Archives de Tag: intermittents

Communiqué suite à l’audience correctionnelle de « Jean-Patrick Gille »

Coordination des Intermittents et Précaires d’Ile de France, 20 septembre 2014 :

« Jean-Patrick Gille » a été remis en liberté sous contrôle judiciaire, avec multiples obligations et interdictions. Suite à la comparution immédiate au TGI le samedi 20 Septembre 2014, le juge lui a accordé un report d’audience au 31 Octobre.

Le juge a entendu la question politique de la lutte, cependant le militant a été obligé de renier ce pseudonyme pour éviter la détention carcérale provisoire d’ici au procès.

Lire la suite

Salariés, militants, syndicalistes: pas voyous !

Communiqué de l’Union Syndicale de l’Intérim CGT, 20 septembre 2014 :

L’Union Syndicale de l’Intérim CGT condamne vivement l’arrestation d’un des participants à l’action syndicale et militante menée ce 18 septembre sur le chantier de l’hôtel LUTETIA boulevard Raspail à Paris.

Intermittent du spectacle, il a été arrêté lors de l’évacuation du chantier par les participants à 18H30, sous des motifs fallacieux.

Transféré au commissariat du 6ème puis déféré au dépôt, il passe en comparution immédiate devant le tribunal aujourd’hui, au Palais de Justice de Paris.

Lire la suite

Le Lutetia pris d’assaut par les intermittents

Le Figaro, 18 septembre 2014 :

L’illustre palace du 45, boulevard Raspail à Paris, est occupé par une quarantaine de manifestants depuis 7 heures ce matin. Après l’été chamboulé des festivals, la colère gronde à nouveau chez les artisans du spectacle.

Depuis 7h ce matin, une quarantaine d’intermittents occupent le Lutetia, à Paris. Alors que les concertations de la mission Valls reprennent, le célèbre palace est pris s’assaut au 45, bouvelard Raspail, dans le cinquième arrondissement. Une immense banderole sur la façade annonce: «De l’argent il y en a, construisons de nouveaux droits».

Lire la suite

Intermittents du spectacle: journée de grève le 1er octobre


Après avoir perturbé les festivals d’été, la CGT Spectacle a appelé à une nouvelle journée « d’action, de grève et de manifestations » le 1er octobre, lors d’une assemblée générale de rentrée en présence d’une centaine d’intermittents et précaires. L’objectif est clair : protester contre « une autre réforme de l’assurance chômage ». En juillet et en août, plusieurs spectacles avaient été annulés dans les grands festivals, notamment le Festival d’Avignon. Il s’agit de trouver « les formes de mobilisations les plus majoritaires dans un contexte qui n’est pas simple », a souligné Denis Gravouil, secrétaire général de la CGT Spectacle. « La grève, qui est notre meilleure arme, n’est pas évidente pour tout le monde ».

Les intermittents se sont montrées divisés cet été sur l’opportunité de faire grève pendant les festivals, qui pour beaucoup constituent un gagne pain indispensable et le moment de visibilité dont ils ont besoin pour vendre les spectacles.La mobilisation a atteint son pic au festival d’Avignon, avec 3 journées de grève des intermittents et 12 représentations annulées.
Lire la suite

Aurillac : Intermittents, salariés, précaires, dans la rue contre la convention d’assurance chômage

CGT, 27 août 2014 :

A l’appel, notamment de l’union départementale CGT du Cantal, plusieurs milliers de personnes, intermittents du spectacle, salariés de l’interprofessionnel, privés d’emploi ont manifesté contre la nouvelle convention de l’assurance-chômage vendredi 22 août à Aurillac dans le cadre de la 29e édition du Festival international de théâtre de rue.

Le cortège réunissait « des intermittents du spectacle mais aussi des salariés d’Aurillac et des gens du public » se félicite le secrétaire général de l’Union départementale CGT du Cantal, Thierry Bonhoure, qui indique que cette mobilisation avait été préparée par la distribution de 12000 tracts dans la ville ainsi que par l’organisation la veille de ce festival le mardi 19 août d’une assemblée générale unitaire (travailleurs et privés d’emploi d’Aurillac, intérimaires et intermittents).

