Archives de Tag: Indre

Indre-et-Loire. Plateforme courrier : appel à la grève

Les syndicats Sud PTT d’Indre-et-Loire et de l’Indre appellent le personnel de la plateforme industrielle du courrier (PIC) de Sorigny à faire grève jeudi 12 décembre.

serge

« Cet appelexplique le syndicat, est motivé par des revendications nationales relayées par les sept organisations syndicales postales. Les revendications concernent l’amélioration des conditions de travail, l’arrêt des restructurations, l’arrêt des fermetures de centres de tri, l’arrêt des suppressions d’emplois et l’ouverture de négociations nationales sur l’avenir du réseau d’acheminement. »  Lire la suite

Indre : Travailleurs sociaux du Conseil Général en colère

La République du Centre, 21 mai 2013 :

Soutenus par les syndicats CGT, FSU et CFDT, les travailleurs sociaux dénoncent « le manque de moyens humains et matériels pour aider toutes personnes qui a besoin du service social ».

Cure-d-austerite-coffre-vide2

Ils réclament ainsi des postes supplémentaires, une augmentation du nombre de véhicules de service, une simplification des procédures de travail et une augmentation de leur régime indemnitaire qui est actuellement, selon eux, « l’un des plus bas de France ». Ils se rassembleront jeudi 23 mai, à 10 h, à Châteauroux, place de la Victoire-et-des-Alliés.

Indre : Deux Journées de mobilisation pour les écoles.

La CGT Educ’action 36 appelle à deux journées de mobilisation pour lutter contre la baisse des moyens dans les établissements scolaires de l’Indre :

Samedi 21 avril 2012 à 10 h 30 place de la République à Châteauroux et Mardi 1er mai 2012. 

Vivarte : Du débrayage à la grève

La Nouvelle République, 18 janvier 2012 :

Issoudun (Indre) : Le mouvement se durcit chez Vivarte. Au deuxième jour de débrayage, l’équipe de l’après-midi s’est prononcée, hier, en faveur d’une grève totale à une large majorité. Un vote qui devait être proposé aux équipes du soir et du matin, à leur prise de service.

Finis, donc, les débrayages de 55 minutes. Place au piquet de grève. Dès 16 h, les grévistes ont commencé à regrouper des palettes devant l’entrée principale de la Compagnie européenne de la chaussure (CEC). « Il ne fait pas chaud. La nuit va être longue. Il va bien falloir se réchauffer », lance un salarié.

Lire la suite