Archives de Tag: impôts

Les mesurettes fiscales de Hollande

Article publié dans « Communisme-Ouvrier » n°46, bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

A quoi sert l’impôt ? Dans le peuple de gauche, la réponse la plus courante à cette question est que l’impôt sert à financer les services publics, une sorte de vaste pot commun qui permettrait à la société de mieux fonctionner. Il aiderait également à rétablir une certaine forme de justice sociale, à défaut d’une égalité réelle, en faisant contribuer chacun à la hauteur de ses moyens. Quand aux taxes diverses et variées, elles sont des outils politiques pour limiter certains abus ou financer certains besoins. Bref, même s’il est toujours à améliorer, l’impôt a la cote – au moins en théorie. Tout n’est pas faux là dedans, mais cela passe à côté de deux éléments essentiels.

D’abord, l’impôt sert à fournir à la classe politique, députés, sénateurs, ministres, conseillers divers et variés, une existence confortable. En proportion, c’est sans doute faible, mais ça n’en est pas moins le pivot du système – même si certains n’hésitent pas à compléter leurs revenus en trempant dans les « affaires ». Pour que tout ça fonctionne, il faut un immense appareil pour prélever cet impôt : percepteurs, policiers et autres forces répressives, dont c’est le rôle historique. Une partie non négligeable de l’impôt sert à payer le coût de l’impôt.

Lire la suite

Publicités

Le syndicat Solidaires évoque le « ras-le-bol fiscal » des contribuables

Zinfos 974, 9 septembre 2013 :

Le syndicat Solidaires Finances Publiques en veut au gouvernement Ayrault sur sa politique fiscale. Il reproche à l’Etat de ne pas avoir tenu ses promesses électorales, notamment celle de mettre fin au gel du barème de l’impôt sur le revenu. Conséquence, les contribuables constatent des hausses sur leurs avis d’imposition.

« Il y a eu des promesses pendant les élections, mais aujourd’hui le gouvernement oscille entre renoncement et reniement », lâche Pascal Valiamin, délégué régional de Solidaires Finances Publiques pour la Réunion et Mayotte. Ce constat débouche des promesses tenues par le candidat Hollande lors des dernières élections présidentielles, notamment celle de toucher au gel du barème de l’impôt. « En campagne électorale, Hollande avait dit que le gel du barème était scandaleux. Au lieu de revenir dessus, l’Etat l’a laissé en place et empoche 1,7 milliard d’euros. Cela a quelque chose de scandaleux », poursuit-il.

Lire la suite

L’affaire Depardieu et l’exil fiscal

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Depardieu annonce qu’il s’exile en Belgique, pour bénéficier des douceurs du climat fiscal. Cela suscite une vague de réprobation, artistes et politiques à l’unisson, pour dénoncer sa trahison. Bien plus de bruit que pour le ministre Cahuzac, soupçonné par la presse d’avoir possédé un compte bancaire en suisse et d’avoir cherché à s’en débarrasser discrètement pour éviter que cela compromette sa carrière politique.

Depardieu est comme tous les riches, surtout depuis qu’il a investi sa fortune d’artiste dans des restaurants de luxes, des vignes et des sociétés de production, c’est-à-dire qu’il est devenu patron. Sans doute sa notoriété d’acteur populaire et d‘ancien homme « de gauche » le place-t-il plus sous les feux de la rampe lorsqu’il essaie d’échapper au fisc. mais, peu ou prou, tous les patrons le font ou tentent de le faire lorsqu’ils sont assez riches pour se le permettre. Ce geste est vu comme un manque de solidarité nationale, au moment où l’État affronte la crise de la dette publique.

Lire la suite

Plus de 100 000 foyers non imposables devront payer l’impôt sur le revenu

Faire payer toujours plus les prolétaires et les familles populaires pour maintenir les profits et le luxe pour les bourgeois et les politiciens à leur service.

Sud Ouest, 6 février 2012 :

100 000 à 200 000 foyers pourraient changer de tranche et devenir imposables. Un effet mécanique, passé inaperçu, du plan de rigueur du gouvernement de novembre dernier.

100 000 à 200 000 foyers français vont payer l’impôt pour la première fois cette année, affirme ce lundi matin Le Parisien.

Ces foyers, qui étaient jusqu’à présent dispensés d’impôt sur le revenu devront en septembre envoyer un chèque au fisc.

Lire la suite