Lire la suite

Dans les rues d’Aurillac, scènes de lutte contre la convention Unedic

A Aurillac, l’appel à la manifestation contre l’accord sur l’assurance-chômage du 22 mars dans le cadre de la 29e édition du Festival international de théâtre de rue a rassemblé près de 2 000 personnes, selon la préfecture, entre 3 000 et 5 000 selon la CGT, vendredi après-midi dans les rues de la ville.

Un artiste lors de l'édition 2013 du Festival de théâtre de rue d'Aurillac. | AFP/JEFF PACHOUD

Un artiste lors de l’édition 2013 du Festival de théâtre de rue d’Aurillac. | AFP/JEFF PACHOUD

La manifestation, programmée par la CGT Cantal en amont du festival, avait été annoncée par 12 000 tracts distribués au public, demandant l’abrogation de l’ensemble de la nouvelle convention Unedic, sans se limiter aux annexes 8 et 10 des intermittents du spectacle. Thierry Bonhoure, secrétaire général de l’Union départementale CGT du Cantal, insistait vendredi : « Ce n’est pas une manifestation des intermittents, mais un appel à tous les salariés pour lutter contre la précarité des chômeurs. » Lire la suite

Aurillac : Intermittents en grève et manif interpro

Le Parisien, 22 août 2014 :

Des intermittents du spectacle, participant au Festival international de théâtre de rue d’Aurillac, ont voté la grève pour vendredi, date à laquelle une manifestation «interprofessionnelle» dans les rues de la ville est également prévue.

Réunis en assemblée générale jeudi matin, une soixantaine d’intermittents, travaillant pour une dizaine de compagnies présentes à Aurillac, ont voté la grève.Celle-ci a pour objectif déclaré de «demander l’abrogation de la nouvelle convention d’assurance chômage entrée en vigueur début juillet», ainsi que l’a expliqué le secrétaire général de l’Union départementale CGT du Cantal, Thierry Bonhoure.

Lire la suite

Avignon, le festival des cheminots

CGT, NVO, 17 aout 2014

À quinze minutes de marche du centre-ville d’Avignon, le centre culturel du CE 
des cheminots PACA possède en son sein un théâtre. Là, dans une ambiance 
de guinguette joyeuse, des spectacles engagés et de qualité sont proposés 
au public.

ce-paca_avignon

Ainsi des militants syndicaux se transforment en programmateurs professionnels. Ils permettent aux artistes de dévoiler leurs talents dans d’excellentes conditions et font vivre une éducation populaire nécessaire.

Lire la suite

La lutte des intermittents s’invite au Festival’Hyères

Var Matin, 5 août 2014 :

Discrets depuis le début de l’été, les intermittents varois en colère ont choisi de s’adresser au public ce soir, avant le concert de reggae à l’hippodrome d’Hyères.

Quel est le point commun entre le concert de Stromae au Gaou le 22 juillet dernier et celui des Gladiators, ce mardi soir, à l’hippodrome de Hyères ? Outre que ces artistes ont (ou vont) enflammé (er) le public du département, ce sont deux des rendez-vous musicaux qui ont été choisis par les intermittents du spectacle varois – avec l’accord des organisateurs – pour faire entendre leur voix. Et leur colère.

Lire la suite

Chalon dans la rue en grève, plus de 2000 manifestants

CIP-CIF, 24 juillet 2014 :

Aujourd’hui, jeudi 24 juillet 2014, nous, travailleurs du festival de Chalon dans la rue, artistes, techniciens, bénévoles, précaires avons décidé de répondre à l’appel national à la grève.

Cette mobilisation se déroule alors que se réunissent les signataires et non signataires de l’accord du 22 mars agréé par le gouvernement le 26 juin. Nous envoyons un message à tous ceux qui sont autour de la table ronde à laquelle se sont joints la CIP, Recours Radiation et l’Ufisc. Nous envoyons un message pour affirmer que nous sommes attentifs, mobilisés, et que nous ne cesserons pas la lutte tant que ce protocole injuste, néfaste et imposé par le MEDEF ne sera pas abrogé.

Lire la suite