Archives de Tag: LaRedoute

Nouvelle manifestation des salariés de la Redoute à Roubaix

500 salariés de la Redoute ont manifesté vendredi matin à Roubaix dans le Nord pour réclamer des garanties sur l’emploi, neuf jours après l’annonce d’une cession de l’enseigne de vente à distance à son actuelle PDG par le groupe Kering.

Non aux licenciements à la Redoute  © MaxPPP

Non aux licenciements à la Redoute © MaxPPP

Plusieurs centaines de salariés de La Redoute manifestaient vendredi à Roubaix dans le Nord pour demander des garanties sur l’emploi à leur actionnaire, Kering, neuf jours après l’annonce d’une cession à la PDG de l’enseigne de vente par correspondance.

Le cortège est parti peu après 10H30 du siège social du vépéciste, derrière une banderole proclamant « Non aux licenciements à La Redoute » et aux cris de « Zéro, zéro sur le carreau », à l’appel d’une intersyndicale CGT-CFDT-SUD-CFE/CGC. Lire la suite

Débrayage spontané d’une centaine de salariés de La Redoute

Une centaine de salariés de La Redoute, sur le site de La Martinoire à Wattrelos, ont cessé le travail jeudi 5 décembre pendant environ deux heures pour dénoncer le plan de reprise annoncé la veille par Kering, a-t-on appris de source syndicale.« Ce matin, aux alentours de 10 heures, une centaine de salariés de La Martinoire ont débrayé pour dénoncer le plan de reprise annoncé en comité d’entreprise extraordinaire », a indiqué la Confédération génnérale du travail (CGT) de La Redoute dans un communiqué.

Une nouvelle manifestation des salariés de La Redoute est prévue pour le 13 décembre.

Une nouvelle manifestation des salariés de La Redoute est prévue pour le 13 décembre.

Vers midi, tous les salariés sont retournés à leur secteur, « bien décidé à convaincre tous les collègues de l’importance de réussir la prochaine manifestation le 13 décembre (…) à Roubaix », peut-on lire dans le communiqué. Lire la suite

Roubaix: une manifestaion le 13 décembre autour de l’avenir de La Redoute

Une « grande manifestation locale » suivie d’un meeting : c’est le prochain rendez-vous, fixé au vendredi 13 décembre, par l’intersyndicale de La Redoute. Qui appelle toute la population à se mobiliser pour l’emploi.

L’enjeu pour les syndicats de La Redoute : maintenir la pression de manière aussi symbolique que lors de la manifestation à Paris.

L’enjeu pour les syndicats de La Redoute : maintenir la pression de manière aussi symbolique que lors de la manifestation à Paris.

Après la manifestation de salariés de La Redoute à Paris, la question qui se posait à l’intersyndicale était compliquée : comment poursuivre la mobilisation ? Comment aussi maintenir les salariés dans l’action ? Car mardi dernier, les responsables syndicaux en ont su un peu plus sur la « fiducie », le dispositif qui permettra d’assurer des garanties aux salariés, «  qu’elles soient sociales, salariales, à des fins industrielles, de modernisation, d’investissements divers  ». Un premier grand pas dans le sens des demandes formulées jusqu’ici ? Certes, mais comme le souligne l’intersyndicale, «  il n’y a pas de schéma clef en main : tout est à construire. Notre combat est d’obliger François-Henri Pinault à mettre les moyens dans cette fiducie, à la hauteur de ce que nous, les salariés de La Redoute, sommes en droit d’exiger  ». Lire la suite

Licenciements à La Redoute: Une «grande manifestation» en prévision jeudi

700 emplois sont menacés… plusieurs actions dès la semaine prochaine.

Des employés de la Redoute, le 31 octobre 2013 en face du site de Wattrelos (Nord) après l'annonce mardi d'au moins 700 licenciements dans l'entreprise en France et à l'étranger

Des employés de la Redoute, le 31 octobre 2013 en face du site de Wattrelos (Nord) après l’annonce mardi d’au moins 700 licenciements dans l’entreprise en France et à l’étranger

Une grogne sociale en chasse une autre. Deux à trois cents salariés de La Redoute réunis en assemblée générale sur le site de Wattrelos (Nord) ont voté jeudi le principe d’une «grande manifestation» à Lille jeudi prochain pour protester contre un probable plan social.

La plupart des salariés, regroupés à l’extérieur d’un bâtiment du site industriel de la Martinoire, qui emploie 1.300 personnes, ont validé à main levée le principe de cette manifestation soumis par la CGT, la CFDT et Sud, a constaté une journaliste de l’AFP. Lire la suite