Archives de Tag: immigrés

Pas en notre nom, bienvenue aux réfugiés : rassemblements dans toute la France le samedi 5 septembre

Rassemblements prévus :

Paris : Samedi 5 septembre 17 h place de la République

Bordeaux : Samedi 5 septembre 17 h Parvis des Droits de l’Homme

Nice : Samedi 5 septembre 17 h place Garibaldi

Lire la suite

Espagne : manifestations contre la “loi du bâillon”

euronews.com, 14/01/2014

Sans titre

Manifester pour défendre le droit de manifester. Ces milliers d’Espagnols conspuent ce qu’ils surnomment la “loi du bâillon”. Le texte du Parti populaire au pouvoir doit être adopté dans les prochains mois au sénat. Il englobe une série de mesures liberticides selon ses détracteurs. Ainsi des amendes très lourdes sont prévues en cas de manifestations aux abords de l’Assemblée ou en cas de perturbations des services publics. Des rassemblements se sont tenus ce samedi à Madrid et dans plusieurs autres villes du pays. Lire la suite

Les travailleurs sociaux mobilisés à Toulouse, le conseil général ferme ses portes

Le conseil général de la Haute-Garonne a fermé son siège, jeudi 11 septembre, pour cinq jours. Dans une note aux salariés, son président, Pierre Izard (PS), explique vouloir « éviter tout risque d’incident et (…) protéger les personnes et les biens ».

1

lemonde.fr, 11/09/2014

Depuis lundi, les travailleurs sociaux se relayent devant le bâtiment, voire y campent pour protester contre l’arrêt de l’hébergement en établissements de plusieurs dizaines de jeunes isolés étrangers après leurs 19 ans.

« On ne comprend pas pourquoi, à cause de notre manifestation, le conseil général ferme ses portes à tous les usagers. Ils agitent une peur qui n’a aucune base matérielle, nous n’avons jamais eu l’intention d’y pénétrer », a protesté un assistant social, élu du personnel au conseil général, Stéphane Borras, du syndicat SUD. Lire la suite

Sans-papiers. Les musiciens des orchestres de Mayenne se mobilisent

Un des musiciens des orchestres de Mayenne, clarinettiste, est Arménien, sans papiers et menacé avec sa famille d’expulsion.

Gevik entouré des musiciens de Mayenne. | Sophie Delafontaine

Gevik entouré des musiciens de Mayenne. | Sophie Delafontaine

Ouest-france.fr, 13/09/2014

Une quarantaine de musiciens s’est réunie symboliquement, vendredi soir, devant le Grand Nord, pôle culturel du Pays de Mayenne. Ils sont venus soutenir Gevik, qui a l’obligation de quitter le territoire avec ses deux fils de 6 et 16 ans, scolarisés, et sa conjointe. Lire la suite

Interpellation violente d’une famille arménienne à Nancy

Acharnement et violence dans l’expulsion d’une famille arménienne.

Une famille d’origine arménienne avec une enfant de 7 ans (scolarisée) et un bébé de 8 mois a été expulsée hier à la suite d’une interpellation illégale d’une grande violence à son domicile, comme le montre une vidéo filmée par un témoin de la scène.

Selon les témoignages qui nous ont été transmis, le 5 août 2014, à six heures du matin, toute la famille a été réveillée par la police aux frontières (PAF) et le secrétaire général de la préfecture de Meurthe et Moselle en personne, dans le centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA) où elle était hébergée. Le père a d’abord refusé d’ouvrir, puis a accepté suite à la promesse du représentant de la préfecture lui assurant que s’il les accompagnait, il laisserait sa famille tranquille. Il a alors été transféré au commissariat de police. Lire la suite

En Grèce, on peut exploiter des migrants, leur tirer dessus et s’en sortir indemne

lesoir.be, 1 août 2014

En 2013, des employés d’une ferme grecque avaient tiré sur leurs travailleurs – des migrants embauchés illégalement – alors qu’ils réclamaient six mois d’arriérés de salaires.

Capture d’écran Twitter / Photo Menelaos Mich

Capture d’écran Twitter / Photo Menelaos Mich

Le verdict de la cour d’appel de Patras en Grèce a provoqué la stupeur du pays. Le propriétaire d’une ferme de fraises à Manolada dans le Péloponnèse, accusé d’agression et d’emploi illégal de migrants, a été acquitté. Les faits remontent au mois d’avril 2013. Alors que 200 Bangladais employés illégalement demandent leurs 6 derniers mois de salaire impayés, un superviseur, sous le regard de ses collègues, ouvre le feu au fusil de chasse. Une trentaine d’employés a été blessée, sept d’entre eux étaient dans un état critique. Lire la suite

Rennes : Des migrants agressés dans leur campement de fortune

Maville, 2/08/2014

Un rassemblement de soutien s’est déroulé spontanément ce samedi soir, à Cleunay. Des migrants affirment avoir été victimes d’une agression raciste la nuit dernière.

Ce soir, des militants sont venus soutenir les migrants dans leur campement à Cleunay.© Ouest-France

Ce soir, des militants sont venus soutenir les migrants dans leur campement à Cleunay.© Ouest-France

Dans la nuit de vendredi à samedi, vers 3 h du matin, les migrants racontent avoir été agressés dans leur un camp de toiles de tente, derrière l’école Champion-de-Cicé. Lire la suite

Manifestation à Caen – La lutte contre toutes les expulsions continue !

Après huit mois de manifestations,  actions, diffusions de tracts, collages etc, une nouvelle manifestation à l’appel de l’AG contre toutes les expulsions a eu lieu le 1er mars à Caen.

Plusieurs dizaines de personnes se sont ainsi réunies pour dénoncer les expulsions des CADA et des centres d’hébergement d’urgence. Aussi, elles ont exprimé leur soutien et solidarité avec l’occupation d’un ensemble immobilier situé au 109 rue de Bayeux, occupé par une partie des expulsé-e-s du 115 depuis le mois de septembre.

L’AG contre toutes les expulsions appelle à une nouvelle manifestation samedi 5 avril et tous les premiers samedi du mois. Les AG tous les mardis et vendredis à 19h au 109 rue de Bayeux, Caen.

caen2 Lire la suite

En Allemagne, le parti conservateur bavarois attaque les immigrés « profiteurs »

Ceux qui craignaient que la grande coalition au pouvoir à Berlin ne soit synonyme de morosité du débat politique en Allemagne en seront pour leurs frais. L’Union chrétienne-sociale (CSU), le parti conservateur bavarois allié d’Angela Merkel, amorce l’année avec des accents populistes qui suscitent la polémique. « Wer betrügt, der fliegt » (« Qui triche, dégage »), dit son nouveau slogan, une attaque directe contre les supposées dérives de la libéralisation de l’immigration en provenance de Bulgarie et de Roumanie, qui entre en vigueur mercredi 1er janvier.

4341514_3_d992_la-chanceliere-angela-merkel-et-le-president_b327bb1a49346b4e2d391e4cf4175047

Par ces mots provocateurs, la CSU donne le ton d’une année électorale décisive pour elle. Deux scrutins marqueront en effet les premiers mois de l’année : des élections communales en mars, et surtout les européennes en mai, où le parti compte faire entendre sa spécificité. Son premier cheval de bataille est la mise en place de barrières à l’immigration des ressortissants pauvres des pays d’Europe centrale. En ligne de mire, les Roms, qu’elle soupçonne de vouloir débarquer par milliers en Allemagne pour profiter du système social. Lire la suite