Archives de Tag: Ivry-sur-Seine

Grève reconduite à l’usine de traitement des déchets d’Ivry-sur-Seine

Le Point, 10 juin 2016 :

Les personnels et agents de la Ville de Paris qui bloquent l’usine de traitement des déchets d’Ivry-sur-Seine/Paris 13, plus important centre de traitement de la région et de France, ont décidé jeudi de reconduire leur grève jusqu’à mardi, journée de manifestation nationale contre la loi El Khomri, a annoncé la CGT services publics.

« Réunie à l’usine d’Ivry, occupée, l’assemblée générale des grévistes, éboueurs, égoutiers, personnels des garages de la Ville de Paris, a décidé à l’unanimité la poursuite du mouvement de grève jusqu’au 14 juin », a précisé à l’AFP Baptiste Talbot, représentant du syndicat.

Lire la suite

Nouveau blocage des principaux sites de traitement des déchets en IDF et à Fos-sur-Mer

La Montagne, 8 juin 2016 :

Deux des principaux sites de traitement des déchets de la région parisienne étaient à nouveau bloqués mercredi, de même que l’incinérateur de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) qui traite les ordures ménagères de Marseille, et la collecte des déchets très perturbée à Paris à deux jours de l’Euro, a-t-on appris de sources concordantes.

Au site de traitement d’Ivry-sur-Seine/Paris 13, première usine d’Ile-de-France de traitement des déchets et ordures ménagères, bloquée depuis 10 jours par des éboueurs et agents de la Ville de Paris en grève contre la loi travail, s’ajoute celui de Romainville (Seine-Saint-Denis).

Lire la suite

Les éboueurs dans la lutte

Le Parisien, 8 juin 2016 :

Les poubelles s’amoncellent dans Paris et en périphérie. Après un week-end de trêve, pour évacuer les déchets que les crues risquaient d’emporter, les blocages ont repris devant le grand centre de traitement d’Ivry (Val-de-Marne), première usine francilienne de traitement des ordures ménagères.

En outre, à l’appel de la CGT- services publics, mardi, trois des six garages de camions bennes de la ville de Paris ont été bloqués par des chauffeurs grévistes. La collecte est très perturbée dans les IIe, Ve, VIe, VIIIe, IXe, XIIe, XIVe, XVIe, XVIIe et XXe arrondissements. A Montreuil, Bagnolet, Bobigny, Bondy, les communes d’Est Ensemble, les conteneurs débordants s’alignent depuis lundi sur les trottoirs. Dans le Val-de-Marne, ce sont les éboueurs de Sita (groupe Suez) qui sont en grève depuis lundi. Il n’y aura aucune collecte à Alfortville, Créteil et Limeil-Brévannes, et il est demandé aux habitants de rentrer leurs conteneurs pour éviter les accumulations sur les trottoirs.

Lire la suite

Blocage de centres de traitement des déchets en Ile-de-France et du ramassage d’ordures à Saint-Etienne

Paris Normandie, 31 mai 2016 :

Le centre de traitement de déchets d’Ivry-sur-Seine/Paris 13, le plus important d’Ile-de-France, était toujours bloqué mardi 31 mai dans le Val-de-Marne, tandis que celui de Romainville (Seine-saint-Denis), fermé depuis le début de la matinée, a été évacué par les forces de l’ordre, a-t-on appris de sources syndicales.

«Les forces de l’ordre sont arrivées en nombre dans l’après-midi à Romainville et ont délogé sans heurts, et sur réquisition pour occupation de la voie publique, les 25 agents qui bloquaient le site» pour protester contre la loi travail, a précisé à l’AFP Serge Robineau de la CGT fonction publique territoriale (FPT).

Lire la suite

Centre de traitement de déchets d’Ivry: « C’est maintenant qu’il faut monter d’un cran »

BFM TV, 31 mai 2016 :

La principale usine d’incinération de déchets d’Ile-de-France, située à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), est bloquée par des syndicalistes demandant le retrait du projet de loi Travail. Ceux-ci se disent « déterminés » et appellent à « multiplier ce type d’opérations au niveau national ».

