Archives de Tag: Ingrandes-sur-Vienne

Grève pour l’embauche des précaires à la fonderie alu

La Nouvelle République, 9 septembre 2016 :

Une partie des salariés de la fonderie alu étaient en grève hier. Ils réclament l’embauche des intérimaires présents dans l’entreprise.

fonderiealu

En dehors du cadre des négociations salariales annuelles, c’est le premier mouvement social d’importance à la fonderie alu depuis que Saint-Jean-Industrie a racheté l’entreprise ingrandaise à Montupet en 2012. Hier, à l’appel du syndicat CGT (*), syndicat majoritaire de la fonderie, une partie des salariés ont fait grève pour obtenir l’embauche des intérimaires présents dans l’entreprise, qui fabrique des pièces pour l’industrie automobile. Avant l’été, cette revendication avait déjà fait l’objet d’une pétition. Une initiative suivie par des débrayages fin juillet.

Lire la suite

Publicités

Grève à la Fonderie alu le 8 septembre

La Nouvelle République, 31 août 2016 :

La CGT de la Fonderie Saint-Jean Industries, spécialisée dans la fabrication de culasses (effectif : 435 salariés dont 15 GLE et 90 intérimaires), a décidé d’une « journée d’action et de grève de 24 h le jeudi 8 septembre » à la Fonderie alu d’Ingrandes-sur-Vienne « pour l’emploi et contre la précarité ».

fonderie

Ce préavis de grève fait suite « aux débrayages massifs, fin juillet, des travailleurs pour demander l’embauche des intérimaires en CDI et de personnels supplémentaires qui manquent dans tous les ateliers et services ».

Lire la suite

Les salariés de Fonderie Poitou Alu manifestent à Poitiers

Charente Libre, 22 septembre 2011 :

Environ 400 personnes (250 à 300 selon la police), majoritairement des salariés grévistes de Fonderie Poitou Alu d’Ingrandes (Vienne), sous la menace d’un plan de réduction des salaires, ont manifesté ce jeudi matin à Poitiers, selon un correspondant de l’AFP.

Après une opération escargot sur la RN10 depuis Chasseneuil-du-Poitou, les salariés de la fonderie, rejoints par une centaine de fonctionnaires territoriaux et de salariés d’entreprises locales (Thalès à Châtellerault, Buroform à Valdivienne), ont rejoint la préfecture, puis la place Leclerc dans le centre-ville, où ils ont installé un barbecue.

Lire la suite

Troisième semaine de grève à la Fonderie du Poitou Aluminium

L’Usine Nouvelle, 21 septembre 2011 :

Les grévistes entament leur troisième semaine de conflit à la Fonderie Alu (groupe Montupet), à Ingrandes-sur-Vienne (Vienne).

La réunion du CE qui s’est tenue hier, mardi 20 septembre, a débouché sur un constat d’échec et a figé les positions. « Nous demandons un retrait du plan de réduction des salaires. La direction refuse toujours. Si les choses ne bougent pas, nous n’irons plus à aucune réunion du CE », explique-t-on du côté du comité d’entreprise.

Lire la suite

Colère des ouvriers de la Fonderie du Poitou Aluminium

Le Monde, 15 septembre 2011 :

Ils sont en grève illimitée depuis le 2 septembre pour défendre leurs salaires. Et sont bien décidés à se faire entendre. Les salariés de la Fonderie du Poitou Aluminium (FDPA), située à Ingrandes-sur-Vienne (Vienne), sont venus manifester à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), jeudi 15 septembre au matin, devant le siège du propriétaire de leur usine, le groupe français Montupet, avant de se rendre devant les grilles de Renault, leur principal client.

Ces salariés entendent protester contre « le plan de compétitivité » présenté fin juillet par la direction de leur entreprise. Celui-ci prévoit une baisse de salaire de 13 % pour les ouvriers, à laquelle s’ajoute un passage aux 35 heures, contre 38,5 aujourd’hui.

Au total, pour les syndicats, cela équivaut à une baisse des salaires de 23 %. Quant aux cadres, qui bénéficiaient d’un accord sur les 35 heures, ils voient celui-ci remis en cause avec la perte de quatorze jours de RTT, le gel des salaires pendant trois ans et, pour 50 d’entre eux, un « plan de mobilité » dans les autres sites du groupe (France, Bulgarie, Irlande, Espagne, Mexique). Soit, selon les syndicats, une baisse de 15 % des salaires.

Lire la suite