Archives de Tag: Lattaquié

54 femmes et enfants otages depuis un an en Syrie

Syrie : Nouvelle offensive de l’armée à Lattaquié

Le Monde avec AFP, 14 août 2011 :

Les chars syriens mènent une nouvelle offensive depuis samedi 13 août contre la ville côtière de Lattaquié dans le nord-ouest du pays, où au moins 12 personnes ont été tuées et 25 autres grièvement blessées, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). L’ONG assure qu’en plus de chars et de lance-roquettes, des navires de guerre tiraient sur le quartier d’Al-Raml Al-Jounoubi, situé sur la côte. « Des navires de guerre attaquent Lattaquié et des explosions ont été entendues dans plusieurs quartiers (…) tandis que des véhicules des milices pro-régime et des forces de sécurité se regroupaient dans la ville », a indiqué l’OSDH. Les quartiers de Slaibé et d’Al-Sakentouri sont également visés.

Les communications téléphoniques et Internet étaient toujours coupés dans la ville dimanche, selon l’OSDH, qui affirme qu' »un grand nombre d’habitants, en particulier des femmes et des enfants » avaient fui le secteur dès samedi « par crainte d’une opération militaire ». Ces derniers jours, le quartier d’Al-Raml Al-Jounoubi a été le théâtre de manifestations massives réclamant la chute du régime du président Bachar Al-Assad.

Lire la suite

Nouvelles manifestations en Syrie

Extraits de dépêche AFP, 12 août 2011 :

En début d’après-midi, quelque 8.000 personnes manifestaient à Lattaquié (nord) et d’autres manifestations avaient lieu à Hama et Homs (centre), selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) qui a précisé que les forces de sécurité ont ouvert le feu à Hama.

A Banias (nord-ouest), les militaires ont encerclé plusieurs mosquées pour empêcher les manifestations après la prière de midi.

Deux civils ont été tués vendredi matin par les tirs des forces de sécurité, au lendemain d’une journée sanglante qui avait fait au moins 16 morts en Syrie.

Lire la suite

Nouvelles manifestations en Syrie

AFP, 29 juillet 2011 :

Quatre civils ont été tués et des dizaines blessés vendredi par des tirs des forces de sécurité en Syrie, où des centaines de milliers de manifestants ont réclamé la chute du régime et dénoncé l’inertie de la communauté internationale face aux répressions.

« Un jeune homme a été tué et plusieurs autres blessés par des tirs nourris des forces de sécurité qui cherchaient à disperser des centaines de manifestants réunis sur la place Qniniss à Lattaquié (ouest) », a affirmé à l’AFP Rami Abdel Rahmane, président de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Lire la suite

Alep gagnée par la contestation

Orient le Jour, 18 juin 2011 :

Des milliers de Syriens ont de nouveau manifesté hier à travers le pays contre le régime de Bachar el-Assad, pour un vendredi placé sous le signe d’un héros alaouite de la révolte syrienne contre le mandat français. En face, la répression était au rendez-vous. Seize personnes au moins ont été tuées, dont un manifestant à Alep. Une première. Alep, théâtre hier de manifestations, selon les militants, parallèlement au rassemblement sur le campus universitaire de la ville.

Comme chaque vendredi depuis le début de la contestation, les militants syriens prodémocratie se sont mobilisés en masse malgré la répression, ces manifestations étant dédiées à cheikh Saleh al-Ali, héros alaouite de la révolte syrienne contre le mandat français (1920-1946). Une journée qui s’est soldée par la mort de 16 protestataires à travers tout le pays, ont rapporté les Comités de coordination nationale.

Lire la suite

Syrie : des dizaines de milliers de personnes manifestent contre le régime

Le Monde, 15 avril 2011 :

Un mois jour pour jour après le début du mouvement de contestation en Syrie, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté, vendredi 15 avril, contre le régime, dans plusieurs régions du pays, notamment dans le Nord-Est, à majorité kurde, à Deraa, dans le Sud, et à Damas.

Dans la capitale, des milliers de manifestants qui avaient commencé à défiler dans les faubourgs de la ville, en direction de la place des Abbassides au cri de « le peuple veut renverser le régime », ont été dispersés par les forces de sécurité, dépêchées en masse, avec bâtons et grenades lacrymogènes. « J’ai compté quinze bus transportant des ‘moukhabarat’ [police secrète]. Ces derniers ont été déployés dans les ruelles situées au nord de la place pour traquer les manifestants. Ils hurlaient ‘espèce de maquereaux, espèce d’infiltrés. Vous voulez la liberté, on va vous la donner!' » a raconté un témoin interrogé par Reuters.

Lire la suite