Archives de Tag: licenciements

Mouvement de grève reconductible chez Rectiphase

Le Dauphiné Libéré, 31 août 2016 :

Sur le giratoire de la rue de la Gare à Pringy, des banderoles invitent les automobilistes à klaxonner « contre la fermeture du site Schneider Electric. » Ce que la plupart font de bon cœur.

À deux pas de là, les salariés étaient en grève hier pour la seconde fois en trois mois. Et ils ont voté à main levée la reconduction de leur mouvement.

Lire la suite

Publicités

Les salariés de Meilleur Contact en grève après le CE extraordinaire

La Dépêche, 30 août 2016 :

A l’issue d’un CE extraordinaire et d’une réunion collective avec leur PDG, Nicolas Guyart, les salariés de Meilleur Contact 65, centre d’appels à Saint-Laurent-de-Neste, placé en redressement judiciaire, ont décidé de poursuivre leur grève jusqu’à 17 heures.

« Certains salariés partiront avec seulement 500 € d’indemnités de licenciement » déplore Emilie Fourtine, déléguée syndicale.  » « Nous percevrons l’indemnité légale et rien de plus » ajoute Sandrine Bergès, déléguée du personnel.

Lire la suite

Bayreuth : La lutte continue à l’usine BAT

Les travailleuses et travailleurs de l’usine BAT (Brittish American Tobacco) de Bayreuth (Haute-Franconie) continuent leur lutte. Ce 29 août, depuis 6 jours, un rassemblement permanent (avec des meetings, discussions et animations) est organisé devant les portes de l’usine pour dénoncer le projet de la direction d’arrêter la production et de licencier 950 ouvrières et ouvriers. Cette action devant l’usine a permis une fois encore la solidarité des habitants de la ville mais aussi de nombreuses délégations syndicales et d’entreprises venues de toute la Bavière et même au-delà. L’action durera jusqu’au 31 août et les salariés évoquent la possibilité d’une grève début septembre.

Bat0 Lire la suite

Saint-Hernin : Deux jours de grève à Nicot Gourmet

Ouest France, 24 aout 2016 :

Dans le flou quant à leur avenir, les salariés de Nico Gourmet ont fait grève, ce mercredi et reconduisent le mouvement demain.

saint-hernin-deux-jours-de-greve-nicot-gourmet

Dès le début de la matinée, les salariés de Nico Gourmet ont commencé la grève. Aucune livraison n’a été possible sur le site de Saint-Hernin.

Dans l’après-midi, les employés ont été reçus par le secrétaire général du groupe Nicot Entreprises, Claude Feildel.Le sort des salariés de l’entreprise agroalimentaire est suspendu à la décision du tribunal de commerce, le 27 septembre.

Lire la suite

Guinée : Débrayage dans le secteur bancaire

Africa Guinée, 21 août 2016 :

Les activités économiques vont certainement être paralysées ce Lundi 22 Août 2016. Les banques privées devraient connaître un ralentissement de leurs activités ce lundi à cause d’un bras de fer qui oppose les patrons de banques à deux organisations syndicales du secteur bancaire.

La réunion qui s’est tenue ce Samedi 20 Août 2016 entre les responsables de la Fédération Syndicale Autonome des Banques et Assurances, l’Association des Professionnels de Banques, et les patrons de banques primaires, s’est quasiment soldée par un échec. Les responsables syndicaux dénoncent des « abus » dont seraient victimes certains employés de banque.

Lire la suite

11.000 travailleurs philippins et 8.000 travailleurs pakistanais bloqués en Arabie Saoudite

Après le calvaire des ouvriers sénégalais, ce sont 11.000 travailleurs Philippins et 8.000 travailleurs Pakistanais qui sont bloqués en Arabie Saoudite. Lorsque les groupes capitalistes de cette monarchie féodale n’ont plus besoin des ouvriers, ils arrêtent de les payer et les laissent livrés à eux-mêmes sans même leur donner les moyens de se nourrir et de rentrer chez eux. Si le régime saoudien diffuse une idéologie religieuse des plus obscurantistes, la réalité reste avant tout celle du capitalisme, un paradis pour les chefs féodaux et gros bourgeois ; un enfer pour les prolétaires.

Radio Algérie, 18 août 2016 :

Quelque 11.000 Philippins, travaillant pour la plupart dans le secteur du bâtiment sont bloqués en Arabie Saoudite, certains parmi eux n’ayant pas perçu de salaire depuis des mois et n’ayant même pas de quoi se payer à manger.

Lire la suite

Bayreuth : Reprise des protestations à l’usine BAT

Après le succès de la mobilisation du 22 juillet face aux 950 licenciements prévus à l’usine BAT (Brittish American Tobacco) de Bayreuth (Haute-Franconie), les protestations ont repris ce 16 août. Les traces des mains de 1300 travailleurs de l’usine ont été suspendu devant l’usine sur plus d’un kilomètres, accompagnées du message : « voilà les mains qui ont fait la richesse de l’entreprise ».

Un nouveau rassemblement est prévu ce mercredi 24 août à partir de 12 heures devant la porte principale de l’usine. Au delà des ouvrières et ouvriers de l’usine et leurs familles, ces licenciements et l’arrêt prévu de la production auront des conséquences pour toute la population de Bayreuth. BAT est en effet un des principaux employeurs de la ville et de nombreux ouvriers de la sous-traitance risquent aussi de perdre leurs emplois au nom des profits des actionnaires de BAT.