Archives de Tag: lycéens

Vaulx-en-Velin : Communiqué intersyndical CGT / CNT du lycée Robert Doisneau

Communiqué des sections CGT et CNT du lycée Robert Doisneau de Vaulx-en-Velin (69) :

Les sections syndicales CNT et CGT du lycée Robert Doisneau soutiennent les lycéen-ne-s qui se sont légitimement mobilisé-e-s de diverses manières (blocages, participation à la manifestation nationale du mardi 4, rencontre avec d’autres lycéens en lutte, tentatives de manifestation et déambulation dans la ville) contre la Loi El Khomri au cours de la semaine du 4 au 8 avril 2016.

Ces jeunes sont de futurs travailleurs et travailleuses. Cette loi, si elle est adoptée, modifiera profondément et en leur défaveur les relations entre salarié-e-s et patronat et aggravera la précarité qui touchent déjà, en priorité, les jeunes.

Lire la suite

Publicités

Les étudiants et les lycéens ont multiplié les actions toute la journée à Toulouse

Toulouse Info, 12 avril 2016 :

Toute la journée à Toulouse lycéens et étudiants ont multiplié les actions spontanées dans différents endroits de la ville. Occuper l’espace, c’était le mot d’ordre de cette nouvelle journée d’action. Pas de grandes manifestations mais quelques blocages dans les lycées, avant un petit défilé dans le centre-ville.

Les propositions du gouvernement ne sont pas suffisantes pour certains étudiants qui ne se sentent pas représentés par les organisations qui négocient à Matignon. A midi une quarantaine d’entre eux sont venus soutenir les cheminots en pleine négociation de leur convention collective.

Lire la suite

Bois-Colombes: un nouveau lycéen victime de violences policières

BFM TV, 12 avril 2016 :

Victor, élève au lycée Albert-Camus à Bois-Colombes, dans les Hauts-de-Seine, a annoncé son intention de porter plainte: il affirme avoir été frappé et gazé par un CRS.

crsbois1

S’agit-il d’un nouveau cas de violences policières contre un lycéen? Un jeune homme de 17 ans, élève au lycée Albert-Camus à Bois-Colombes, dans les Hauts-de-Seine, affirme avoir été violemment projeté contre une grille de l’établissement et gazé par un CRS lors d’un blocage lycéen lundi matin, où dix personnes ont été interpellées. Il a annoncé à BFMTV son intention de porter plainte.

Lire la suite

Loi travail : plusieurs lycées bloqués à Toulouse et en Ariège

France 3 Midi-Pyrénées, 12 avril 2016 :

Des lycéens ont de nouveau entrepris de bloquer leurs établissements tôt ce mardi matin dans la région contre le projet de loi El Khomri, au lendemain des annonces faites par le gouvernement en faveur de la jeunesse.

Apparemment, les lycéens de la région ne se satisfont pas des mesures annoncées lundi par le gouvernement pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes !

Lire la suite

Loi El Khomri : Provocations policières à Vaulx-en-Velin

L’Humanité, 11 avril 2016 :

Vaulx-en-Velin (Rhône), envoyée spéciale : Dans la banlieue lyonnaise, les élèves du lycée Robert-Doisneau, mobilisés toute la semaine, racontent le « quotidien » des provocations.

Il flotte comme une atmosphère de vacances avant l’heure devant le lycée Robert-Doisneau de Vaulx-en-Velin, ce vendredi matin. Regroupés sur le parvis de l’établissement, ils doivent être environ deux cents à bloquer leur lycée pour protester contre la loi El Khomri, sans avoir vraiment besoin d’entraver les entrées du bâtiment. La matinée de cours a semble-t-il été banalisée par les enseignants. Autour d’une sono artisanale, les adolescents chantent, dansent, discutent et chahutent un peu. À mi-chemin entre l’ambiance cour de récré et la boum de fin d’année. « Ça va partir en The Voice ! » lance l’un d’eux, amusé. Quelques parents d’élèves de la FCPE gardent un œil sur les jeunes et sur les policiers qui se tiennent en retrait. Difficile d’imaginer que les forces de l’ordre ont procédé à vingt-cinq interpellations depuis le début de cette semaine de blocage, marquée par des violences policières et des jets d’œufs et de patates de l’autre côté.

Lire la suite

Ryan, 15 ans, risque dix ans de prison

L’Humanité, 8 avril 2016 :

Le lycéen parisien est mis en examen pour avoir mis le feu à un papier pendant le blocage de son établissement, vendredi dernier.

Il a tout juste 15 ans et risque jusqu’à dix ans de prison et 75 000 euros d’amende pour une broutille. Vendredi 1er avril, alors que les élèves du lycée Voltaire, situé dans le 11e arrondissement de Paris, organisent le blocage de leur lycée pour protester contre la loi El Khomri, sous l’œil bienveillant de leurs enseignants, un groupe de lycéens chahutent à proximité. L’un d’eux met le feu à une feuille et la jette dans une poubelle. « Mais j’ai tout de suite refermé le clapet de la poubelle, et la petite flamme s’est éteinte immédiatement. Il n’y a eu aucun flambage, ça fumait juste un peu après », témoigne Maguy Day, professeur d’anglais dans l’établissement, qui décrit une ambiance « Pieds Nickelés, pas du tout agressive ». « Quinze minutes après, les policiers sont arrivés et ont demandé qui était impliqué dans le feu, et Ryan, très naïvement, a dit qu’il faisait partie du groupe », poursuit l’enseignante. « Ils l’ont embarqué comme un délinquant. On a été plusieurs enseignants à les suivre au commissariat, mais les policiers nous ont dit de rester à l’extérieur. Ils nous ont soutenu qu’ils avaient prévenu la mère de Ryan alors que c’était faux », dénonce Maguy Day. La mère du lycéen estime que la police a mis plus d’une heure pour la prévenir à partir du moment où Ryan était placé en garde à vue.

Lire la suite

Manifestation des lycéens contre la loi «travail» à Gaillac

La Dépêche, 8 avril 2016 :

Des élèves du lycée Victor-Hugo de Gaillac ont manifesté, hier, dans les rues de la ville. Ils étaient encadrés par la gendarmerie et la police municipale. En début de matinée, c’est devant l’établissement qu’ils s’étaient rassemblés.

Comme dans de nombreux lycées, les jeunes gaillacois ont décidé de marquer leur opposition à la loi «Travail» présentée par le gouvernement. La manifestation s’est déroulée dans le calme.