Archives de Tag: KLM

KLM: grève du zèle au sol en attendant l’appel

Air Journal, 22 août 2016 :

Interdit de grève jusqu’à début septembre, le syndicat de personnel au sol FNV de la compagnie aérienne KLM Royal Dutch Airlines a mené samedi à Amsterdam une grève du zèle de quatre heures, n’affectant les vols que de manière imperceptible. Son appel contre la décision du tribunal sera entendu mardi.

Une trentaine d’avions de la compagnie nationale néerlandaise ont décollé avec quelques minutes de retard le 20 aout 2016 à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol, où le FNV avait organisé une grève du zèle de 9h00 à 13h00 par quelque 230 membres pour protester contre la nouvelle convention collective. Le porte-parole du FNV Leen van List a souligné dans NOS que « ce n’était pas notre intention » de perturber les vols des passagers, l’action étant destinée à « prouver à KLM que la charge de travail est trop importante » pour son personnel au sol. Qui n’a donc pas soulevé les bagages trop lourds, et respecté strictement les consignes sur la vitesse des tracteurs à bagages entre autres actions.

Lire la suite

Publicités

Pays-Bas : Grève du zèle chez KLM à partir de samedi

7 sur 7, 19 août 2016 :

Une partie du personnel au sol de la compagnie aérienne KLM mènera une action de zèle à partir de samedi, a annoncé la fédération des syndicats néerlandais (FNV) vendredi. Des retards sont attendus à l’aéroport de Schiphol.

Un tribunal néerlandais a interdit toute interruption du travail jusqu’à la fin de la saison touristique, mais un suivi « strict » des règles par les collaborateurs, des mots du syndicat, reste une possibilité pour attirer l’attention sur la charge de travail élevée du personnel.

Lire la suite

Les plans sociaux, c’est maintenant ?

Libération, 9 mai 2012 :

L’élection présidentielle est terminée. Doit-on dès lors s’attendre à un « troisième tour social », une vague de licenciements dans les grands groupes, notamment industriels ? C’était en tout cas l’inquiétude de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, relayé par François Hollande, entre les deux tours de l’élection. Trois jours après le second tour, qu’en est-il de cette « vague de plans sociaux », évoquée par le syndicaliste, qui devait survenir après l’élection ?

Aucun grand groupe n’a annoncé, depuis dimanche, des suppressions d’emploi massives. Mais plusieurs plans sociaux d’envergure sont en préparation, comme à Air France-KLM, Danone ou même Groupama. Demain, Carrefour réunit son « comité de groupe ». LA CFDT redoute un plan social qui pourrait entraîner la destruction de « 3.000 à 5.000 postes » sur 110.000, à raison de 20 postes dans chacun des 200 magasins en France, plus les sièges sociaux.

«Le pire se produira dans les semaines à venir » pronostique Mohamed Oussedik, secrétaire confédéral de la CGT sur les questions d’industrie. Pour le syndicaliste, des consignes de reports de plans sociaux pour cause de campagne électorale ont bien été données par le gouvernement même si « les directions démentent, évidemment ». Cela concerne, selon lui, surtout des entreprises détenues par l’État, ou dans lesquelles il a une participation.

Lire la suite