Archives de Tag: Le Monde

Loi Travail : Gattaz qualifie les travailleuses et travailleurs en lutte des « voyous »

Le patronat n’en peut plus et le fait savoir par son porte-parole Pierre Gattaz. Après les pleurnicheries de MEDEF – Normandie et de CGPME de la semaine dernière, c’est à Gattaz d’exprimer personnellement son « ras-le-bol » dans le quotidien bourgeois « Le Monde ».
Sans aucun obstacle, Gattaz se lâche contre les grèves, les travailleuses et travailleurs en lutte allant jusqu’à les qualifier de « voyous et terroristes » , appelant à « l’Etat de droit » et menaçant de quitter les négociations. Tout ça en jonglant en toute liberté entre mensonges, propagande de peur et d’angoisses, et menaces.

image

S’attaquant aux blocages c’est bien au droit de grève que MEDEF se prend. S’attaquant à  la CGT et à la FO, c’est bien toutes les travailleuses et tous les travailleurs que Gattaz attaque.

Lire la suite

Publicités

Lutte dans la presse contre les suppressions de postes

Les travailleurs de l’imprimerie du journal « Le Monde » et les salariés du « Parisien / Aujourd’hui en France » sont en lutte contre les suppressions de postes et les licenciements.

France Infos, 12 octobre 2011 :

Une grève a été décidée ce soir par les salariés du Parisien / Aujourd’hui en France, pour protester contre un projet de réorganisation du quotidien, qui doit s’accompagner de 48 suppressions de postes.

Grève au Parisien contre 48 suppressions de poste

L’appel à la grève a été voté par 144 voix contre 124 par les salariés du Parisien / Aujourd’hui en France, lors d’une assemblée générale qui a duré plus de trois heures au siège du journal. Grève avec effet immédiat pour dire non au vaste projet de restructuration que la direction a présenté ce matin. Cela faisait plusieurs jours déjà que la situation était tendue dans le journal : une première grève a empêché la parution du quotidien vendredi dernier. Mais maintenant que la direction a donné tous les détails de son projet, le bras de fer pourrait se durcir, car il comprend 48 suppressions de postes. Lire la suite