Archives de Tag: Lavéra

Loi travail : poursuite des actions en Provence

France 3 Provence-Alpes, 10 juin 2016 :

Les syndicats poursuivent leurs actions dans toute la région Paca, contre la loi travail. En pleine période de l’Euro 2016, ils espèrent peser plus que jamais sur le gouvernement, et annoncent que la mobilisation  » ne diminue pas ».

Ce vendredi, Bernard Bergamini, secrétaire général de l’union départementale FO, a annoncé au cours d’une conférence de presse :

« La mobilisation ne diminue pas, contrairement à ce que peut dire le gouvernement, au contraire elle prend de l’ampleur ».

Lire la suite

Publicités

Grève à la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne)

L’AFP annonce que la grève a repris lundi matin à la raffinerie Total de Grandpuits (Seine-et-Marne).

affichegreve_ico_01.jpg

Lundi, la majorité des grévistes ont refusé de rentrer dans la raffinerie, ce qui porte toujours à six le nombre de raffineries en grève, a déclaré à l’AFP Emmanuel Lepine, responsable CGT de la branche pétrole. Un autre délégué CGT, Sébastien Varagnol, a par ailleurs assuré à l’AFP que la grève se poursuivait sur le site Petroineos de Lavera (Bouches-du-Rhône), d’où aucune goutte de carburant ne sort depuis le 21 mai.

La lutte contre la loi travail dans les bouches-du-Rhône

Le Parisien, 31 mai 2016 :

Plateforme logistique Clesud bloquée à Miramas (Bouches-du-Rhône). A l’appel de la CGT, des salariés mènent depuis 6 heures une opération de tractage contre la loi El Khomri sur la plateforme logistique Clesud à Miramas (Bouches-du-Rhône) qui approvisionne la grande distribution. «Environ 300 ou 400, militants CGT mais aussi de l’intersyndicale – Solidaires et FO – mènent une opération massive de tractage contre la loi Travail sur la zone, ce n’est pas un blocage mais il y a des perturbations. On se battra jusqu’au retrait de la loi», a déclaré Maxime Picard, l’un des responsables de l’union départementale de la CGT 13.

horsdequestionv2

Deux raffineries des bouches-du-Rhône à l’arrêt. Outre cette opération, deux des trois raffineries des Bouches-du-Rhône, celle d’Ineos à Lavéra et la raffinerie de Provence (groupe Total) à La Mède, étaient toujours à l’arrêt. La troisième raffinerie, celle d’Exxonmobil à Fos-sur-Mer, était perturbée, et la grève, prévue au moins jusqu’à jeudi, se poursuivait au terminal pétrolier du Grand port maritime de Marseille, a-t-il ajouté. Une trentaine de navires pétroliers étaient bloqués au large du terminal dans la journée de lundi à cause de ce mouvement, a précisé une porte-parole du port, soulignant que les activités non-pétrolières n’étaient pas touchées.

Loi Travail : 41 navires touchés par la grève à Fos-sur-Mer et Lavéra

France Info, 30 mai 2016 :

Quarante-et-un navires sont touchés par le mouvement de grève qui bloque les terminaux de Fos-sur-Mer et de Lavéra, dans les Bouches-du-Rhône, selon les informations recueillies lundi par France Info. Les salariés en sont à leur dixième jour de mobilisation contre la loi Travail.

horsdequestionv2

Quinze bateaux sont à quai, et vingt-six autres attendent en rade, en file indienne, pour charger ou décharger des hydrocarbures ou du gaz.

Six raffineries sur huit en grève

France Infos, 23 mai 2016 :

Six raffineries sur les huit installées en France sont soit à l’arrêt, soit en phase d’arrêt selon Emmanuel Lépine, responsable de la branche pétrole à la CGT.

Cinq raffineries Total (Gonfreville-l’Orcher, Donges, Grandpuits, Feyzin et Provence-la-Mède) et la raffinerie Petroineos (ex BP) de Lavéra à Martigues sont soit à l’arrêt, soit en phase d’arrêt. Ce lundi matin, les deux raffineries Esso de Port Jérôme Notre-Dame-de-Gravenchon et de Fos-sur-Mer fonctionnent toujours.

Lire la suite

Appel intersyndical à la grève à Ineos / Petroineos Lavéra

Les syndicats CGT, FO et SUD de Ineos / Petroineos Lavéra « appellent le personnel à se mettre en grève reconductible et illimitée à compter du lundi 23 mai ».

udcgt13

Bouches-du-Rhône : La CGT entame un « festival » de grèves dans la pétrochimie

Maritima Info, 18 mai 2016 :

Les syndicats CGT des entreprises pétrochimiques appellent les salariés à s’inscrire dans un mouvement de grève continu depuis hier, sur l’ensemble des sites du pourtour de l’étang de Berre et de Fos-sur-mer. Objectif : le retrait de la loi Travail.

À chaque jour sa programmation. Sauf qu’à défaut de voir se succéder des artistes sur scène, le « festival » entamé par la CGT promet plutôt un « spectacle » itinérant, qui touchera successivement tous les sites pétrochimiques du territoire. Le calendrier est d’ores et déjà fixé, après LVE aujourd’hui, ce sont Ineos, Naphtachimie, Kem One et Air Liquide qui entrent dans la danse demain, relayés par LyondellBasell-Fos vendredi, Total-La Mède lundi, et Fluxel mercredi.

Lire la suite