Archives de Tag: islamisme politique

Vendredi 26 juin 2015, une journée meurtrière !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Ce vendredi 26 juin restera marqué dans nos mémoires comme une journée où des intégristes religieux auront assassinés des dizaines de personnes.

Cette folie meurtrière a opéré ce 26 juin dans plusieurs pays.

En Syrie, à Kobanê, place forte de la résistance contre Daesh depuis près d’un an, 42 personnes dont des enfants, ont été massacrées par des gangs fanatiques religieux. Au Koweït, Daesh toujours, a fait au moins 25 morts dans un attentat à la bombe dans une mosquée chiite. En Tunisie, un attentat a fait 37 morts et 36 blessés à Sousse. En France dans une usine classée Seveso d’Isère, une mise en scène macabre a couté la vie à une personne et un attentat meurtrier a pu être déjoué de justesse.

Lire la suite

Publicités

Lettre du PCOI au comité de rédaction de Charlie Hebdo

Lettre adressée au comité de rédaction de Charlie Hebdo au nom du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran.

A Gerard Biard, éditeur en chef, et à l’équipe de Charlie Hebdo

Nous vous écrivons pour vous exprimer nos plus sincères condoléances suite à l’attaque lâchement orchestrée contre vos bureaux de Charlie Hebdo et aux meurtres de vos collègues en résultant. Nous condamnons vigoureusement cet acte barbare.

Lire la suite

Bangladesh : Enseignants et étudiants contre le terrorisme religieux

AFP, 16 novembre 2014 :

Des militants islamistes présumés ont tué à coups de machette un professeur de sociologie d’une université du Bangladesh qui s’était prononcé contre le port du voile intégral par ses étudiantes, a annoncé la police dimanche.

Deux personnes ont été arrêtées par la police après l’attaque dont a été victime samedi Shafiul Islam, 51 ans, près de l’université de Rajshahi où il enseignait la sociologie, a ajouté la police.

Lire la suite

PasEnMonNom – #NotInMyName : des musulmans se mobilisent contre l’Etat islamique

Pas en mon nom – #notinmyname

La fondation britannique «Active Change» a lancé sur les réseaux sociaux la campagne #NotInMyName (#PasEnMonNom). Celle-ci met en scène des citoyens musulmans qui refusent que l'Etat islamique en Irak et en Syrie parlent en leur nom.  | Capture d'écran

La fondation britannique «Active Change» a lancé sur les réseaux sociaux la campagne #NotInMyName (#PasEnMonNom). Celle-ci met en scène des citoyens musulmans qui refusent que l’Etat islamique en Irak et en Syrie parlent en leur nom. | Capture d’écran

leparisien.fr, 23.09.2014

«Pas en mon nom». Grâce à ces quatre mots («Not in my name», en anglais), les musulmans britanniques tentent de se mobiliser contre l’Etat islamique en Irak et en Syrie. Une campagne a été lancée sur les réseaux sociaux par la fondation Active Change, suite à l’assassinat de David Haines, le 14 septembre dernier avec un message : «Ne tuez pas d’innocent en mon nom».

Depuis, plus de 80 000 tweets avec le mot-clé #NotInMyName ont été publiés et la vidéo a été vue plus de 73 000 fois.

Lire la suite

Tunisie : Menaces des réactionnaires contre Amina

Kapitalis, 19 mars 2013 :

Adel Almi, président d’Al-Jamia al-Wassatia Li-Tawia Wal-Islah (Association centriste de sensibilisation et de réforme), a appelé à donner 80 à 100 coups de fouet à Amina, la jeune fille qui a posé nue sur les réseaux sociaux. Voire à la lapider jusqu’à ce que mort s’en suive.

Selon ce prédicateur salafiste wahhabite, cité par »AssabahNews » la jeune dame doit être punie, selon la charia, avec 80 à 100 coups de fouet, mais pour la gravité de l’acte qu’elle a commis, elle mérite d’être lapidée jusqu’à la mort.

Adel Almi ajoute que «la jeune fille, par son acte, pourrait porter malheur au en y provoquant des épidémies et des catastrophes» (sic !). Pire encore : «Son acte pourrait être contagieux et donner des idées à d’autres femmes. Il faut donc l’isoler. Je lui souhaite en tout cas la guérison», a dit Adel Almi.

Lire la suite

Bangladesh : Ahmed Rajib assassiné, la lutte continueBangladesh

Article de Maryam Namazie, membre du bureau politique Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) :

Le blogueur athée Ahmed Rajib, âgé de 35 ans, connu sous son pseudo Thaba Baba, a eu la tête tranchée avec une machette un jour après avoir participé à des manifestations anti-islamistes au Bangladesh.

C’est la réponse islamiste habituelle à une opposition : l’assassinat, la décapitation et la barbarie pure.

Mais rien – pas même l’assassinat brutal de ceux qu’on aime – ne peut intimider la détermination toujours croissante.

Lire la suite

Tunisie: un opposant assassiné

AFP, 6 février 2013 :

Journée de deuil pour la Tunisie : Un des principaux dirigeants du parti de l’opposition laïque, Chokri Belaïd, a été assassiné par balles ce matin (et non hier comme le dit l’article). « Mon frère a été assassiné, je suis plus que désespéré et déprimé », a expliqué son frère Abdelmajid Belaïd, à l’AFP. Selon l’épouse de l’opposant, s’exprimant à la radio Mosaïque, il a été touché par deux balles alors qu’il sortait de chez lui.

Son frère a immédiatement accusé le parti islamiste Ennahda, qui dirige le gouvernement tunisien, d’être responsable du meurtre.

« J’emmerde tout le mouvement Ennahda et j’accuse (son chef) Rached Ghannouchi d’avoir fait assassiner mon frère », a-t-il déclaré, sans plus d’explication.

Lire la suite