Archives de Tag: Mahallah

Egypte : la grève des ouvriers du textile s’étend peu à peu

Article pour A l’Encontre transmis par un camarade, sur la suite du mouvement des ouvriers du textile en Egypte commencé le 10 février qui continue, s’étend et commence à poser de graves problèmes politiques au pouvoir qui ne sait comment l’arrêter.

Mahalla1

La grève des ouvriers de l’usine textile d’État de Mahalla commencée le 10 février pour l’obtention du salaire minimum de 1200 LE que le gouvernement a accordé au public fin janvier, est en train de s’étendre progressivement aux ouvriers des 32 usines du consortium textile d’État en même temps qu’elle incite et encourage de nombreux salariés d’autres secteurs à s’y mettre à leur tour ou en tous cas à l’envisager.

L’usine de Mahalla est la plus importante du holding textile avec 24 000 salariés, mais à la date du 20 février, les salariés de 7 autres usines avaient déjà rejoint le mouvement, dont celle de Kafr Al-Dawar et ses 8 000 salariés qui en sont à leur 4ème jour de grève, ainsi que ceux de Sbahy Al-Biza, Shebeen Al-Kom, Al- Mahmoudeya, Nasr et d’autres encore qui sont en train de rejoindre la lutte.
Des délégations de diverses usines occupent les alentours du siège central du holding.

Lire la suite

Publicités

Grève dans une des plus grosses entreprise d’Egypte

Les travailleurs des cristalleries d’Asfour, 18 000 salariés, premier producteur mondial, installées dans le quartier de Shubra au Caire, en étaient jeudi 21 novembre à leur 11ème jour de grève pour exiger :

– un doublement du salaire qui passerait de 1 000 livres égyptiennes à l’embauche à 2 000 et alors que les ouvriers de cette entreprise gagnent 1 200 LE (le salaire minimum promis par le pouvoir actuel dans le public devrait être de 1 200 LE au 1er janvier 2014) après 10 ans d’ancienneté.

– des contrats à durée indéterminée pour tous les précaires. En sachant que 11.000 des 18.000 salariés n’ont que des contrats à durée déterminée, devant être renouvelés chaque année

– La réintroduction des ouvriers licenciés lors d’une grève l’an dernier

Lire la suite

Egypte : Les locaux des Frères Musulmans en feu

Radio Canada, 23 mars 2013 :

La fronde contre les Frères musulmans en Égypte a connu un nouvel épisode violent vendredi. Des affrontements entre manifestants de l’opposition et des partisans des Frères musulmans au Caire ont fait plus de 120 blessés.

Les affrontements ont eu lieu près du siège de la confrérie dans la banlieue de la capitale, fortement protégé par les forces de l’ordre.

Dans la journée, des manifestants avaient arrêté et battu trois sympathisants islamistes, dont deux ont été dévêtus. Ils ont aussi arrêté une ambulance qui transportait un membre des Frères musulmans blessé et l’ont détenu.

Lire la suite

Mahalla : Deux ans après la révolution

Deutsche Welle, 25 janvier 2013 :

Deux ans après la révolution qui a chassé du pouvoir l’ancien président Hosni Moubarak, les Égyptiens dressent un constat morose de la situation. L’insécurité et la crise économique dominent leur quotidien.

À la sortie de l’usine de textile Ghazl el Mahalla, la plus importante de la ville de Mahalla, le poumon industriel du pays où ont débuté les manifestations anti-Moubarak avant la révolution, les mines sont fatiguées. La plupart des ouvriers gagnent entre 50 et 200 euros par mois, des salaires qui leur permettent difficilement de vivre, mais la révolution n’a rien changé.

Lire la suite

Des milliers d’ouvriers en grève dans une usine textile d’Egypte

Reuters, 15 juillet 2012 :

Plus de 23.000 salariés de la plus grande entreprise de textiles d’Egypte se sont mis en grève dimanche en réclamant une revalorisation de leurs salaires.

L’usine de la société nationale Misr Spinning and Weaving, à Mahalla dans le delta du Nil, a déjà connu en 2008 des manifestations qui ont déclenché une vague de grèves à travers le pays, considérée par beaucoup comme le catalyseur de la révolte qui a abouti à la chute du président Hosni Moubarak en février 2011.

Sept mille des grévistes de Misr Spinning and Weaving ont organisé un sit-in dans l’usine en réclamant une hausse des salaires de base, le renvoi de responsables corrompus et l’amélioration des conditions dans l’hôpital rattachés à l’entreprise.

Lire la suite

L’Egypte marque le premier anniversaire de la chute de Moubarak

Des étudiants et militants égyptiens pro-démocratie ont fait la grève samedi pour marquer le premier anniversaire de la chute du régime de Hosni Moubarak, dans l’espoir de pousser l’armée à quitter immédiatement le pouvoir.

Un enfant tient le drapeau égyptien et regarde, posté sur un muret, les manifestants défiler dans les rues du Caire, le 11 février 2012.

Le 11 février 2011, au 18e jour d’une révolte populaire sans précédent, le vice-président de l’époque, Omar Souleimane, annonçait dans un bref message à la télévision la démission de M. Moubarak.

Un an après, plusieurs organisations, dont certaines avaient contribué à lancer la révolte contre l’ancien président, avaient appelé à lever le pied dans les universités et sur les lieux de travail, pour exiger que l’armée, accusée de mal gérer la transition, passe le relais aux civils. Lire la suite

Mahallah : 22.000 ouvriers du textile se préparent à la grève

Selon le journal Ahram (5 septembre), les 22.000 ouvriers de la compagnie égyptienne de textile et de confection de la ville de Mahallah, la plus grande usine textile publique du pays, ont déclaré qu’ils se mettraient en grève à partir du samedi 10 septembre.

Pendant la grève de 2008, les ouvriers de Mahallah détruisent un portrait de Moubarak

Samedi 3, les ouvriers ont publié un communiqué pour mettre en avant leurs revendications et demander le soutien de la population. Les ouvriers demandent que le gouvernement augmente ses investissements et garantisse l’approvisionnement suffisant en coton pour assurer la production.

Les ouvriers revendiquent aussi la hausse du salaire minimum sur la base de l’augmentation des prix.

Lire la suite