Archives de Tag: Kia

Grève générale en Corée du Sud

Le Figaro, 25 avril 2015 :

Des milliers de salariés et de fonctionnaires sud-coréens ont répondu vendredi à un appel à la grève de 24 heures lancé par les syndicats pour dénoncer les projets de réforme du droit du travail du gouvernement. La Confédération coréenne des syndicats (CCS) a déclaré que plus de 260.000 personnes avaient observé l’arrêt de travail, parmi lesquelles des enseignants, des ouvriers et des professionnels de santé.

Le ministère du Travail a dit lui que seules 34.000 personnes avaient cessé le travail à travers le pays et que la plupart d’entre elles étaient employées par le deuxième plus grand constructeur automobile, Kia Motors. « Ce gouvernement piétine le droit du travail », a accusé un dirigeant de la CCS Dan Byung-Ho lors d’un rassemblement à Séoul. Le gouvernement conservateur de la présidente Park Geun-Hye cherche à faire adopter un programme de réformes qui, dit-il, doit apporter de la flexibilité à un marché du travail trop rigide.

Lire la suite

Luttes des ouvriers de l’automobile en Corée du Sud

Caradisiac, 6 septembre 2014 :

On en est à présent à 100.000 salariés chauffés à blanc qui échafaudent des plans de grèves coordonnées. Une première au pays du matin calme qui pourrait se réveiller avec la gueule de bois. En cause, la relation très imbriquée du salaire mensuel et de la performance au quotidien. Un débat qui nous dit quelque chose par ici.

En tout cas, chez Hyundai, Kia et Samsung, soit Renault, l’ambiance est tendue. Le 14 août, 70 % des 47 000 syndiqués de Huyndai ont voté la grève, rejoint par les 30 000 syndiqués de Kia. Le 22 août, une grève de 4 heures a été organisée chez Hyundai et Kia. De leur côté, les ouvriers de Samsung Motors ont refusé le 29 août un plan de la direction qui les a bien déçus.

Hyundai Motor : 10e série de grèves partielles

Yonhap, 4 septembre 2013 :

Corée du Sud : Les travailleurs du syndicat du plus grand fabricant automobile Hyundai Motor Co. ont lancé leur 10e série de grèves partielles ce jeudi pour exiger une augmentation des salaires et d’autres bénéfices, a déclaré un responsable de la société.

La grève d’environ 46.000 travailleurs, la 10e depuis la mi-août, intervient alors que leurs leaders vont ouvrir un nouveau tour de négociations avec la direction plus tard ce jour. Le syndicat demande, parmi d’autres choses, une prime de 30% du bénéfice net de l’entreprise de l’année dernière, qui a atteint 9.000 milliards de wons (8 milliards de dollars).

Lire la suite

Hyundai Motor : 6e série de grèves partielles

Yonhap, 30 août 2013 :

Le syndicat de Hyundai Motor a lancé des grèves aujourd’hui, les sixièmes du genre depuis mardi dernier, dans un contexte de négociations entre la direction et le syndicat, a déclaré ce vendredi un responsable de Hyundai Motor.

Le patronat et le syndicat ont repris les négociations à 10h pour une augmentation des salaires et d’autres bénéfices, mais les deux côtés prévoient qu’il faudra du temps pour arriver à un accord. «Il y a eu quelques progrès lors des négociations d’hier mais il reste encore un long chemin à faire, et la société doit proposer un projet innovant en ce qui concerne les salaires», a demandé un responsable du syndicat.

Lire la suite

Corée du Sud : Grève partielle chez Kia Motors

Yonhap, 21 août 2013 :

A la suite de la grève partielle engagée chez le premier constructeur automobile du pays, Hyundai Motor, les syndiqués de sa filiale Kia Motors ont entamé ce matin une grève partielle de deux heures de 9h à 11h, en signe de contestation contre la rupture du dialogue social pour une hausse du salaire de base de 130.498 wons (environ 87 euros).

Manifestation des ouvriers de Hyundaï à l’usine d’Ulsan le 20 août

La direction de Kia Motors estime que la production de 1.500 véhicules sera effectivement touchée par cette grève partielle. Le syndicat de Kia projette tout de même un travail normal pour demain. Les deux syndicats du groupe Hyundai-Kia se réuniront ce vendredi afin de déterminer conjointement le niveau de la grève et le planning précis.

