Archives de Tag: Libye

Méditerranée : naufrage de près de 500 réfugiés

L’Obs, 21 avril 2016 :

Jusqu’à 500 personnes seraient mortes dans un naufrage dans le sud de la Méditerranée de leur bateau parti de Libye.

Ils disent être les seuls survivants d’un naufrage qui a fait plusieurs centaines de morts en fin de semaine dernière. 41 migrants arrivés dimanche à Kalamata, en Grèce, ont expliqué au Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et à plusieurs médias avoir assisté à un naufrage meurtrier en Méditerranée.

Lire la suite

Publicités

Etat d’esprit des jeunes du monde arabe : Moins de religion, plus d’égalité

Le huitième rapport sur l’état d’esprit des jeunes du monde arabe a été publié cette semaine. Pour cette étude, 3500 interviews en face à face ont été réalisées sur un échantillon de jeunes ayant entre 18 et 24 ans dans ces pays : Bahreïn, Koweït, Oman, Qatar, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Jordanie, Irak, Liban, Palestine, Yémen, Algérie, Egypte, Libye, Maroc et Tunisie.

Cette étude est particulièrement intéressante face aux discours racistes que l’on peut entendre depuis les attentats terroristes en France et en Belgique et autres tenants du choc des civilisation. Ce que l’étude montre c’est que non seulement une immense majorité des jeunes des pays arabes rejettent Daesh et son projet, mais aussi qu’une forte majorité (67 %) souhaite plus d’égalité entre les femmes et les hommes et même qu’une majorité (52%) trouve que la religion joue un rôle trop important.

Lire la suite

Bremerhaven : Départ du « Aquarius » pour sauver les réfugiés en Méditerranée

En 2015, au moins 3.700 êtres humains sont morts noyés en Méditerranée en fuyant la misère, les guerres et les dictatures. Pour le seul mois de janvier 2016, le bilan est au minimum de 368 êtres humains qui ont perdu la vie en traversant la Méditerranée.

Pour le capitaine Klaus Vogel, son équipage d’une vingtaine de personnes et son organisation « SOS Méditerranée », il n’est pas possible de voir sans réagir la Méditerranée se transformer en cimetière et d’attendre une réaction des dirigeants politiques de l’Union Européenne. La priorité est de sauver des vies. C’est ainsi que l’organisation a depuis un an collecté des fonds pour répondre à l’urgence, rénover un navire, l’Aquarius, qui a quitté ce 4 février le port de Bremerhaven, direction la zone située entre la Sicile et la Libye pour secourir des réfugiés.

Lire la suite

Libye : protégez les militantes syndicalistes !

Campagne Labourstart :

Nermin Al-Sharif est une internationaliste passionnée et déterminée qui lutte pour les droits des femmes à travers le monde arabe, et à Qatar Airways et pour les droits des travailleurs qu’elle représente dans le cadre de son syndicat qui regroupe également les dockers et les marins. Elle a continué dans son engagement, de plus en plus dangereux dans son pays riche en pétrole, la Libye, déchiré par la guerre civile.

Dimanche 8 novembre, Nermin, leader de l’Union des dockers et des gens de mer de la Libye, a été victime d’une tentative d’assassinat par armes à feu alors qu’elle conduisait une voiture près de Benghazi. Elle est maintenant sortie de l’hôpital et récupère des blessures subies lors de ce second attentat à sa vie. Trois autres militantes des droits de la femme, bien connues des libyens, ont récemment été assassinées.

Lire la suite

Les cadavres de réfugiés continuent de s’échouer en Méditerranée

Le Temps, 25 octobre 2015 :

Plusieurs dizaines de corps ont été retrouvées sur les côtes libyennes et près de Lesbos en mer Egée. Les naufrages ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche.

Presque deux mois après le choc de la mort d’un enfant retrouvé noyé sur une plage turque, des corps de migrants qui font naufrage en tentant de traverser la Méditerranée continuent de s’échouer sur les côtes.

Lire la suite

Libye : Grève au port pétrolier de Hariga

Reuters, 9 novembre 2014 :

Tobrouk : Le port pétrolier de Hariga, dans l’est de la Libye, est par bloqué par une grève des agents de sécurité qui réclament des hausses de salaire. Les exportations (120.000 barils par jour) sont stoppées.

Un été meurtrier, un système assassin

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

A l’heure où ces lignes sont écrites, ce sont déjà un millier de Palestiniens qui sont morts suite aux bombardements de l’armée israélienne dans la Bande de Gaza. En Syrie, la guerre entre le dictateur Achar Al-Assad et les bandes djihadistes de l’Etat Islamique ont transformé des villes entières, comme Homs ou Alep, en champ de ruines. En trois ans de guerre civile, le bilan est de 170.000 morts dont au moins 9.000 enfants selon l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme. Depuis la Syrie d’ailleurs, les forces de l’Etat Islamique ont lancé une vaste opération militaire en Irak, prenant ainsi le contrôle du Nord-Ouest dont la ville de Mossoul. La minorité chrétienne, mais aussi de nombreux chiites, fuient la zone contrôlée par l’EI. En Libye, les affrontements se poursuivent entre bandes armées rivales, un bilan cité par l’AFP le 27 juillet fait état de 98 morts et 400 blessés en deux semaines dans la seule ville de Tripoli et de 38 morts en vingt-quatre heures à Benghazi. Plusieurs journaux laissent entendre que le pire est à venir et que l’ensemble du pays est sur le point de basculer dans une sanglante guerre civile.

Heartfield-Krieg-Leichen

En Europe, les affrontements continuent dans l’Est de l’Ukraine. Si la presse en a parlé lorsqu’un missile a touché un avion de Air Malaisia, faisant 298 morts, politiciens et journalistes s’interrogent pour savoir si c’est l’armée ukrainienne ou les milices pro-russes qui ont tiré. Chacun des camps se renvoie la balle, mais ce qui est certain c’est que toute la population du Dombass est prise entre les tirs des deux bandes armées rivales. Un rapport de Human Rights Watch (HRW) sur les combats du 12 juillet rapporte ainsi que l’armée ukrainienne a bombardé des quartiers de Donetsk avec des roquettes « mass Grad », causant de nombreuses morts dans la population civile. A Lougansk, un bombardement aérien a fait 19 morts et 60 blessés vendredi 25 juillet. Selon les chiffres de l’ONU, la guerre dans l’Est de l’Ukraine a déjà fait plus d’un millier de morts.

Lire la suite