Archives de Tag: Mac Donald

Aix : les salariés du Mc Do en colère contre leur nouveau patron

La Provence, 8 octobre 2014 :

Ils ont peur de voir leurs droits sociaux régresser. C’est la raison pour laquelle une quarantaine de salariés de plusieurs Mc Donald’s de la région manifestaient hier, entre midi et deux, aux abords du restaurant situé sur l’avenue Ampère, dans la zone d’activité des Milles. Pas de grève mais plutôt un « mouvement social » pour expliquer aux clients les raisons de la colère et montrer (une fois de plus) les effets pervers engendrés par le principe des « franchises » qui , tous s’accordent à le dire, continuent de faire vivre un « Mc Do à deux vitesses ».

« Fin août, le restaurant Mc Donald’s d’Aix-Ampère a été racheté par un franchisé qui possède déjà celui de Pertuis, de Fuveau et des Milles, explique François Hutin, délégué syndical CFE-CGC. Le problème, c’est qu’il refuse de l’intégrer dans la même unité économique et sociale constituée par ses trois autres restaurants, privant ainsi les salariés d’Aix-Ampère de certains avantages, comme la constitution d’un comité d’entreprise ou l’intéressement », poursuit le salarié.

Lire la suite

Publicités

Mc Donald : en grève pour se faire payer leurs salaires

L’Humanité, 10 septembre 2014 :

Les salariés de trois Mc Donald situés dans l’agglomération marseillaise ont de nouveau cessé le travail entre 11 heures 30 et 13 heures 30 mardi, cette fois pour dénoncer des retenues indues sur leurs salaires du mois d’août.

Marseille (Bouches-du-Rhône), correspondance. Inquiets pour le changement d’actionnariat de leur entreprise, une franchise de la chaîne de fast-food qui remet en question leurs acquis sociaux comme le treizième mois, une mutuelle et une participation aux bénéfices, les équipiers de ces restaurants avaient mené une grève perlée du 17 août au 1er septembre.

Lire la suite

Etats-Unis : les employés des fast-food repartent en grève

RTBF, 2 septembre 2014 :

La campagne «Fight for 15 $ US» bats son plein aux USA. Les employés des chaines de restaurants comme McDonald’s, KFC ou Burger King, qui étaient déjà parti en grève ces précédents mois ont annoncé remettre le couvert ce 4 septembre. Les travailleurs et les syndicats exigent une augmentation salariale et espèrent que le revenu minimum soit fixé à 15 dollars de l’heure.

C’est l’actualité socio-économique du moment de l’autre côté de l’Atlantique. L’industrie tout entière du fast-food est concernée par ces manifestations. Les syndicats et les employés combattent ensemble pour la même revendication : imposer le salaire de 15 dollars de l’heure comme la norme pour ce genre de travail.

Lire la suite

Marseille : Fin de la grève chez McDonald’s

La Provence, 1 septembre 2014 :

En grève depuis 14 jours à l’appel d’une intersyndicale CGT-FO-Unsa, les salariés des fast-foods de Sainte-Marthe, la Porte d’Aix et Vitrolles ont voté, hier, « la suspension » du mouvement et la réouverture des trois sites fermés au public.

En milieu de semaine, quatre autres établissements du département s’étaient « solidairement » joints à la lutte avait de reprendre le travail, deux jours plus tard. « Les clients seront de nouveau accueillis ce lundi (NDLR : aujourd’hui), confirme Kamel Guemari, délégué FO à la Porte d’Aix. Qui précise : « Le temps qu’on fasse un grand nettoyage et que tout soit remis en ordre ».

Lire la suite

Vitrolles : les employés de Mc Do poursuivent le mouvement

La Provence, 31 août 2014 :

Inquiets pour l’avenir, ils étaient une quarantaine hier à protester contre le retrait du franchisé.

Chaque jour, ils reçoivent de nouveaux soutiens. Hier, les employés des différents McDonald’s des Bouches-du-Rhône s’étaient donné rendez-vous dans le restaurant vitrollais, en grève depuis une quinzaine de jours pour protester contre le changement d’actionnariat, un changement qui touche également les sites marseillais de la porte d’Aix et de Sainte-Marthe. Et pour les soutenir dans leurs démarches, deux jeunes femmes avaient même fait le déplacement depuis Fréjus, car pour elles, c’est bel et bien l’avenir qui est en jeu. « Il y a deux ans, nous avons connu le même scénario que celui qui est en train de se dessiner aujourd’hui dans la région marseillaise. Un franchisé a repris l’enseigne de Fréjus et de nombreux acquis ont été supprimés. Il y a eu beaucoup de licenciements, dont certains abusifs, certaines primes ont disparu, tout comme le 13e mois. Sans parler des discriminations syndicales », témoignent-elles. L’une d’entre elles a d’ailleurs été récemment licenciée et a décidé de porter l’affaire devant les Prud’hommes.

Lire la suite

Marseille : la grève se poursuit dans trois McDonald’s

La Provence, 21 août 2014 :

Depuis lundi, les McDonald’s de Ste-Marthe, de la Porte d’Aix et de Vitrolles sont en grève pour protester contre la revente des parts franchisées de la célèbre chaîne de fast-food.

Mac Do de la Porte d’Aix (Marseille) en grève

Voilà un combat syndical qui ne reste pas sur sa faim. Selon Houcine Ben Chiha, délégué CGT, les 200 salariés de la chaîne de fast-food en grève depuis lundi « ont bien agité les responsables ». En cause : McDo France, majoritaire dans le capital, est sur le point de revendre des parts franchisées, ce qui préoccupe les salariés sur leur avenir.

Lire la suite

Marseille : trois restaurants Mc Do fermés pour cause de grève

La Provence, 20 août 2014 :

Depuis lundi, impossible de se restaurer dans trois Mc Do de l’aire marseillaise : les sites de Sainte-Marthe, la Porte d’Aix et Vitrolles sont en effet à l’arrêt, à la suite d’un mouvement de grève des salariés. « On a laissé entrer les clients, on leur a expliqué, et ils ont compris », souligne Houcine Ben Chiha, délégué syndical CGT de cette entité de trois établissements, forte de 200 salariés et jusque-là détenue en joint-venture à 90 % par Mc Do France et 10 % par un franchisé qui a souhaité se retirer depuis peu.

Hier après-midi, les salariés en grève occupent le restaurant de Sainte-Marthe, dans le 14e arrondissement de Marseille.

Il n’en fallait pas plus pour susciter l’angoisse des salariés qui se demandent à quelle sauce ils vont être mangés et craignent pour l’avenir de leur emploi et de leurs conditions de travail.

Lire la suite