Après la pénurie d’essence, le blocage des raffineries, bientôt les ordures dans les rues. Des grévistes de la CGT bloquent depuis la matin la principale usine d’incinération des déchets d’Ile-de-France, situé à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Une cinquantaine de militants grévistes, éboueurs et égoutiers, bloquent l’accès au site qui traite 700.000 tonnes de déchets par an, provenant de plusieurs communes de la région parisienne et de douze arrondissements de la capitale.

Lire la suite

Paris : les éboueurs en colère bloquent les usines de déchets

Le Parisien, 5 octobre 2015 :

Ce lundi matin, les poubelles pleines sont restées sur les trottoirs dans la moitié des arrondissements parisiens*. En cause : une grève des éboueurs de la Ville de Paris à laquelle se sont joints les égoutiers, les balayeurs, les fossoyeurs ou encore les conducteurs de bennes, à l’appel de la CGT.

eb

Un mouvement spectaculaire puisque 400 grévistes ont bloqué simultanément quatre usines de traitement des déchets du Syctom à porte d’Ivry (XIIIe), Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), Saint-Ouen et Romainville (Seine-Saint-Denis).

Lire la suite

La mobilisation sur les RTT commence dans les hôpitaux AP-HP du Val-de-Marne

94 Citoyens, 12 mai 2015 :

Alors que près de 15 000 agents travaillent dans des hôpitaux de l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris), la renégociation de l’organisation horaire des agents et de leurs jours de RTT est suivie de comme du lait sur le feu par les syndicats et les personnels sur le terrain.

Pour rappel du contexte, le directeur de l’AP-HP, Martin Hirsch, souhaite réformer le protocole d’organisation du temps de travail qui date de 2002, faisant valoir à la fois une évolution du fonctionnement des hôpitaux.

Lire la suite

Ivry : les manifestants de l’hôpital Charles-Foix bloquent l’avenue

Le Parisien, 26 novembre 2013 :

C’est au beau milieu de la très passante avenue de la République, à Ivry, que l’assemblée générale des personnels de l’hôpital de gériatrie Charles-Foix (AP-HP) s’est finalement tenue. Cet après-midi, plus de 100 personnes ont ainsi bloqué la circulation pendant une quinzaine de minutes, le temps de valider le mouvement de grève qui débutera jeudi dans l’ensemble de l’établissement pour dénoncer «les mauvaises conditions de travail».

Cet appel lancé par le syndicat CGT fait suite à la grève, lancée le 20 novembre, dans le service de la Triade spécialisé en cardiologie et neurologie (soins aigus et soins de suite) auprès du patient âgé. «Nous sommes au bout du bout. Plus moyens de soigner», tranche Jacky Maillet de la CGT, qui dénonce pêle-mêle des personnels épuisés, un manque de matériels, un sous-effectif chronique. «Nous avons été regroupés avec la Pitié-Salpêtrière (Paris XIII e), or tous les moyens partent là-bas», s’insurge une aide-soignante qui, comme les autres manifestants, réclame du personnel supplémentaire. Ces derniers ont d’ailleurs été rejoints par le maire de la ville, Pierre Gosnat (PC), qui leur a assuré de son soutien. Des négociations avec la direction sont prévues demain.

Chapitre : les salariés fortement mobilisés

Actua Littré, 5 avril 2011 :

En vue de la vente prochaine de DirectGroup France, dont dépend Chapitre, par son propriétaire, le groupe allemand Bertelsmann, au fonds de pension américain Najafi Companies, la société est en pleine restructuration. Mais les salariés, soutenus par une intersyndicale CGT-CFDT-CFTC, ne baissent pas les bras et samedi 2 avril, la mobilisation battait son plein, aux quatre coins de la France.

Avec la fermeture annoncée de trois points de vente (Ivry-sur-Seine, Saint-Nazaire et Montélimar) durant l’année 2011, notent nos confrères de LivreHebdo, les salariés étaient appelés à stopper le travail durant deux heures samedi dernier. Et, dans les 59 points de vente que compte la France, on peut dire que le mouvement a été très fortement suivi.

Lire la suite