Archives de Tag: Lampaul-Guimilliau

Usine GAD de Lampaul guimilliau : les ouvriers bloquent les portes

Agence Bretagne Presse, 29 janvier 2014 :

Lampaul-Guimilliau—Des camions de déménagement ayant pénétré dans l’enceinte de l’abattoir GAD à Lampaul-Guimilliau, les employés se sont mobilisés pour bloquer les sorties.

Nous rappelons aussi qu’un second ex-employé s’est donné la mort le week-end dernier

Gad Lampaul-Guimiliau : Les travailleurs ne lâchent rien

Ouest-France,  28 octobre 2013 :

Assemblée générale express, cet après-midi : 400 salariés de l’abattoir Gad, de Lampaul-Guimiliau, désormais fermé, sont réunis.

« La Cecab joue avec nos nerfs », annonce Jean-Marc Detivelle, délégué FO. En effet, la direction n’a pas renvoyé l’accord, qui comportait des erreurs, et sur lequel les salariés avaient refusé de voter, jeudi. Ils se retrouveront ce mardi matin, et décideront alors d’une action immédiate : bloquer une quatre voies, rencontrer le préfet du Finistère, revenir à l’abattoir de Josselin, qui, lui, continue son activité ?

Gad SAS : les salariés de Lampaul réservent leur réponse

La France Agricole, 25 octobre 2013 :

Les salariés de l’abattoir Gad SAS de Lampaul-Guimiliau (Finistère), qui doit être fermé, ont décidé jeudi le maintien du blocage de leur usine en attendant d’étudier dans le détail le projet d’accord prévoyant le doublement de leur prime de licenciement.

Des ouvriers de Gad manifestent à Brest le 18 octobre 2013

« On ne va pas vous faire voter aujourd’hui sur ce projet », a déclaré Marc Hébert, secrétaire départemental FO, devant quelque 600 salariés – selon la police – réunis en assemblée générale, dans une ambiance parfois tendue, au lendemain d’affrontements avec les forces de l’ordre.

« En attendant une vérification par nos avocats, nous ne prendrons pas de décision aujourd’hui », a-t-il assuré, avant un vote en ce sens à main levée.

Lire la suite

Les CRS évacuent le piquet de grève aux abattoirs Gad de Josselin

AFP, 23 octobre 2013 :

Les employés du site sacrifié de Lampaul-Guimiliau bloquaient les accès au site depuis mardi.

Les forces de l’ordre ont dégagé mercredi les abords de l’abattoir Gad de Josselin (Morbihan) au lendemain d’affrontements entre salariés du groupe, qui attendaient l’ouverture de négociations sur le sort de près de 900 d’entre eux qui doivent être licenciés.

Forçant le barrage mis en place depuis 24 heures, les CRS ont formé un cordon pour permettre à une demi-douzaine de camions de sortir de l’usine où Gad a choisi de concentrer ses activités en sacrifiant un autre établissement à Lampaul-Guimiliau (Finistère), a constaté un photographe de l’AFP. Des manifestants qui s’étaient couchés devant un poids lourd ont été traînés au sol et un CRS a été assez violemment bousculé par les manifestants.

Lire la suite

Journée de mobilisation des travailleurs de l’agro-alimentaire en Bretagne

Ouest-France, 15 octobre 2013 :

Après le séisme provoqué par la suppression de près de 900 emplois à l’abattoir Gad de Lampaul-Guimiliau (Finistère), les salariés de plusieurs entreprises agroalimentaires visées ces derniers mois par des plans sociaux sont mobilisés pour défendre leur secteur en pleine détresse. Quelque 300 salariés de l’agroalimentaire ont bloqué jusqu’en fin de matinée l’aéroport de Brest, symbole de l’économie en Bretagne, pour protester contre les lourds plans sociaux frappant leur secteur. Ils ont ensuite pris la direction de Morlaix.

10 h 30

Après une opération escargot menée sur la voie-express entre Morlaix et Brest, ils ont bloqué le rond-point d’accès à l’aéroport. Les 250 manifestants se sont ensuite dirigés vers le tarmac de l’aéroport.

Lire la suite

Week-end de grève chez GAD à Lampaul-Guimiliau

France Bleue, 6 octobre 2013 :

Des dizaines de salariés se sont relayés ce week-end devant l’abattoir GAD à Lampaul-Guimiliau. Ils refusent de voir partir les 1500 cochons stockés dans leurs locaux. c’est le bras de fer avec leur direction avant une nouvelle semaine de négociation autour de la fermeture de leur site.

Les employés de GAD sont en grève et bloquent leur usine depuis vendredi, avec 1500 cochons à l’intérieur.

Dans le nord du Finistère, cet abattoir représente 850 emplois. Mais l’entreprise GAD, très endettée, compte 2 sites d’abattage de cochons à Lampaul-Guimilliau, et à Josselin, dans le Morbihan. Elle souhaite fermer celui de Lampaul, dans le cadre de son plan de continuation.

Lire la suite