Archives de Tag: Korail

Succès de la grève générale en Corée du Sud

Ce samedi 28 décembre, les organisations syndicales appellent à la grève générale en Corée du Sud pour dénoncer la violente répression antisyndicale et les attaques au droit de grève contre les cheminots en lutte contre la privatisation de Korail et la défense de l’emploi.

Meeting contre la répression antisyndicale ce 28/12 à Séoul

Meeting contre la répression antisyndicale ce 28/12 à Séoul

A Séoul, c’est une foule immense qui s’est mobilisée pour le rassemblement appelé par la KTUC, la presse parle de plusieurs dizaines de milliers de manifestants. La place Plaza de Séoul est noire de monde.

Lire la suite

Publicités

Les cheminots coréens face à la répression antisyndicale

RFI, 27 décembre 2013 :

Une procédure de licenciement a été engagée pour des milliers de grévistes et des mandats d’arrêts contre des dirigeants syndicaux dont certains ont trouvé refuge dans un temple bouddhiste. Le gouvernement sud-coréen a choisi d’employer la manière forte dans le bras de fer qui l’oppose aux cheminots de l’entreprise publique Korail. La grève, la plus longue de l’histoire des chemins de fer sud-coréens, a débuté il y a 19 jours. Ce 27 décembre au matin, l’entreprise lance un nouvel ultimatum aux grévistes.

Les cheminots protestent contre la décision de leur entreprise, Korail, de créer une entité indépendante qui sera en charge de l’exploitation d’une nouvelle ligne à grande vitesse. Le syndicat du rail considère que cette scission est le prélude à une future privatisation des lignes les plus rentables de l’entreprise publique.

Lire la suite

Attaques contre le droit de grève en Corée

Yonhap, 26 décembre 2013 :

La direction de Korea Railroad Corp. (KORAIL) a fait savoir ce jeudi qu’elle embauchera 660 travailleurs remplaçants afin de surmonter la grève prolongée de ses salariés syndiqués.

KORAIL a indiqué avoir publié aujourd’hui une annonce publique pour embaucher 660 travailleurs alors que des milliers de syndiqués sont en grève depuis 18 jours consécutifs pour protester contre la décision du gouvernement d’établir une filiale pour opérer partiellement son service de trains à grande vitesse qu’ils revendiquent comme un premier pas vers la privatisation de KORAIL. Les nouveaux travailleurs, 280 agents d’accueil et 380 conducteurs, seront opérationnels dès qu’ils auront fini leur formation, a déclaré la société. «Nous embauchons de nouveaux travailleurs pour assurer la sécurité des services des chemins de fer», a indiqué Jang Jin-bok, porte-parole de KORAIL. «Nous projetons d’embaucher encore plus de travailleurs si la grève se prolonge.» Plus de 8.700 travailleurs de KORAIL ont arrêté leur travail le 9 décembre.

Lire la suite

Grève à KORAIL : des délégués syndicaux se seraient réfugiés au temple Jogye

Yonhap, 25 décembre 2013 :

Après avoir déployé une centaine de ses agents, la police est actuellement à la recherche de quatre leaders syndicaux de Korea Railroad Corp. (KORAIL) qui seraient cachés depuis hier soir au temple de Jogye, dans le centre de Séoul, a-t-on appris ce matin auprès de source policière. La grève à la société de chemin de fer publique du pays dure depuis 17 jours.

Parmi les quatre personnes recherchées figure un chef adjoint du syndicat de KORAIL, contre qui un mandat d’arrêt a été délivré. Un total de neuf mandats ont été émis depuis le début du mouvement de grève.

Lire la suite

Malgré la répression, la grève des cheminots continue

Yonhap, 23 décembre 2013 :

Au 15e jour de la grève des cheminots de Korea Railroad Corp. (KORAIL), la circulation des trains a été réduite à 70% du trafic normal et la direction a annoncé un plan de recruter 500 personnes pour remplacer les grévistes.

Le raid d’hier par la police au siège de la Confédération coréenne des syndicats (KCTU) dans le but d’arrêter les dirigeants du syndicat de KORAIL a été en vain et a créé des révoltes chez les travailleurs. La majorité a appelé ce matin à un dialogue pour une déclaration conjointe sur la non-privatisation des chemins de fer.

Lire la suite

Corée du Sud : Appel à la grève générale pour le 28 décembre

Suite à la violente intervention policière dimanche 22 décembre au siège de la KCTU (Confédération des Syndicats Coréens) à Séoul et à l’arrestation de plus de 100 militants syndicalistes, la KCTU appelle à la grève générale pour le 28 décembre.

Arrestation d’un syndicaliste le 22 décembre à Séoul

L’intervention policière avait pour but de briser la grève des cheminots en lutte contre la privatisation de Korail et les menaces de licenciements. Ce 23 décembre, les cheminots en sont à leur quatorzième jour de grève, et ce malgré la répression et les intimidations du gouvernement. L’intervention policière du 22 décembre au siège de la KCTU était la première depuis la légalisation de la confédération en 1999.

Lire la suite

Corée du Sud : Les cheminots face à la déclaration de guerre du gouvernement

Au 15e jour de la grève des cheminots et au lendemain de l’intervention de la police au siège de la Confédération coréenne des syndicats (KCTU) qui a vu l’arrestation de dirigeants du syndicat de Korea Railroad Corp. (KORAIL), la présidente Park Geun-hye a affiché ce 23 décembre au matin sa fermeté en disant qu’«il n’y aura pas d’avenir si on négocie sans principes».

Shin Seung-chul (au micro) annonce un plan de lutte.

Elle a ajouté que «les menaces nord-coréennes dont on ne sait pas à quel moment il y aura des provocations, la grève des cheminots, la crise économique dans le monde et le conflit politique font partie des soucis actuels du peuple». Ces propos de la présidente Park sont une véritable déclaration de guerre du gouvernement coréen contre les cheminots, le droit de grève, les libertés syndicale et plus généralement contre l’ensemble de la classe ouvrière.

Lire la suite