kurdish Women Rights Organisation).

Vidéo : Débat sur la criminalisation du mariage forcé sur la BBC (30 mars) avec Diana Nammi, responsable d’IWRO (en anglais):

En effet, l’article de la BBC rapporte qu’une fillette de cinq ans est la plis jeune victime connue de Grande-Bretagne de mariage forcé. Elle est une des 400 enfants qui ont été aidées en 2011 par la Forced Marriage Unit (FMU), service de la police britannique qui vient en aide aux victimes britanniques de mariages forcés à travers le monde. 29 % des personnes aidées par la FMU sont mineures.

Pour IKWRO ce chiffre n’est pas une surprise, l’organisation s’occupe de plus d’une centaine de filles et femmes victimes de mariages forcés chaque année.

Lire la suite

Maroc : L’affaire Amina met à nu les islamistes

Très bon article de Abdelaziz Mouride (*) publié par E- Marrakech, le  26 mars 2012 :

Si l’affaire Amina Filali a été révélatrice du regain de dynamisme de la société civile marocaine, notamment des associations féminines, elle a du même coup mis à nu le crédo par trop conservateur, sinon franchement rétrograde de nos islamistes au pouvoir relatif à la question de la femme et de sa place dans notre société.

Depuis leur accession au pouvoir il y a un peu plus de trois mois, Benkirane, le chef du nouveau gouvernement et ses ministres de même obédience multiplient les déclarations apaisantes sur leur attachement aux valeurs de liberté , d’ouverture et aux principes des droits humains et notamment ceux des femmes. Il fallait convaincre de leur conversion d’une mouvance vaguement religieuse, à un parti politique de gouvernement à l’écoute des réalités de la société et de l’époque.

Lire la suite