Archives de Tag: Hôpital de Laon

Hôpital de Laon : les grévistes reçus… mais pas entendus

L’Aisne Nouvelle, 7 mars 2014 :

Les délégués CGT et Sud Santé ont été reçus par la directrice de l’hôpital de Laon jeudi après-midi. Le dialogue a été renoué entre les deux camps puisque Evelyne Poupet s’est entretenu avec eux « durant trois heures, pour finalement ne revenir sur aucune des décisions qu’elle a prises », renâcle Jean-Robert Ah-Vane, délégué CGT de l’établissement.

Depuis plusieurs mois déjà, un conflit oppose les syndicats à la direction sur les conditions de travail. Et les revendications sont nombreuses. CGT et Sud Santé réclament notamment «la titularisation de l’ensemble des CDD » et le « défraiement des heures supplémentaires en une seule fois et majorées », en distinguant heures de jour et de nuit. Les organisations demandent également « la restitution du RTT retiré en 2013 » ou encore le rétablissement des « congés exceptionnels » (comme en cas de décès dans la famille). Sans oublier « le respect des instances et le dialogue social ».

Lire la suite

Les hospitaliers de Laon veulent durcir la grève

L’Aisne Nouvelle, 5 février 2014 :

Ils ne sentent pas écoutés. En grève depuis lundi, et normalement jusqu’au 10 février, les agents hospitaliers de Laon menacent de durcir leur mouvement. C’est du moins le discours de Jean-Robert Ah-Vane, leader CGT de l’établissement, qui s’est heurté mardi à l’intransigeance supposée d’Evelyne Poupet, la directrice. «On a passé deux heures et demi devant sa porte et elle nous a reçus dans le couloir, raconte-t-il. Elle n’a pas voulu entendre nos revendications. Elle ne reviendra pas sur ses décisions.»

Les syndicats CGT et Sud Santé réclament notamment le paiement des heures supplémentaires de nuit et la restitution d’un jour de RTT supprimé. «La décision a été prise sans même passer par le CHSCT», dénonce Jean-Robert Ah-Vane. « Il ne s’agit pas d’une perte de RTT mais d’une prise en compte du décompte de la journée de solidarité instaurée depuis 2004, suite à l’épisode caniculaire de 2003 », rétorque la directrice.

Lire la suite