Archives de Tag: Joué-les-Tours

Joué-les-Tours : Mouvement de grève chez le personnel de Debrou

La Nouvelle République, 4 mai 2016 :

Pour réclamer des créations de postes, une partie du personnel de Debrou s’est mise en grève hier. Le mouvement est reconduit pour aujourd’hui.

Hier en début d’après-midi, un rassemblement avait lieu devant les grilles de l’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) Debrou. Le personnel mobilisé à l’appel de Sud santé entendait faire entendre plusieurs revendications, dont la principale est la création de postes supplémentaires.

Lire la suite

Publicités

Eiffage : les salariés d’Orléans manifestent à Joué-lès-Tours

La Nouvelle République, 14 mai 2015 :

Des salariés de l’agence orléanaise d’Eiffage, en grève depuis lundi, sont venus hier matin manifester devant la direction régionale de l’entreprise de BTP, située dans la zone industrielle Gutenberg à Joué-lès-Tours (près du site Michelin).

A l’appel des syndicats CGT et CFDT, ils protestaient notamment contre le gel des salaires imposé par la direction. Ils réclament en outre une réévaluation de leurs frais de déplacement et de repas.

Lire la suite

Grève bien suivie chez Hutchinson à Joué-lès-Tours

La Nouvelle République, 31 janvier 2014 :

Le site industriel Hutchinson de Joué-lès-Tours a fonctionné au ralenti, hier, en raison d’une grève décidée dans le cadre des négociations salariales. « La direction nous a proposé 0 % d’augmentation individuelle pour les salaires inférieurs à 2.500 € bruts et une prime de 120 €, explique Ildefonso Benitez, délégué syndical FO, participant aux négociations. Quand nous avons expliqué ça aux salariés, lundi, ils ont spontanément choisi la grève parmi les solutions qu’on leur proposait. » Un mouvement d’humeur en réaction à ce qui passe pour une provocation. « Aucune augmentation alors que l’entreprise fait des bénéfices ! En vingt-sept ans je n’ai jamais vu ça », souligne un salarié. Le mouvement est mené en intersyndicale par FO, la CGT et la CFDT.

Fabricant de transmissions en caoutchouc pour l’automobile, le site de Joué-lès-Tours tourne bien, avec 600 salariés et des intérimaires. On y fait rarement grève. « En 2013, l’entreprise a fait 330 millions d’euros de bénéfices, souligne un syndicaliste. C’est un record depuis 2009 ! » Mobilisé, le personnel était dehors, près de la sortie de l’usine. Celle-ci n’est pas bloquée et les camions circulaient. Le site fonctionne en 3 x 8 et l’équipe de nuit devait aussi suivre le mouvement. « Les employés des bureaux et des cadres nous suivent aussi, il n’y a pas que la production », constatait hier matin un gréviste.

Lire la suite

Michelin : 350 manifestants dans les rues de Tours

La Nouvelle République, 24 octobre 2013 :

L’intersyndicale se rassemblement ce jeudi 24 octobre, place de la Liberté à Tours. Une délégation des salariés Michelin doit être reçue par le préfet, dans l’après-midi.

Place de la Liberté, 10 h 15. Ils sont 150, rassemblés place de la Liberté. Ce jeudi, les Michelin veulent être visibles, montrer à tous leur combat. Ils veulent rejoindre la place Jean-Jaurès et l’occuper une grande partie de la journée avant qu’une délégation ne soit reçue, vers 17 h, par le préfet.

Lire la suite

Blocus de l’usine Michelin de Joué-les-Tours

France Bleue, 10 octobre 2013 :

Les camions restent à l’extérieur du site jocondin, interdits d’entrer et de sortir par une partie des salariés. Des pneus brûlent à l’entrée, preuve du bras de fer que veulent engager les délégués syndicaux.

Une partie des salariés empêchent les camions de livraison de pénétrer à l’intérieur et de sortir. Selon les syndicats CGT et Sud, plus d’une cinquantaine de camions sont ainsi stationnés à travers l’agglomération tourangelle, en attendant la fin du blocus. Ce que demandent les grévistes, c’est un geste de la direction de Michelin sur les retenues de salaire suite aux jours de grève.

Lire la suite

Joué-les-Tours : Appel à la grève chez Michelin

La Nouvelle République, 5 octobre 2013 :

Une nouvelle journée d’action se prépare pour les salariés de Joué-lès-Tours. Mardi 8 octobre, l’intersyndicale lance un appel à la grève avec manifestation. Vers 8 h 30, le cortège prendra la direction du centre-ville et rejoindra l’espace Clos-Neuf où se tiendront un comité central extraordinaire et une réunion de négociation sur le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

Dans un communiqué, l’intersyndicale conteste toujours la fermeture du site : « Au vu des résultats financiers – 1,153 milliard de résultat opérationnel au premier semestre 2013 – Michelin n’aurait jamais dû fermer l’activité poids lourds à Joué. » Autre sujet de discorde, les moyens accordés pour le PSE : pour l’intersyndicale, il faudrait 110 M€ sur la table. « Aujourd’hui, la direction propose 86 millions. »

Lire la suite

Tours: des salariés de Michelin manifestent à vélo au départ du Tour de France

France 3 Centre, 12 juillet 2013 :

Des salariés de l’usine Michelin de Joué-lès-Tours ont enfourché leur vélo au départ de l’étape du Tour de France à Tours pour  » dénoncer la suppression de 730 postes dans une usine qui est rentable « .

Selon Claude Guillon, délégué syndical CGT du site,  » il s’agit d’une action « bon enfant » qui ne vise pas à bloquer la course, mais simplement à rappeler que 730 postes vont être supprimés par Michelin en Indre-et-Loire.  » Le tour, c’est sacré « , a ajouté le syndicaliste.

Lire la suite