Lire la suite

Corée du Sud : les ouvriers de Hyundai entament une grève partielle

AFP, 20 août 2013 :

Les salariés du constructeur automobile sud-coréen Hyundai Motor ont entamé mardi une grève partielle qui pourrait se durcir s’ils n’obtiennent pas de meilleures conditions de travail et rémunérations.

Quelques 12.000 salariés ont stoppé la production pendant deux heures dans l’après-midi dans l’usine d’assemblage du groupe à Ulsan.

Les syndicats ont précisé que cet arrêt partiel serait réitéré mercredi avant la reprise des discussions avec la direction.

Lire la suite

Corée du Sud: les salariés de Hyundai votent la grève

Le Figaro, 14 août 2013 :

Les salariés du constructeur automobile sud-coréen Hyundai ont voté la grève revendiquant de meilleurs salaires et conditions de travail, juste un an après la fin du conflit le plus coûteux de l’histoire de l’entreprise.

Ignorant un appel de l’entreprise, les syndicats de Hyundai et de sa filiale Kia Motors ont décidé de faire grève, mouvement qui débutera après une période légale de médiation de 10 jours.

Lire la suite

Banques, automobile … la Corée du sud en grève

Les Echos, 13 juillet 2012 :

Les salariés sont en grève ce vendredi en Corée du Sud. Ceux de la banque le seront à la fin du mois. A l’appel de leurs syndicat, ils demandent des augmentations de salaires, une réduction du temps de travail et protestent contre la privatisation de la principale institution financière du pays.

Rien ne va plus au pays du matin calme … le pays connaît ce vendredi un mouvement de grève sans précédent qui a d’abord touché le secteur automobile et s’est désormais étendu au secteur bancaire. A l’origine de ce mouvement, les activités liées à la métallurgie. Les 130.000 ouvriers employés par 211 entreprises sud-coréennes de cette branche d’activité sont en effet appelés à se mettre en grève ce vendredi, à l’appel de l’Union des ouvriers métallurgistes coréens (KMWU) dont le mot d’ordre est l’amélioration des conditions de travail.

Mais le mouvement a ensuite été rejoint par le secteur bancaire dont les syndicats appellent aussi, pour la première fois depuis dix ans, à se mettre en grève le 30 juillet prochain. Si les revendications sont là aussi en partie salariales, le mouvement trouve aussi son origine dans le refus de voir le gouvernement céder Woori Finance Holding Co, la plus grande institution financière du pays. Selon le syndicat du secteur bancaire, 79 % des 93 000 salariés concernés ont voté en faveur de la grève.

Lire la suite

Hyundai et Kia en grève pour la première fois depuis trois ans

Les Echos, 13 juillet 2012 :

Les salariés de Hyundai et Kia seront en grève ce vendredi en Corée du Sud. A l’appel de leur syndicat, ils demandent des augmentations de salaires et une réduction du temps de travail. Le syndicat de la métallurgie appelle aussi à une grève nationale.

La crise du secteur automobile touche tous les pays, y compris celui du matin calme. Pour la première fois depuis trois ans en effet, les syndicats de Hyundai Motor Co. et Kia Motors Corp. ont décidé de lancer une grève ce vendredi. Les ouvriers syndiqués de ces deux constructeurs automobiles qui appartiennent au même groupe arrêteront de travailler pendant une durée de quatre heures dans après-midi, selon les représentants syndicaux. Il faut remonter à 2009 pour retrouver un conflit social du même type chez Hyundai et Kia.

Selon les représentants syndicaux de Hyundai, près de 71 % des 45.000 salariés du constructeur (soit 31.000 employés) ont voté mercredi en faveur de l’arrêt de travail. L’origine de ce mouvement est principalement liée à des revendications de hausse des salaires et de réduction du temps de travail.Une augmentation de 150.000 wons (environ 107 euros) du salaire de base ainsi qu’une amélioration des rotations de 12 heures sont demandées par les syndicats..

Lire la suite