Archives de Tag: licenciements

Martinique : grève à Madianet

Martinique 1ere, 9 août 2016 :

La grève à l’entreprise de nettoyage Madianet s’est achevée dans la nuit de lundi à mardi (9 Aout). Elle a cependant eu des conséquences sur la propreté de lieux très fréquentés par le public.

La grève menée par le syndicat Cdmt à l’entreprise de nettoyage Madianet s’est achevée dans la nuit de lundi à mardi (9 Aout). Syndicat et direction ont trouvé un terrain d’entente selon nos informations mais on ne connaît pas la teneur de l’accord signé. Pour rappel, les salariés dénonçaient six mesures de licenciements et de mauvaises conditions de travail. Hier, certains employés avaient manifesté devant le siège situé au Lamentin.

Lire la suite

Publicités

Mali : Suspension du préavis de grève dans l’industrie minière

Presse Afrik, 9 août 2016 :

Au Mali, le principal syndicat des mines et des industries suspend son préavis de grève après une rencontre avec le nouveau ministre des Mines. Le bras de fer entre le syndicat minier et le patronat dure depuis des mois.

Le conflit qui oppose la Section nationale des mines et des industries du Mali (Secnami) avec le syndicat national du patronat ne date pas d’hier. Mais le conflit s’était durci ces derniers mois. Deux mouvements de grèves ont déjà été organisés occasionnant de lourdes pertes, plusieurs milliards de francs selon les estimations.

Lire la suite

Val-d’Oise : le syndicat Sud appelle les postiers à la grève

Le Parisien, 8 août 2016 :

Un appel à la grève a été lancé auprès des postiers du Val-d’Oise, ce mardi, pour protester contre « les licenciements abusifs et les sanctions lourdes », selon un communiqué du syndicat Sud.

Les postiers veulent montrer leur soutien à trois de leurs collègues de la plate-forme d’Eragny-sur-Oise, qui doivent passer en conseil de discipline. Deux d’entre elles en raison d’une altercation qui les a opposées il y a quelques semaines, et le troisième parce qu’il rencontre des difficultés d’adaptation après un reclassement professionnel. Deux des employés risquent un licenciement, et la troisième une mise à pied. Un rassemblement est prévu à 9 heures devant la direction départementale, à Cergy.

Appel à la grève au centre d’appel Atento de Casablanca et de Meknès

Les Eco.ma, 6 août 2016 :

Suite au rachat du centre d’appel Atento Casablanca et Meknès par Intelcia, spécialiste aussi des métiers de la relation client, l’Union marocaine du travail (UMT) appelle à une grève le mardi 9 août, devant le siège d’Atento à Casablanca.

Le syndicat qui a diffusé un communiqué de presse, explique avoir mené de longues négociations avec les responsables sans que celles-ci ne mènent à des résultats concrets. Il souligne que les responsables de la société n’avaient pas adhéré à l’ensemble des requêtes formulées par le syndicat.

Lire la suite

Mohammedia : Les salariés de la Samir manifestent de nouveau

Huffpost Maghreb, 4 août 2016 :

Ils ont décidé de faire entendre à nouveau leur voix. Les employés de la Samir vont battre le pavé ce vendredi 5 août en fin d’après-midi devant le siège de la raffinerie située à Mohammedia. Les revendications des employés, portées par le front syndical (constitué de la CDT, FDT et UNMT), n’ont pas vraiment changé.

Joint ce jeudi 4 août par le HuffPost Maroc, Latifa Benouakrim, responsable auprès du syndicat de la raffinerie de Mohammedia, revient sur les doléances de cette manifestation. Elle explique que les employés de la Samir sont dans l’expectative depuis la confirmation de la liquidation de la société de raffinage par décision de la Cour d’appel de Casablanca en date du 1er juin.

Lire la suite

Intel : 80 % des effectifs vont être supprimés en France

Le Monde, 22 juillet 2016 :

L’annonce a fait l’effet d’une bombe. Mi-avril, le groupe informatique américain avait annoncé un vaste plan de licenciement, prévoyant la suppression de 11 % de ses effectifs au niveau mondial, soit 12 000 emplois. Pour les salariés français, la pilule est particulièrement difficile à avaler : 80 % des effectifs tricolores devraient disparaître, soit près de 750 emplois.

Une situation que les employés du groupe, sous le choc, critiquent vivement aujourd’hui. Dans un communiqué diffusé vendredi 22 juillet, les employés français de la firme américaine dénoncent « une politique de désengagement de la part du géant des puces informatiques sur le territoire national » et demandent des « explications et un soutien des politiques ».

Vidéos : manifestation contre les licenciements à l’usine BAT de Bayreuth

Plus de 5000 personnes ont manifesté ce 22 juillet contre les 950 licenciements prévus à l’usine BAT de Bayreuth.

Lire la suite