Archives de Tag: Kuwait Petroleum Corp

Grève historique dans l’industrie pétrolière au Koweït

Le Figaro, 18 avril 2016 :

C’est une grève qui pourrait coûter cher au Koweït. Les travailleurs koweïtiens du secteur pétrolier observaient ce lundi leur deuxième jour de grève, affectant la production de l’émirat qui a chuté de plus de 60%. La production pétrolière du Koweït, membre de l’Opep, a chuté de 3 millions de barils par jour (mbj) à 1,1 mbj et celle des raffineries de l’émirat a plongé à 520.000 barils par jour (bj), contre 930.000 bj avant la grève.

Un porte-parole de la Kuwait National Petroleum Co (KNPC – étatique), Khaled al-Assoussi, a déclaré lundi que l’émirat continuait à exporter du brut et des produits pétroliers. Il a ajouté que les trois rafineries du pays tournaient à 55% de leur capacité, conformément à un plan d’urgence de sa compagnie.

Lire la suite

Publicités

Au Koweït, le secteur pétrolier en grève contre des coupes salariales

France 24, 17 avril 2016 :

Au Koweït, les travailleurs du secteur pétrolier entrent en grève, dimanche, après avoir rejeté un appel du ministre du Pétrole à poursuivre le travail. Ils protestent contre des coupes salariales.

Une grève déclenchée par le syndicat des travailleurs du secteur pétrolier au Koweït doit avoir lieu à partir de dimanche 17 avril, après le rejet, samedi par ce même syndicat, d’un appel du ministre du Pétrole, Anas Saleh, à annuler cette action contre des baisses de salaires prévue.

Lire la suite

Vers la grève dans le pétrole au Koweit ?

Extraits du Temps d’Algérie, 5 février 2014 :

Des syndicats du secteur pétrolier au Koweït ont menacé de faire grève à partir de la mi-février pour protester contre une décision prise il y a quelques mois par la Kuwait Petroleum Corp (KPC -publique) de réduire le bonus annuel versé aux salariés.

Le Koweït produit actuellement quelque 3 millions de barils par jour (mbj), dont le quart est exporté sous forme de produits raffinés. Le ministre a insisté sur le fait que les employés du secteur étaient bien payés, et que la décision de réduire les bonus avait été prise pour tenter de rendre les salaires proportionnels aux profits.

Lire la suite