Archives de Tag: Johannesburg

Cinq continents, une classe ouvrière

Quelques vidéos de protestations ouvrières aux quatre coins du monde pendant la semaine du 22 au 27 février 2016. Malgré des contextes et des climats différents, une même aspiration à vivre mieux face à l’exploitation capitaliste.

Afrique du Sud :

Manifestation des travailleurs de l’agglomération de Buffalo City à East London le 24 février pour des hausses de salaires.

Grève « sauvage » et manifestation des travailleurs de la voirie à Johannesburg le 24 février pour le paiement de leur prime.

Lire la suite

Publicités

Quatrième série de photos de manifestations du 1er Mai 2015

Quatrième série de photos de manifestations du 1er Mai 2015, journée internationale de lutte des travailleuses et des travailleurs (voir la première série de photos, la deuxième série et la troisième série de photos ; première et deuxième série de vidéos) :

Abuja (Nigeria) :

1maiabuja-nigeria

– Ankara (Turquie) :

1maiankara8 Lire la suite

Colère contre la misère à Johannesbourg

Ici Lomé, 28 avril 2014 :

Un ministre sud-africain a été attaqué à coups de pierres par des habitants d’un bidonville à Johannesbourg dimanche lors d’une campagne pour le Congrès national africain (ANC).

L’attaque s’est produite lors que le ministre des Sports et des Loisirs, Fikile Mbalula était en tournée de campagne porte-à-porte, a indiqué la police.

Lire la suite

Manifestations ouvrières contre le chômage en Afrique du Sud

Slate Afrique, 20 mars 2014 :

Le puissant syndicat des métallurgistes sud-africain Numsa, en rupture de ban avec l’ANC au pouvoir en Afrique du Sud, a organisé mercredi une journée d’action pour protester contre la politique du gouvernement, qui selon lui fait le jeu des patrons au détriment des pauvres.

En marge d’une journée de grève, les 340.000 membres de Numsa et leurs alliés étaient invités à manifester dans les principales villes du pays. Ils étaient quelques milliers à Johannesburg, selon des journalistes de l’AFP.

Lire la suite

Vague de grèves en Afrique du Sud

France 24, 26 août 2013 :

Des milliers d’ouvriers sud-africains du secteur automobile, du BTP et de l’aéronautique ont cessé le travail lundi pour obtenir une augmentation de salaires. Le gouvernement, qui craint une flambée de violences, appelle les grévistes au calme.

L’Afrique du Sud va connaître une semaine sociale chargée. Après l’échec des négociations sur la hausse des salaires, des dizaines de milliers d’employés sud-africains du bâtiment, de l’automobile et de la mine se sont mis en grève lundi 26 août. Devant l’ampleur du mécontentement, le gouvernement sud-africain a appelé les travailleurs à rester calmes et à éviter toute violence.

Lire la suite

Afrique du Sud : le bras de fer continue autour des salaires dans les mines

Johannesburg (AFP) :

Les syndicats de mineurs sud-africains ont rejeté mardi une nouvelle offre d’augmentation salariale de 5,5% de la part de l’industrie aurifère, menaçant de nouveau de grèves ce secteur crucial de l’économie sud-africaine.

La mine Anglo American Platinum de Rustenburg, au nord-ouest de Johannesburg, le 16 janvier 2013

La mine Anglo American Platinum de Rustenburg, au nord-ouest de Johannesburg, le 16 janvier 2013

Le puissant syndicat NUM, qui représente 64% des mineurs aurifères, et l’organisation plus modeste Solidarity ont jugé que cette nouvelle proposition était inacceptable.

« Nous estimons qu’ils se ridiculisent », a déclaré à l’AFP Lesiba Seshoka, porte-parole.

Le NUM demande une revalorisation de 60%, tandis que son rival l’AMCU exige +150%.

Lire la suite

Afrique du Sud : nouvelles violences à la mine de Marikana

JOHANNESBURG, 30 juillet 2013 (AFP)De nouvelles violences ont endeuillé ce week-end les abords de la mine de platine de Marikana, au nord de l’Afrique du Sud, où des luttes syndicales n’ont pas cessé depuis la sanglante grève de 2012, a indiqué la police mardi.

mineurs_et_policier

Un homme de 49 ans a été abattu par des inconnus dimanche soir, selon le colonel Sabata Mokgwabone, porte-parole de la police provinciale.

« Il semble que la victime se rendait au travail quand des inconnus se sont approchés et lui ont tiré dessus avec une arme à feu sur le corps et le cou. (…) L’enquête préliminaire a montré que quatre coups de feu ont été tirés et que la victime est un employé de Lonmin », le groupe britannique qui exploite la mine de Marikana, a-t-il expliqué à l’agence Sapa.   Lire la suite